logo

Causes des douleurs à l'estomac après avoir mangé et que faire

Les patients consultent souvent un gastro-entérologue avec une plainte de douleur à l'estomac après avoir mangé. Les crises douloureuses ont des causes, une localisation, une intensité et une nature différentes, mais elles peuvent réduire considérablement la qualité de vie et entraîner un handicap.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé

Tous les principaux organes du tube digestif sont situés dans la cavité abdominale, occupent un grand espace de l'abdomen et sont représentés par l'œsophage inférieur, l'estomac, l'intestin grêle et le gros intestin, le rectum, le foie, le pancréas.

La projection de l'estomac sur le corps humain

L'estomac est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, dans la région épigastrique. Entre le nombril et le bord inférieur de l'hypocondre. Cet endroit est connu comme le plexus solaire.

Causes de la douleur

Les causes fréquentes de douleur à l'estomac après avoir mangé sont des violations du régime alimentaire approprié par la personne elle-même:

  • Trop manger, plus souvent en vacances. Dans ce cas, un grand volume de nourriture pénètre dans l'estomac, les parois de l'organe sont fortement étirées, le processus de traitement de la masse alimentaire est retardé, une sensation d'inconfort apparaît, accompagnée de douleur immédiatement après un repas ou même pendant un repas. La solution est simple - il vous suffit de manger moins.
  • L'état de l'estomac irrité survient chez les amateurs d'aliments gras, épicés et fumés en grande quantité. Elle se reconnaît à l'apparition d'éructations répétées après avoir mangé, pouvant durer parfois jusqu'à deux heures, souvent accompagnées de crampes dans la projection de l'estomac, de nausées et de brûlures d'estomac.
  • Violation du régime et de la qualité des aliments consommés: nourriture sur le pouce, eau sèche, aliments froids ou très chauds, mangés à la hâte sans assez de liquide.

La correction de l'alimentation et de la qualité des produits consommés élimine le problème.

L'apparition de douleurs dans l'abdomen est causée non seulement par une mauvaise alimentation, dans laquelle la personne elle-même est à blâmer, mais également par de nombreuses maladies héréditaires ou acquises qui affectent non seulement les organes digestifs situés dans la cavité abdominale, mais n'ont rien à voir avec eux:

Malheureusement, toutes les affections accompagnées d'un syndrome douloureux ne sont pas inoffensives - associées à des erreurs d'alimentation. Parfois, ce sont des signes d'une maladie grave, qui ne peut être traitée seule sans l'intervention d'un spécialiste..

La nature de la douleur après avoir mangé

Les organes malades réagissent avec des sensations de différents degrés et de la nature à la prise alimentaire:

  • douleurs aiguës et brûlantes peu de temps après avoir mangé ou après 1 à 2 heures;
  • les douleurs de la faim qu'une petite quantité de nourriture apaise;
  • douleur persistante et douloureuse, souvent accompagnée de nausées et de vomissements.

Une douleur aiguë et coupante dans la projection de l'estomac se produit en réponse à:

  • consommation d'aliments de mauvaise qualité;
  • intoxication alimentaire, chimique ou alcoolique;
  • stress sévère - souvent observé chez les étudiants avant les examens;
  • jeûne et suralimentation subséquente;
  • traumatisme abdominal;
  • activité physique excessive;
  • usage fréquent de médicaments irritants;
  • certaines maladies.

Ensuite, nous examinerons plus en détail les maladies impliquées dans l'apparition d'inconfort dans l'estomac avec syndrome douloureux.

Maladies accompagnées de douleurs à l'estomac après avoir mangé

Les maladies les plus courantes qui causent des douleurs et une lourdeur dans l'estomac sont:

Gastrite

La gastrite est une inflammation de la paroi interne de l'estomac. Cette maladie est au premier rang des pathologies des organes digestifs. Il est divisé en formes aiguës et chroniques du cours. Il existe des types auto-immunes ou bactériens (hélicobactériens). Gastrite accompagnée d'une augmentation ou d'une diminution de l'acidité du suc gastrique.

La gastrite aiguë est un processus inflammatoire ponctuel causé par une exposition à des facteurs nocifs:

  • empoisonnement,
  • infection intestinale,
  • drogues.

Pour la gastrite hyperacide (l'acidité du suc gastrique est supérieure à la normale) sont caractérisées par:

  • douleur intense dans l'estomac après avoir mangé;
  • une sensation désagréable dans le haut de l'abdomen;
  • éructations avec une odeur désagréable;
  • selles molles;
  • nausées le matin.

Une diminution de l'acidité dans l'estomac s'accompagne d'un ralentissement de la motilité, ce qui provoque:

  • constipation;
  • haleine viciée;
  • lourdeur dans l'abdomen;
  • augmentation du gazage.

La gastrite chronique se caractérise par une longue évolution, les périodes de bien-être sont remplacées par des exacerbations. Les douleurs sont durables, de nature douloureuse, surviennent quelque temps après avoir mangé.

Ulcère gastroduodénal

Dans ce cas, des zones d'ulcération apparaissent sur la muqueuse gastrique dans des endroits sujets à des changements inflammatoires. Les ulcères peuvent être uniques, atteindre de grandes tailles ou, à un certain endroit, de nombreuses petites zones de violations de l'intégrité de la membrane muqueuse apparaissent.

  • sont intenses;
  • surviennent souvent à jeun ou la nuit.

La maladie est dangereuse car dans certains cas, les ulcères sont compliqués par des saignements abondants, si un vaisseau sanguin est endommagé ou si la paroi de l'estomac se brise - puis le contenu de l'estomac pénètre dans la cavité abdominale. Un ulcère perforé s'accompagne d'une douleur très vive, on l'appelle aussi une douleur de poignard, le plus souvent cela se produit après avoir mangé.

Les complications de l'ulcère gastroduodénal mettent la vie en danger et nécessitent une intervention chirurgicale urgente.

De nombreux ulcères, situés à la jonction de l'estomac avec l'œsophage ou le duodénum, ​​forment par la suite des cicatrices et un rétrécissement de ces sections, créant un obstacle au mouvement des aliments. Il s'accumule dans les parties inférieures de l'œsophage ou à la sortie de l'estomac, il y a un débordement d'organes, les parois s'étirent, il y a de l'inconfort et des douleurs.

Polypes d'estomac

C'est le nom des excroissances bénignes sur la membrane muqueuse à l'intérieur de l'estomac. Ils peuvent être de différentes tailles et formes: du grand, plat au fin sur une jambe.

Pendant longtemps, ils ne se manifestent en aucune façon, mais ils peuvent créer un obstacle à l'avancement de la masse alimentaire et s'enflammer. Puis au cours d'un repas ou peu de temps après, irrités par l'acide gastrique, les polypes commencent à faire mal.

Cancer de l'estomac

Les néoplasmes malins provoquent également une douleur intense lors de l'alimentation, mais ils se caractérisent par:

  • vomissements sanglants;
  • saturation avec une petite quantité de nourriture consommée;
  • il y a une aversion pour certains des produits précédemment préférés;
  • perte de poids.

Souvent, la maladie se poursuit sans symptômes pendant une longue période, par conséquent, des examens réguliers par des spécialistes sont nécessaires pour identifier une maladie dangereuse. L'apparition de signes d'oncologie indique un processus négligé.

Empoisonnement

La détérioration de l'état et le taux d'apparition des symptômes d'empoisonnement dépendent de la qualité et de la quantité de substance toxique qui est entrée dans le corps. La détérioration de la santé se produit immédiatement ou après quelques heures, parfois pendant 2-3 jours.

  • spasmes aigus dans l'épigastre (haut de l'abdomen);
  • sensation de nausée, de vomissement, de diarrhée; le soulagement vient après des vomissements;
  • mal de crâne;
  • faiblesse sévère.

Autres raisons

Une douleur aiguë sévère n'est pas toujours associée à une pathologie gastrique:

  • Parfois, ces symptômes signalent des maladies aux organes voisins - les intestins supérieurs, le foie et la vésicule biliaire, le pancréas.
  • Dans de rares cas, il s'agit d'un signal d'insuffisance cardiaque aiguë ou de conditions critiques d'autres organes non liés au système digestif..

Si après avoir mangé le côté droit commence à faire mal, c'est un signe de maladie du foie ou de la vésicule biliaire..

Une douleur intense à la ceinture du côté gauche est caractéristique de la pancréatite.

Caractéristiques de la douleur

Une description précise du caractère du patient, de sa localisation et après quelle période de temps la douleur apparaît après avoir mangé aide à diagnostiquer correctement.

Les premières douleurs intenses à l'estomac qui surviennent peu de temps après avoir mangé suggèrent que:

  • lésions inflammatoires des parties inférieures et moyennes de l'estomac;
  • modifications ulcéreuses de la membrane muqueuse;
  • prolifération de polypes.

Un tel inconfort dure parfois jusqu'à 2 heures, et ce n'est qu'après que le traitement de la masse alimentaire dans l'estomac est terminé et qu'il se déplace dans les intestins, il disparaît..

Des douleurs intenses tardives dans l'estomac, apparaissant après 1,5 à 3 heures, sont des signes de:

  • processus tumoraux;
  • ulcère peptique de l'organe pylorique;
  • gastrite hyperacide.

Les douleurs de la faim apparaissent 5-6 heures après avoir mangé, de nature intense, coupure. Mais après une petite collation ou un verre de thé sucré chaud, ils disparaissent. Ce type de douleur est un signe certain d'un ulcère de l'estomac ou du duodénal..

Diagnostique

Pour l'examen et le traitement du système digestif, vous devez consulter un gastro-entérologue, en l'absence d'un tel spécialiste dans une polyclinique - à un thérapeute ou à un pédiatre, en fonction de la catégorie d'âge du patient.

L'enquête se compose de plusieurs étapes.

Étape 1. La visite initiale chez le médecin commence par une conversation. Le médecin pose des questions en détail sur les problèmes digestifs, la nature, l'intensité et la localisation du syndrome douloureux.

Ensuite, il examine la peau et les muqueuses visibles, attire l'attention sur l'état de la langue, s'il y a une plaque et à quoi elle ressemble. Découvre s'il y a un changement de couleur de la peau, une perte de poids, etc..

La prochaine manipulation consiste à sonder et à écouter les organes abdominaux.

Étape 2. Examen ou analyses de laboratoire. Il existe de nombreuses méthodes, mais le médecin ne choisit que celles qui sont nécessaires dans chaque cas particulier:

  • analyses de sang et d'urine - générales et biochimiques;
  • analyse des matières fécales pour la dysbiose, les helminthes (vers), le sang occulte;
  • analyse du contenu gastrique pour l'acidité, la présence de la bactérie Helicobacter pylori.

Étape 3. Si le médecin pense que les données des méthodes d'examen précédentes ne sont pas suffisantes pour poser le bon diagnostic, un diagnostic utilisant un équipement spécial est prescrit;

  • Ultrason.
  • Électrogastroentérographie. Évalue la motilité, c'est-à-dire l'activité de mouvement des organes digestifs.
  • Oesophagogastroentéroscopie. À l'aide d'une sonde, une caméra vidéo miniature est insérée, au fur et à mesure que le spécialiste progresse, il a la possibilité d'examiner l'état de la membrane muqueuse de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum ou de prélever un petit morceau de tissu d'organes internes pour un examen histologique.
  • Radiographie de l'estomac ou des intestins.
  • Utilisation d'une pilule vidéo. En se déplaçant à travers les organes, une caméra vidéo miniature capture tous les processus qui se déroulent à l'intérieur.
  • Tomodensitométrie.

Il existe d'autres techniques, mais elles sont moins utilisées..

En comparant les résultats de l'examen, le médecin détermine le diagnostic exact et prescrit le traitement et la diététique appropriés.

Traitement

Après l'examen et la confirmation du diagnostic, le patient se voit prescrire un traitement individuel pour le traitement des douleurs à l'estomac après avoir mangé, en fonction de la maladie..

Les traitements comprennent généralement:

  • thérapie médicamenteuse;
  • thérapie diététique;
  • remèdes populaires.

D'après le matériel ci-dessus, il est clair qu'il existe de nombreuses maladies qui peuvent causer des douleurs à l'estomac, et des médicaments d'action opposée peuvent être nécessaires pour les éliminer. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser des médicaments pour soulager une crise si le patient a déjà été examiné, connaît la cause de la maladie et sait comment y faire face..

Si vous n'êtes pas complètement sûr de ce qui se passe, il vaut mieux ne pas prendre de risques, ne pas choisir vous-même vos médicaments, mais consulter d'abord un médecin..

Pour les douleurs intenses, n'utilisez pas d'anti-inflammatoires ou d'analgésiques. Ces médicaments déforment le tableau clinique. Vous pouvez boire un médicament qui soulage les spasmes des muscles lisses, comme No-shpu.

Le médecin prescrit un régime adapté à chaque maladie, mais jusqu'à présent, il n'y a pas de recommandations, vous pouvez vous concentrer sur les listes suivantes.

Vous ne pouvez pas manger:

  • tous les plats de légumes frais, de fruits ou de baies;
  • produits de boulangerie frais;
  • tous types de viandes fumées;
  • sauces;
  • cornichons;
  • desserts au chocolat et à la crème glacée;
  • boissons gazeuses, café, thé;
  • lait frais;
  • pas d'aliments froids, très chauds, durs, frits, gras et épicés.

Tu peux manger:

  • pain séché;
  • soupes et porridge semi-liquides, en purée ou visqueux à base de riz blanc, de sarrasin, d'avoine;
  • bœuf, poulet, dinde, viande de lapin bien cuits (après avoir enlevé toute la graisse et la peau de la volaille);
  • une petite quantité de beurre ou d'huile végétale;
  • à partir de légumes - pommes de terre bouillies, chou cuit, betteraves, carottes.

Les repas doivent être chauds, non salés ou pauvres en sel. Vous devez manger de petites portions, mais souvent.

Quelques recettes folkloriques

Huile d'olive. Les remèdes efficaces à action rapide comprennent l'utilisation d'huile d'olive. Pour soulager une attaque, il suffit de prendre 1 cuillère à dessert à l'intérieur. Pour traiter la gastrite ou les ulcères, vous devez boire 1 cuillère à soupe d'huile le matin avant les repas pendant un mois. Il a un effet cicatrisant et analgésique.

Huile d'argousier. Le mode d'emploi est le même que pour l'huile d'olive.

Propolis. Ils peuvent guérir la gastrite et les ulcères en mangeant quotidiennement à jeun la norme thérapeutique - 6 g. Durée du traitement - 3 semaines.

Infusion d'eau de cumin. Préparation: Versez de l'eau bouillante sur 2 cuillères à soupe de graines, laissez reposer environ une demi-heure, filtrez. Boire la solution tiède la veille des repas. Soulage l'inflammation et apaise les douleurs.

La prévention

Pour maintenir la santé des organes digestifs, il vous faut un peu:

  • suivre les règles d'une alimentation saine et d'hygiène personnelle;
  • subir des examens médicaux préventifs au moins une fois par an.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé

Gêne temporaire ou signal SOS

Les médecins identifient toute une gamme de sensations douloureuses pouvant survenir dans la région abdominale (abdomen). Dans la zone épigastrique (juste en dessous du sternum), l'inconfort est:

  • pointu et terne;
  • intense et faible;
  • périodique ou permanent;
  • soudain ou croissant.

Pour identifier la source de la douleur, sa nature est importante. Cela peut être poignard, coupant, poignardant, pressant, douloureux, tirant, crampant, ennuyeux. Avec l'inflammation de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, les symptômes augmentent progressivement. Une légère douleur périodique est remplacée par de graves spasmes, se transformant en inconfort constant. Il y a des sensations douloureuses ou pressantes. De légères douleurs sourdes caractérisent l'apparition et la croissance des néoplasmes. Les symptômes augmentent à mesure que la tumeur grossit.

Une douleur aiguë, un coup de couteau ou un coup de couteau, est un signe d'inflammation sévère. De tels symptômes indiquent une violation de l'intégrité des organes et l'implication de plusieurs "étages" du tractus gastro-intestinal dans le processus pathologique..

Si le syndrome douloureux se développe progressivement, se manifeste par des sensations douloureuses après avoir mangé, il est nécessaire de planifier une visite chez le médecin dans un proche avenir. Si la douleur est survenue brusquement, accompagnée de coliques sévères, est caractérisée comme un poignard, vous devez appeler de toute urgence une ambulance.

Pourquoi ça fait mal après avoir mangé

Les produits modernes ne sont pas seulement des sources de nutriments, mais aussi des irritants chimiques, thermiques et mécaniques. La première section qui est influencée par la nourriture est l'œsophage, suivi de l'estomac. Cependant, dans la partie supérieure du tractus gastro-intestinal, le chyme ne subit qu'un traitement primaire..

La décomposition des produits en molécules se produit dans l'intestin grêle. Anatomiquement, il est proche de l'estomac. D'où la confusion des symptômes. La qualité des aliments peut affecter la santé de vos glandes digestives:

  • stimuler leur travail;
  • provoquer un «traitement» régulier;
  • provoquer des spasmes des sphincters et des canaux qui transportent les jus de nourriture.

Les gastro-entérologues classent les douleurs épigastriques par type. Grâce à cela, vous pouvez sélectionner rapidement des diagnostics différentiels.

  • Douleurs précoces. Se produisent 20 minutes à 1 heure après avoir mangé. En règle générale, ils parlent de lésions de l'œsophage et de l'estomac. Sont spasmodiques, poignardés, coupants, douloureux.
  • Douleur tardive. Ceux-ci incluent l'inconfort qui survient 1,5 à 2 heures après avoir mangé de la nourriture. Il est typique des maladies des glandes digestives et de l'intestin supérieur (duodénum). Les maladies intestinales se manifestent par des spasmes ou des douleurs au poignard (avec un ulcère).
  • Douleurs affamées ou nocturnes. Ce sont des sensations douloureuses apparues la nuit ou 3,5 à 5 heures après le dernier repas. Indiquent plus souvent des lésions de l'estomac et des canaux des glandes digestives. L'inconfort disparaît immédiatement après la consommation d'aliments faciles à digérer (lait, plats en purée).

Les aliments contiennent souvent des toxines d'origine chimique, des agents pathogènes. Presque toutes les intoxications et infections alimentaires provoquent des douleurs abdominales aiguës.

Définition de la maladie

Le premier type de douleur avec lequel vous devez faire la distinction entre l'inconfort épigastrique est la douleur cardiaque. Avec un infarctus du myocarde, une sténose et un anévrisme de l'aorte, la douleur irradie vers la zone projective de l'estomac. Ces pathologies s'accompagnent d'une faiblesse sévère, de vertiges et peuvent entraîner une perte de conscience. Lors d'une crise cardiaque, la douleur irradie vers le côté gauche du dos et du bras. L'anévrisme aortique s'accompagne d'une diminution soudaine de la pression et d'une douleur pulsatile. Si les sensations ne sont pas causées par des pathologies cardiaques, vous devez rechercher un problème dans le tractus gastro-intestinal..

Si la cause est l'œsophage

Les lésions de l'œsophage signalent d'abord une douleur - au moment de manger. Une déglutition douloureuse de nourriture et de boissons, une sensation de boule dans la gorge et une violation du passage de la nourriture dans l'estomac, jusqu'à l'éjection en arrière, accompagnent la formation de tumeurs dans l'œsophage. Les bénins sont appelés polypes, mais des structures cancéreuses peuvent également apparaître. Symptômes supplémentaires - sensation d'un corps étranger derrière le sternum en dehors du repas.

Comment et pourquoi l'estomac fait mal

La gastralgie (douleur à l'estomac) accompagne la pénétration de poisons et de toxines dans le corps, l'inflammation des parois de l'estomac, la formation de structures érosives et ulcéreuses. Un inconfort peut survenir lorsque l'acidité est perturbée. La diminution entraîne des douleurs douloureuses et une sensation de lourdeur, une augmentation - des douleurs brûlantes et des éructations aigres désagréables. La pathologie la plus dangereuse est l'ulcère de l'estomac. Lorsque les parois de l'organe sont perforées, une douleur lancinante se produit et la propagation du contenu dans la cavité abdominale provoque une péritonite. La douleur avec un ulcère survient souvent le long de la ligne médiane de l'abdomen, irradie légèrement vers la gauche. C'est sur la paroi gauche de l'estomac que l'on observe le plus souvent une perforation.

Lésions de l'intestin grêle

L'inflammation du côlon 12 est appelée duodénite. La maladie accompagne la gastrite et les troubles de la fonction acidifiante de l'estomac. La douleur intestinale ressemble à une douleur à l'estomac en raison du fait que les deux parties du tractus gastro-intestinal sont très proches. La conséquence d'une inflammation prolongée et non traitée est un ulcère et une perforation du duodénum. De telles conditions sont accompagnées de symptômes caractéristiques d'un ulcère d'estomac..

La douleur dans l'épigastre peut également provoquer une hypertonicité du pylore - le sphincter qui sépare l'estomac de l'intestin grêle. Les perturbations dans l'avancement du bolus alimentaire provoquent des douleurs, des vomissements abondants, une augmentation de la température corporelle.

Maladies des glandes digestives

Le dysfonctionnement des glandes digestives peut être perçu par le patient comme une douleur à l'estomac. Les dommages au pancréas (pancréatite) entraînent une douleur tardive. La raison en est le manque d'enzymes pour la digestion complète des aliments consommés. Souvent, le pancréas devient enflammé en raison de processus stagnants dans ses conduits. Si le suc pancréatique ne peut pas être évacué de l'organe, des spasmes sévères se développent. La douleur avec des lésions du pancréas est caractérisée comme très intense et encerclante. De la région de l'estomac, l'inconfort migre rapidement sur toute la circonférence de l'abdomen le long de la ligne du pancréas.

Les premières douleurs épisodiques apparaissent après avoir mangé des aliments lourds pour la digestion. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, l'inconfort se manifeste sans lien avec la nourriture. La pancréatite est associée à des troubles des selles (diarrhée ou constipation), à une sensation de nausée et à un estomac gonflé de l'intérieur.

La deuxième glande importante pour la digestion est le foie, ou plutôt la vésicule biliaire qui s'y trouve. L'organe se rappelle avec des douleurs épigastriques dans le contexte de la formation de calculs à l'intérieur et de perturbations dans l'écoulement de la bile. La douleur est généralement tardive, survenant après avoir mangé des aliments gras et frits, des bonbons et de l'alcool. Ces aliments stimulent la sécrétion de bile. Lorsque les conduits sont bloqués par des pierres, le secret ne peut pas sortir complètement. La vessie commence à rétrécir, ce qui provoque des douleurs. Avec l'avancement de la pierre et le blocage de la lumière du canal biliaire par elle, des coliques hépatiques se développent.

La colique hépatique est un syndrome douloureux sévère qui menace de provoquer un choc. Avec lui, la douleur est localisée dans l'hypochondre droit, mais elle irradie également sous le sternum, la région ombilicale. Vous pouvez suspecter la pathologie de la vésicule biliaire par le teint ictérique du patient..

Maladies malignes de l'estomac

Le cancer de l'estomac est une conséquence de la dégénérescence pathologique des cellules de l'épithélium muqueux. La tumeur peut interférer avec le mouvement des aliments de manière purement mécanique. Au fil du temps, il pénètre dans la couche sous-muqueuse, provoquant de graves douleurs à l'estomac. La nature des sensations est douloureuse. Au début, ils surviennent périodiquement, plus tard ils deviennent permanents. En plus de la douleur, une maladie maligne peut être indiquée par des nausées et des vomissements irréguliers, une diminution de l'appétit, une perte de poids, une faiblesse et une somnolence du patient..

Comment se débarrasser des douleurs à l'estomac

Une gêne abdominale récurrente après avoir mangé nécessite des soins médicaux. Il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue, quelle que soit la gravité de la douleur. Au début de certaines maladies graves, les symptômes peuvent être flous ou absents..

Pour les plaintes de douleur dans l'épigastre, le médecin vous prescrira des tests sanguins, des tests d'urine et des tests de la fonction hépatique. Cela aidera à évaluer l'état général du corps. Pour étudier la membrane muqueuse de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum 12, une œsophagoduodénogastroscopie est nécessaire. Au cours de la procédure, les membranes internes des organes creux seront examinées à l'aide d'un équipement optique. Si nécessaire, des biomatériaux seront prélevés pour un examen histologique des tissus.

Les petits polypes peuvent être enlevés immédiatement. En cas d'ulcère gastroduodénal, des médicaments ou une intervention chirurgicale seront prescrits. La gastrite, la cholécystite et la pancréatite sont traitées avec un régime et des médicaments.

La douleur sous le sternum indique souvent des problèmes gastriques, mais pas toujours. Un spécialiste aidera à établir de manière fiable la cause de l'inconfort abdominal. La douleur parle toujours d'échecs dans le travail des organes et des systèmes. La tâche du patient est d'éliminer la cause des violations et de corriger leurs conséquences.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

L'inconfort dans l'estomac est assez fréquent. Cet organe est la partie centrale de la digestion humaine et est responsable de la digestion des aliments. La douleur peut être le résultat d'une alimentation de mauvaise qualité, de mauvaises habitudes, du stress, des médicaments. Dans certains cas, cette condition est le résultat d'une maladie dangereuse. Que faire si votre estomac vous fait mal après avoir mangé?

Comment reconnaître correctement les douleurs à l'estomac après avoir mangé?

L'abdomen contient de nombreux organes digestifs. N'importe quelle partie de ce système peut
causer de la douleur en cas d'infraction ou de problèmes de travail. L'inconfort d'estomac est souvent associé à la nourriture. En plus de la douleur, d'autres signes peuvent apparaître:

Ces signes peuvent être dus à des pathologies ou à des problèmes nutritionnels. Les douleurs à l'estomac après avoir mangé de la nourriture sont souvent associées à une gastrite chronique. Après avoir mangé, le volume de l'organe peut augmenter, ce qui provoque la compression des organes et des systèmes voisins. Cela peut également causer de la douleur..

Causes de la douleur

Plusieurs facteurs affectent l'apparition de la douleur après un repas:

  1. Trop manger. C'est la cause la plus fréquente de douleur. Lorsqu'un grand volume de nourriture pénètre dans l'estomac pendant une courte période, ses parois ne résistent pas, ce qui entraîne leur étirement. C'est pourquoi la douleur survient.
  2. Syndrome de l'estomac irritable. Les raisons de cette condition résident dans la consommation de certains aliments. Habituellement, ce trouble se développe avec une consommation accrue d'aliments gras, épicés, salés et de viandes fumées..
  3. Hernie diaphragmatique. Le diaphragme, situé entre la cavité abdominale et thoracique, a une ouverture à travers laquelle passe l'œsophage. Si l'ouverture s'agrandit, le haut de l'estomac tombe et se pince. Les symptômes sont particulièrement prononcés après avoir mangé. Tout cela s'accompagne de douleur..
  4. Pylorospasme. Ce terme est compris comme un spasme du pylore - une section de l'estomac, située dans la zone de jonction de l'organe avec le duodénum. Cette condition est généralement causée par des problèmes de fonctionnement du système nerveux. Avec ce diagnostic, une personne a un syndrome douloureux prononcé 20 minutes après avoir mangé. Ensuite, des nausées et des vomissements surviennent. Les sensations de douleur ne disparaissent qu'après l'élimination du contenu de l'estomac.
  5. Sténose œsophagienne. Dans ce cas, le jeu est considérablement réduit. La raison peut résider dans la présence de formations tumorales, de blessures traumatiques, de la pénétration d'un objet étranger dans cette zone. Après avoir rempli l'estomac de nourriture, une douleur intense, des nausées et parfois des vomissements apparaissent.
  6. Obstruction d'une partie de l'estomac. Dans ce cas, une certaine zone de l'organe est bloquée. Cette condition est associée à un spasme sévère, à l'apparition d'une formation tumorale ou à un polype impressionnant. Après avoir rempli l'organe de nourriture, il ne peut pas pénétrer dans la zone bloquée. Le résultat est un étirement des murs et de la douleur..
  7. Lésions de la vésicule biliaire. Cet organe est situé dans le côté supérieur droit du péritoine. Avec une lésion inflammatoire de la vessie ou la formation de calculs dans celle-ci, un estomac hypertrophié comprime l'organe, ce qui provoquera une douleur intense.
  8. Réactions allergiques. Certaines denrées alimentaires peuvent ne pas être acceptées par l'estomac. Par conséquent, le syndrome de la douleur apparaît souvent après avoir mangé. En règle générale, ces réactions se produisent avec le poisson et les produits laitiers..
  9. Empoisonnement. Si une douleur dans l'organe apparaît après quelques heures, vous devez analyser la qualité des produits. Pour accélérer le processus d'élimination des substances toxiques, vous devez boire un sorbant et des moyens de normaliser la digestion.
  10. Pancréatite Ce terme est compris comme une maladie inflammatoire du pancréas. Cette maladie s'accompagne d'une douleur intense qui apparaît 30 minutes après avoir mangé. De plus, ils peuvent être localisés dans différentes zones - dans la partie médiane, hypocondre droit. Dans les cas difficiles, une douleur à la ceinture peut survenir. Les raisons de ce trouble sont différentes - blessures traumatiques, pathologies infectieuses, problèmes de travail du duodénum ou de l'estomac.
  11. Gastroduodénite. Les lésions inflammatoires du duodénum peuvent également provoquer des douleurs à l'estomac. Souvent, la cause de ce trouble réside dans une mauvaise alimentation. Pour faire face au problème, il vaut la peine de suivre un régime et de prendre des médicaments..
  12. Ulcère peptique de l'estomac ou du duodénum. Cette maladie s'accompagne de l'apparition d'une surface de plaie sur la membrane muqueuse des organes affectés. En cas d'ingestion de suc gastrique ou de produits agressifs, des douleurs apparaissent dans l'organe. Le régime alimentaire et les médicaments prescrits par votre médecin vous aideront à faire face à l'ulcère..
  13. Gastrite. Ce terme est compris comme une inflammation de l'estomac, qui est le résultat de l'influence de micro-organismes bactériens - Helicobacter pylori. Parfois, la pathologie est une conséquence de troubles nutritionnels. Pour faire face à la maladie, des agents antibactériens et un régime alimentaire spécial sont prescrits.

Qu'indique le syndrome douloureux??

Pour déterminer la cause de l'apparition de la douleur, vous devez analyser sa nature. Par conséquent, lors d'un rendez-vous chez le médecin, le patient doit décrire ses propres sentiments aussi précisément que possible. En fonction des manifestations disponibles, le spécialiste pourra sélectionner les examens diagnostiques nécessaires.

En fonction de la nature de l'inconfort, les catégories suivantes sont distinguées:

  1. Douleur aiguë de haute intensité. Ce symptôme est le résultat d'une intoxication alimentaire, d'une infection, du développement d'une pancréatite. Elle est également provoquée par l'exacerbation de la gastrite, l'appendicite, la consommation d'aliments de mauvaise qualité.
  2. Douleur brûlante. Ce symptôme apparaît généralement après la consommation d'aliments acides ou d'épices et est caractéristique d'une rechute de gastrite ou de pancréatite..
  3. Douleur de traction chronique. Ce symptôme est le résultat d'une gastrite chronique, d'une suralimentation, d'une alimentation trop rapide. Il indique également parfois le développement d'un ulcère ou d'un cancer. Avec une exacerbation de l'ulcère gastroduodénal, la douleur est permanente, mais elle disparaît après avoir mangé des aliments légers.

La localisation du syndrome douloureux est également différente. Une vraie douleur à l'estomac est ressentie dans l'hypocondre, ainsi que dans la région iliaque. Mais l'inconfort après avoir mangé peut apparaître non seulement dans cet organe. Elle est souvent ressentie dans le bas de l'abdomen, le dos et l'hypocondre. La localisation de la douleur permet également de diagnostiquer:

  1. La douleur dans le nombril et dans la partie supérieure de l'abdomen est une manifestation d'une lésion inflammatoire de la muqueuse gastrique. Ce symptôme peut survenir immédiatement après la consommation de certains aliments ou une heure et demie après avoir mangé..
  2. Le syndrome de la douleur dans la zone iliaque, qui se propage à l'hypochondre droit, accompagne les lésions inflammatoires de la vésicule biliaire, ainsi que de ses voies. Dans ce cas, une gêne peut apparaître une demi-heure après avoir mangé..
  3. L'inconfort dans l'hypochondre gauche et le milieu de l'abdomen supérieur se produit avec un ulcère. La douleur peut être du zona ou rétrosternale et se fait sentir dans le dos. La maladie provoque souvent d'autres manifestations..
  4. Un inconfort chronique dans l'hypochondre gauche ou droit indique une pancréatite. À mesure que la maladie progresse, les manifestations augmentent. Dans ce cas, le syndrome douloureux est aigu, peut provoquer un choc et devenir un zona.

Pour suspecter telle ou telle maladie, vous devez faire attention aux manifestations supplémentaires:

  • une sensation de lourdeur, de flatulences, de légères nausées - indiquent une violation du régime alimentaire, une carence en suc gastrique;
  • sensation de brûlure, éructations, brûlures d'estomac, troubles des selles, ballonnements - confirment une rechute de gastrite;
  • éructations avec une odeur pourrie ou un goût amer - indique le développement d'une pancréatite ou d'une gastroduodénite;
  • troubles des selles, faiblesse, fièvre, vomissements - confirmer une infection ou un empoisonnement.

Heure d'apparition de la douleur

En fonction du moment de l'apparition du syndrome douloureux, l'une ou l'autre maladie peut être suspectée. Si une gêne survient immédiatement après avoir mangé, cela indique très probablement la présence d'un ulcère gastrique..

Lorsque la douleur apparaît 1-1,5 après avoir mangé, on peut parler de la présence d'un ulcère peptique du canal du gardien. Le syndrome douloureux tardif, qui survient après 1,5 à 2 heures, suggère qu'il s'agit d'un ulcère localisé dans le duodénum.

Comment soulager les douleurs à l'estomac?

Les médicaments aident à soulager les douleurs à l'estomac. Pour faire face à cette condition, le médecin peut prescrire de l'almagel ou du phosphalugel. De plus, des médicaments tels que no-shpa, gastal, maalox peuvent être efficaces..

Dans certains cas, il est tout à fait possible d'éviter l'utilisation de médicaments. Si la douleur est le résultat d'une mauvaise alimentation, elle peut être traitée par un repos complet. Pour ce faire, il est recommandé de s'allonger après avoir mangé pendant 20 minutes. Après cela, vous pouvez faire une promenade - cela aidera à éviter la stagnation de la bile et à stimuler le processus de digestion.

Parfois, les remèdes populaires sont très efficaces. La composition la plus simple est considérée comme une infusion de camomille. Pour préparer ce remède, vous devez prendre une cuillère à café de l'herbe et verser 250 ml d'eau bouillante. Buvez le produit filtré. En règle générale, 100 ml de la composition suffisent pour soulager la douleur..

La chaleur humide aidera également à améliorer la condition. Pour ce faire, un morceau de tissu doit être humidifié dans de l'eau tiède et appliqué sur l'estomac pendant une demi-heure, enveloppé dans une couverture chaude. Si l'inconfort persiste ou augmente, vous devriez consulter un médecin. Un spécialiste aidera à exclure les maladies graves nécessitant des soins urgents.

Mesures préventives

Afin de prévenir l'apparition de douleurs à l'estomac, il est recommandé d'effectuer les actions suivantes:

  • mangez souvent, mais en petites portions;
  • essayez de ne pas trop manger;
  • contrôler la qualité des produits;
  • abandonner les plats gras et épicés, exclure les cornichons, les marinades, les viandes fumées;
  • refuser les produits semi-finis;
  • ne buvez pas beaucoup d'alcool;
  • exclure le tabagisme.

Des douleurs à l'estomac surviennent souvent après avoir mangé. En règle générale, ce symptôme est le résultat de troubles de l'alimentation. Cependant, cela indique parfois le développement de maladies graves. Pour exclure les pathologies dangereuses, il est important de consulter un médecin à temps.

Douleur à l'estomac après avoir mangé

La douleur abdominale après avoir mangé est une condition pathologique qui peut être une conséquence de la maladie. Tout le monde peut faire face au problème - l'anomalie n'a pas de restrictions sur le sexe et la catégorie d'âge.

Les causes les plus courantes de douleur après avoir mangé sont des facteurs physiologiques, par exemple l'intolérance ou la consommation d'aliments de mauvaise qualité. Certaines maladies du tractus gastro-intestinal peuvent être à l'origine du trouble..

La douleur dans l'abdomen après un repas chez un enfant ou un adulte s'accompagne souvent d'un grand nombre d'autres symptômes: nausées et vomissements, flatulences, selles dérangées, grondements dans les intestins.

Il est impossible de connaître le facteur étiologique sans procéder à des examens de laboratoire et instrumentaux. Un examen physique approfondi est essentiel dans le processus de diagnostic.

Pour arrêter les douleurs abdominales après avoir mangé, vous pouvez utiliser des méthodes thérapeutiques conservatrices. Le traitement de la maladie sous-jacente peut être complexe..

Étiologie

La pathogenèse de la douleur dans l'abdomen après un repas est que la nourriture passe par l'œsophage et atteint l'estomac, qui augmente en taille, commençant à sécréter du suc gastrique. Les contractions actives commencent et la nourriture entre dans le KDP.

Si, à un stade quelconque, un trouble digestif survient, une personne ressent une douleur dans la région de la paroi abdominale antérieure. Des sensations désagréables se forment dans le contexte de l'influence des aliments digérés et des sucs digestifs sur la membrane endommagée.

Les douleurs abdominales les plus courantes après avoir mangé sont les conséquences d'une mauvaise alimentation:

  • manger de la nourriture juste avant le coucher;
  • eau sèche;
  • nourriture "sur le pouce";
  • absence de régime alimentaire - il est préférable de manger tous les jours à la même heure;
  • manger des aliments épicés, aigres et trop assaisonnés;
  • refus prolongé de manger suivi d'une suralimentation;
  • quantité insuffisante de nourriture consommée;
  • ingestion d'aliments trop secs;
  • manger des aliments riches en protéines.

L'intolérance au lactose peut provoquer de graves douleurs abdominales. Les allergies aux aliments suivants peuvent causer de l'inconfort:

  • des œufs;
  • produits laitiers;
  • cacao et chocolat;
  • des noisettes;
  • Poisson et fruits de mer;
  • agrumes;
  • mon chéri;
  • fraises et fraises;
  • farine et pâtes;
  • soja, haricots et autres légumineuses.

Il convient de noter que les allergies alimentaires sont la cause la plus fréquente de douleurs à l'estomac après avoir mangé chez un enfant..

Les causes des douleurs abdominales après avoir mangé peuvent être pathologiques. La maladie sous-jacente peut être:

Une anomalie peut apparaître en raison d'une maladie qui n'est pas associée aux organes du système digestif:

  • fractures des côtes inférieures;
  • blessure au sternum;
  • pleurésie;
  • infarctus du myocarde;
  • forme purulente d'amygdalite ou de pneumonie;
  • inflammation des organes reproducteurs chez les femmes;
  • anévrisme aortique rompu;
  • acidocétose.

La raison pour laquelle l'estomac fait mal après un repas peut être indiquée par la nature de l'évolution de la douleur. Par exemple, des douleurs de traction prolongées surviennent à la suite de telles pathologies:

Une douleur brûlante peut être déclenchée par l'ingestion d'aliments acides ou salés, le développement d'une gastrite ou d'une pancréatite.

Une vive douleur dans l'abdomen immédiatement après avoir mangé apparaît dans de telles situations:

  • consommation de produits de mauvaise qualité;
  • inflammation de l'appendice;
  • ulcère de l'estomac ouvert;
  • intoxication alimentaire aiguë;
  • le déroulement des processus infectieux;
  • exacerbation de la gastrite;
  • pancréatite.

Le facteur étiologique peut être indiqué par la localisation des sensations de douleur:

  • une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen ou dans la région du nombril se produit avec des lésions inflammatoires de l'estomac ou du duodénum;
  • dans la zone iliaque avec irradiation vers l'hypochondre droit, on parle de cholélithiase, d'inflammation des voies biliaires ou de la vésicule biliaire;
  • "Sous la cuillère" et sous les côtes - signe d'ulcère duodénal ou d'estomac.

Il est à noter que si la douleur apparaît immédiatement après un repas ou après environ une heure, le problème réside dans l'œsophage ou l'estomac, et si la douleur survient après 2 heures ou plus, la cause de l'anomalie est dans les intestins..

Les douleurs abdominales après avoir mangé en portant un enfant sont le plus souvent associées au déplacement d'organes situés dans la cavité abdominale. Remplir l'estomac les fait se contracter, ce qui provoque des douleurs douloureuses.

Symptômes

Le tableau symptomatique du trouble comprend de nombreuses autres manifestations cliniques. Il est extrêmement rare que la douleur agisse comme le seul symptôme externe de la maladie. La clinique est de nature purement individuelle, ce qui est dû à l'influence de l'un ou l'autre facteur étiologique.

La douleur peut être de nature différente:

  • piquer;
  • stupide;
  • Coupe;
  • tournage;
  • intense ou faible;
  • douloureux ou dur;
  • modérée ou crampes.

Dans la plupart des situations, la douleur dans le bas-ventre après avoir mangé est accompagnée des signes suivants:

  • augmentation des indicateurs de température;
  • nausées persistantes, se terminant par des vomissements;
  • sensation de plénitude de l'abdomen;
  • problèmes de selles;
  • la présence d'impuretés de sang, de mucus ou de pus dans les selles;
  • faiblesse et malaise général;
  • flatulence;
  • fatiguabilité rapide;
  • ballonnements;
  • brûlures d'estomac et éructations avec une odeur désagréable;
  • odeur fétide de la bouche;
  • Difficulté à avaler des aliments solides
  • augmentation de la transpiration;
  • l'acquisition d'une peau pâle ou de couleur jaune (avec des lésions hépatiques);
  • grondement dans l'estomac;
  • lourdeur et surpeuplement de l'estomac;
  • manque d'appétit diminué ou complet;
  • enduit blanc ou jaune sur la langue;
  • diminution de la capacité de travail;
  • grondement dans les intestins;
  • perte de poids;
  • attaques de maux de tête et de vertiges;
  • troubles du sommeil;
  • hoquet;
  • instabilité émotionnelle.

Ce ne sont pas tous les symptômes qui peuvent se développer sur fond de douleur abdominale immédiatement ou quelque temps après avoir mangé. Le tableau clinique est dicté par le facteur étiologique, seule l'intensité des symptômes chez les enfants et les adultes peut différer.

Diagnostique

Seul un gastro-entérologue peut découvrir les causes de la douleur après avoir mangé chez un enfant ou un adulte et prescrire le traitement le plus efficace..

Dans le contexte de l'existence d'une grande variété de facteurs prédisposants, le processus de diagnostic correct ne devrait être qu'une approche intégrée. La première étape du diagnostic consiste en des manipulations effectuées directement par le clinicien:

  • familiarisation avec l'histoire de la maladie - pour déterminer l'influence du facteur pathologique;
  • étude du cycle biologique - pour clarifier l'impact des sources prédisposantes qui ont une base physiologique;
  • sonde et taraudage profonds de la paroi antérieure du péritoine;
  • mesure des indicateurs de température et de pouls, de la fréquence cardiaque et du tonus sanguin;
  • une enquête détaillée sur le patient - permettra au médecin de dresser un tableau symptomatique complet, de déterminer l'emplacement et la nature de la douleur, ce qui peut indiquer une maladie sous-jacente.
  • test sanguin clinique général;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • échantillons bactériens;
  • tests immunologiques;
  • Diagnostics PCR;
  • biochimie du sang.

Les procédures instrumentales suivantes peuvent déterminer avec précision le facteur étiologique qui est devenu un provocateur de l'apparition de douleurs dans l'abdomen après un repas:

  • gastroscopie;
  • radiographie du tractus gastro-intestinal avec un agent de contraste;
  • échographie des organes abdominaux;
  • coloscopie;
  • sigmoïdoscopie;
  • biopsie endoscopique;
  • FEGDS;
  • CT et IRM.

Dans certains cas, un malaise peut résulter de l'évolution de pathologies non liées aux organes du système digestif.Par conséquent, le gastro-entérologue envoie le patient pour un examen supplémentaire à des spécialistes d'autres domaines de la médecine, par exemple à un cardiologue ou un pneumologue.

Traitement

Lorsqu'une personne a des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements après avoir mangé, des thérapies conservatrices sont utilisées pour les corriger. Le médecin traitant sur une base individuelle, en fonction de la maladie sous-jacente, de l'état général, de la gravité de la maladie et de l'âge du patient, constituera la tactique thérapeutique la plus efficace:

  • l'utilisation de médicaments;
  • thérapie diététique;
  • cours de gymnastique médicale;
  • matériel, massage manuel ou à l'eau de l'abdomen;
  • médecine douce.

Dans la plupart des cas, les patients se voient prescrire:

  • agents antibactériens;
  • analgésiques et antispasmodiques - pour soulager la douleur;
  • AINS;
  • immunomodulateurs;
  • médicaments pour éliminer les symptômes concomitants tels que constipation et diarrhée, nausées et vomissements, ballonnements et flatulences, fièvre élevée, etc.
  • complexes de minéraux et de vitamines.

Les médicaments les plus efficaces:

Le traitement par physiothérapie n'est pas moins efficace:

  • ultrason;
  • électrophorèse;
  • phonophorèse;
  • échauffement;
  • acupuncture;
  • magnétothérapie;
  • darsonvalisation;
  • UHF;
  • inductothermie;
  • thérapie diadynamique.

Il n'est pas interdit d'utiliser des remèdes populaires après avoir consulté un médecin. À la maison, vous pouvez préparer des boissons médicinales destinées à une administration orale à base des composants suivants:

  • baies de sorbier et de myrtille;
  • prêle des champs;
  • banane plantain;
  • calendula;
  • bardane;
  • Mélisse;
  • menthe;
  • nerprun;
  • pétales de rose;
  • Millepertuis;
  • armoise;
  • cudweed;
  • Tilleul;
  • ortie;
  • graines de lin et d'aneth;
  • rose musquée;
  • achillée;
  • camomille;
  • valériane.

Il est impossible de se débarrasser complètement des douleurs abdominales après un repas sans guérir la pathologie sous-jacente.

Prévention et pronostic

À ce jour, il n'existe pas de mesures préventives spécialement conçues pour prévenir les douleurs abdominales après le petit-déjeuner ou toute autre consommation alimentaire..

La probabilité de tomber malade peut être réduite en suivant ces règles simples:

  • rejet complet des addictions;
  • garder un mode de vie modérément actif;
  • une nutrition adéquate et nutritive;
  • augmentation constante de la résistance immunitaire;
  • le contrôle du poids;
  • éviter l'épuisement émotionnel;
  • prendre les médicaments strictement comme prescrit par le clinicien;
  • détection et traitement précoces de tout trouble pouvant entraîner de la douleur.

N'oubliez pas l'examen préventif régulier dans un établissement médical avec une visite non seulement chez un gastro-entérologue, mais également chez d'autres médecins au moins 2 fois par an..

Les douleurs abdominales après un repas se prêtent sans problème à un traitement conservateur - les patients ont souvent un pronostic favorable. Ignorer ou éliminer la douleur par vous-même peut aggraver le problème, et le refus d'une aide médicale entraînera inévitablement la progression de la maladie sous-jacente. La combinaison de ces oublis est dangereuse avec des conséquences négatives, pouvant aller jusqu'à la mort..

Causes des douleurs d'estomac affamées

L'apparition de douleurs à l'estomac avec une absence prolongée de nourriture dans le corps indique qu'il y a des problèmes dans votre tractus gastro-intestinal. Vous ne devez endurer la douleur dans aucune de ses manifestations, même si elle est à court terme et faible. Il faut comprendre qu'un symptôme de douleur du corps signale qu'il y a un problème et il doit être éliminé.

Causes de la douleur à jeun

Des douleurs de la faim dans l'estomac peuvent survenir pour diverses raisons. Les principaux sont:

  1. Perturbation du tractus gastro-intestinal - à des degrés divers;
  2. Perturbations hormonales;
  3. Stress et fatigue accrue;
  4. Abus d'alcool et de tabac;
  5. Usage excessif de médicaments;
  6. Mauvaise nutrition;
  7. Blessures;
  8. Mode de vie sédentaire et troubles métaboliques;
  9. Maladies chroniques d'autres organes et systèmes.

La douleur à jeun suggère que des processus négatifs s'y déroulent, associés à un ou plusieurs facteurs:

  • Augmentation des émissions d'acide chlorhydrique;
  • Inflammation des muqueuses de l'estomac ou du pancréas;
  • Infection par des bactéries telles que Helicobacter;
  • Réaction à d'autres maladies, en particulier les voies biliaires.

Pour être correctement traité, il est nécessaire d'établir la véritable cause des douleurs de la faim. L'effet de la récupération ne dépend que de cela..

Symptômes et complications possibles

Le principal symptôme est une douleur à l'estomac lorsqu'il n'y a pas de nourriture. La douleur peut se manifester de différentes manières et être:

De par sa nature, un diagnostic préliminaire est posé. En effet, avec différentes maladies, l'anamnèse de la maladie est différente et la douleur se manifeste de différentes manières..

Dans de nombreuses maladies de l'estomac, la douleur peut survenir non seulement dans la zone de l'organe, mais également dans d'autres parties du corps, par exemple à l'hypochondre gauche ou droit, au bas de l'abdomen, au bas du dos.

Les types négligés de maladies du système digestif mettent beaucoup plus de temps à guérir et des formes chroniques peuvent accompagner une personne tout au long de sa vie. Ensuite, il est obligé de prendre des médicaments et de suivre un régime strict à vie. Pour éviter un tel scénario de développement de la maladie, vous devez consulter un médecin dès les premiers signaux du corps. Ensuite, le traitement sera à court terme et efficace..

Tableau des principaux types de maladies de l'estomac, symptômes et complications possibles

Nom de la maladieSymptômesComplications possibles
Empoisonnement aiguFièvre, faiblesse, nausées, diarrhée, augmentation des flatulences, douleur sourde à l'estomacDéshydratation. intoxication du corps
PancréatiteBallonnements, grondements dans l'estomac, hoquet, brûlures d'estomac, diarrhée ou constipation, douleurs à l'estomac, nausées, transpiration accrue, pression artérielle basse, essoufflement, yeux foncésUlcère de l'estomac, intoxication bactérienne, intoxication chimique du corps

Vomissements de sang et apparence de sang avec des matières fécales, saignementGastriteNausées, vomissements, diarrhée ou diarrhée, sécheresse de la bouche, frissons, douleurs de la faim de divers degrés et de nature dans l'estomac, douleurs douloureuses après avoir mangé, grondements occasionnels dans l'estomacPéritonite - verser une masse purulente dans la cavité abdominale

Pénétration - la transition de l'inflammation vers les organes et tissus les plus proches

TachycardieUlcère de l'estomacDouleurs aiguës sévères à jeun, vomissements, frissons, forte diminution de la pression, faiblesse, assombrissement des yeux et perte de conscience, fièvrePéritonite - verser une masse purulente dans la cavité abdominale

Malignité - la transition de la pathologie vers un processus malin, l'apparition d'un cancer intestinalL'ulcère duodénalDouleurs abdominales, nausées qui se transforment en vomissements (après quoi un soulagement temporaire), constipation ou diarrhée, éructations avec un goût amer, augmentation de la production de gaz et des ballonnements, selles avec des morceaux d'aliments non digérés, selles noires, selles avec du mucus ou du sang, agitation constante, troubles du sommeil, plaque blanche dans la bouche, maux de dosPéritonite - verser une masse purulente dans la cavité abdominale

Malignité - la transition de la pathologie vers un processus malin, l'apparition d'un cancer intestinal

Toute maladie commence par des symptômes tels que brûlures d'estomac, hoquet, flatulences. C'est sur ces symptômes primaires que vous devez faire attention et consulter d'urgence un médecin. Sinon, des processus irréversibles commencent qui peuvent entraîner une intoxication du sang et même un cancer..

Méthodes de diagnostic

Lors du premier examen, le médecin recueille une anamnèse de la maladie, vous pose des questions sur comment vous vous sentez et quand les premiers signes apparaissent. Ensuite, il effectue un examen général, y compris la mesure de la température et de la pression, palpant également l'abdomen. Par exemple, avec un ulcère, tout contact avec la région abdominale est accompagné d'une douleur aiguë et poignard. Les ballonnements sont également un diagnostic suspecté. En outre, le médecin peut faire un diagnostic préliminaire de tension abdominale. Donc, avec un ulcère, l'abdomen est très dur et avec la pancréatite, même dans les derniers stades, il est plus lâche et moins tendu.

Même le comportement d'une personne peut aider un médecin à déterminer le diagnostic. Ainsi, avec les ulcères gastro-duodénaux, une personne est immobile, peur de bouger, ce qui peut augmenter la douleur. Et, par exemple, avec la pancréatite, il se comporte de manière agitée, bouge et bouge constamment.

Mais pour que le diagnostic soit précis, il est nécessaire de mener une série d'études cliniques et de laboratoire afin d'identifier les causes de la douleur à jeun:

  1. Test sanguin - général, biochimique, eau;
  2. Analyse des selles;
  3. Analyse du suc gastrique;
  4. Biopsie du tissu gastrique.
  5. Un complexe de diagnostics cliniques instrumentaux sera également réalisé:
  6. Ultrason;
  7. IRM;
  8. Gastroscopie - examen avec une sonde;
  9. Examen aux rayons X;
  10. Laparoscopie - deux ponctions abdominales et insertion de la caméra;
  11. Endoscopie - en utilisant un endoscope avec une caméra vidéo, etc..

Les tests sanguins aideront à déterminer un certain nombre de facteurs importants dans le diagnostic:

  • Niveaux de particules sanguines telles que l'amylase, la lipase, la protéine C;
  • Révéler le diabète sucré par les niveaux d'insuline et de glucose;
  • Menace de caillots sanguins et obstruction des petits vaisseaux sanguins;
  • Détecter une augmentation des leucocytes et des globules rouges, ce qui indique une infection et une inflammation, ainsi que l'activation de la bactérie Helicobacter.

La gastroscopie aide à voir tous les changements dans l'état des intestins, l'échographie montrera clairement s'il y a des plaies, une érosion et des ulcères dans l'organe.

IRM ou CT - aidera à la détection des foyers pathologiques à l'aide de la tomodensitométrie.

Pour poser un diagnostic précis, les médecins effectuent des diagnostics différentiels à l'aide de méthodes qui excluent d'autres maladies et identifient la maladie sous-jacente et les pathologies secondaires qui peuvent se manifester sous la forme d'indigestion et de douleurs de la faim..

Options de traitement pour les douleurs de la faim

Après le diagnostic, le médecin détermine un programme individuel de mesures de traitement pour chaque patient, qui dépendra de la pathogenèse, de l'étiologie de l'apparition de la maladie, de la physiologie.

  1. Le schéma classique consiste en une application complexe:
  2. Régimes;
  3. Médicaments;
  4. Méthodes de médecine traditionnelle;
  5. Équilibrer l'état psychologique.

Si la maladie est en phase aiguë, alors le tableau alimentaire n ° 1 ou 1a sera nommé, y compris le régime le plus doux: bouillons de légumes, décoctions, céréales liquides. Après cela, le tableau 1b peut être attribué, qui comprend le pain noir, les craquelins. Le tableau 5, avec une dynamique positive de récupération, comprendra un grand nombre de produits préparés par cuisson, mijotage, cuisson à la vapeur, cuisson au four.

Le traitement médicamenteux peut consister en un ou plusieurs médicaments, selon la gravité de la maladie. Les principaux régimes traditionnels comprennent les médicaments:

  • Ranitidine + Denol + Érythromycine;
  • Oméprazole + érythromycine;
  • Oméprazole + Amoxicilline + Métronidazole + Denol + Érythromycine.

Il est possible d'utiliser des méthodes de médecine traditionnelle, notamment l'utilisation d'infusions à base de plantes, de solution de propolis, etc..

Médicaments pour le traitement

Le traitement médicamenteux est conçu non seulement pour soulager les symptômes, mais également pour guérir la maladie de l'intérieur, c'est-à-dire pour normaliser l'état de la membrane muqueuse de l'organe malade. Si la douleur est aiguë et insupportable, une anesthésie est prescrite, car les médicaments suivants peuvent être utilisés.

Tableau des médicaments pour le traitement des maux d'estomac affamés et leur prix

Nom du médicamentPrix ​​en roubles
Antispasmodique No-shpa
à partir de 50Médicament au bismuth qui forme un film protecteur sur l'estomac et soulage la douleur De-nol

à partir de 150Antiacides Almagel, Maalox, Phosphalugel

à partir de 200Analgésiques Ibuprofène, Analgin, Acelysin

à partir de 120Bloqueurs ganglionnaires et médicaments gastroprotecteurs - aident à réduire la fonction sécrétoire et motrice de l'organe Dimekolin, comprimés Venter

à partir de 270

En plus de soulager la douleur et les spasmes, vous devez:

  • Détruisez les bactéries Helicobacter - les médicaments à base de bismuth y contribuent;
  • Réduisez la quantité de suc gastrique produite - inhibiteurs, bloqueurs, anticholinergiques;
  • La procinétique aidera à améliorer la motricité;
  • Réduire l'effet de l'acide chlorhydrique, qui détruit les muqueuses - agents gastroprotecteurs;
  • Soulager l'inflammation et détruire les agents pathogènes - antibiotiques.

Tableau de dosage des antibiotiques pour diverses pathologies de l'estomac

Nom du médicamentDosagePrix ​​en roubles
Oxaciline0,5 à 4 fois par jourà partir de 200
Clarithromycine

0,25 - 2 fois par jourà partir de 270Amoxicilline

0,5 à 4 fois par jourà partir de 270Tétracycline

0,25 - 4 fois par jourà partir de 220

La prévention

Si vous remarquez des maux d'estomac affamés, commencez immédiatement à bien manger. Éliminez tous les aliments malsains de votre alimentation, en particulier:

Fixez-vous une petite portion de nourriture unique - 200-250 grammes à la fois. La suralimentation peut également déclencher des maladies..

Essayez d'être aussi calme que possible. Après tout, le stress est également un provocateur de maladies de l'estomac..

Suivez des règles simples:

  1. Observez le régime;
  2. Mangez de la nourriture 5 à 6 fois par jour en petites portions;
  3. Boire abondamment tout au long de la journée;
  4. Éliminer les aliments nocifs de l'alimentation;
  5. Réduisez la quantité de sel et de sucre à 10 grammes par jour;
  6. Bougez et respirez de l'air frais;
  7. Ne soyez pas nerveux et ne vous inquiétez pas;
  8. Avoir des médicaments prescrits par le médecin dans l'armoire à pharmacie;
  9. Observez la routine quotidienne.

En d'autres termes, un mode de vie sain et une alimentation adéquate aideront à prévenir les rechutes et la douleur à jeun..

Publications Sur Cholécystite