logo

Éructations

Les éructations sont un phénomène très courant que les gens ne remarquent pas. Cependant, s'il apparaît régulièrement et en parallèle avec certains signes, cela donne beaucoup d'inconfort à une personne..

Le corps a beaucoup d'air, et ce n'est pas seulement dans les poumons. Il contient également l'estomac (le volume est d'environ 1,5 litre). Et tout cela parce qu'il n'est pas isolé et en sort de trois manières. Le premier traverse l'œsophage et s'appelle éructations). Le second traverse les intestins et est excrété par l'anus. Troisièmement - l'air est absorbé par la paroi intestinale.

Les causes des éructations

Pour connaître la cause des éructations, vous devez connaître le principe du fonctionnement du tube digestif. Le chemin de la nourriture est le suivant: d'abord, il pénètre dans l'œsophage, puis dans l'estomac. S'il y en a une grande quantité, une partie de l'air quitte l'estomac. Ce n'est pas une condition pathologique, mais le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal, par conséquent, éructer avec de l'air après un repas copieux n'est pas un signe de la maladie..

Parfois, la réaction apparaît après beaucoup d'efforts physiques, lorsque le contenu de l'estomac bouge et qu'une partie de l'air en excès est libérée. Ce phénomène se produit lorsque vous portez une ceinture ou des vêtements serrés. Dans ce cas, l'estomac ne peut pas se dilater et l'air sort (cela se produit principalement chez les personnes en surpoids, mais il est toujours influencé par la consommation de nourriture). Dans les conditions décrites ci-dessus, les éructations se produisent rarement (mais dans certaines, elles le sont assez souvent et il est assez difficile d'en identifier la cause). Les éructations sont un phénomène courant chez les femmes enceintes au dernier trimestre (ce n'est pas une pathologie, mais un processus naturel, car l'utérus hypertrophié appuie sur les organes).

Une situation complètement différente se développe avec les éructations matinales avant de manger, car il n'y a pas de raisons naturelles à cela, car l'estomac est vide. Dans ce cas, une personne doit faire attention à cela. Une inquiétude encore plus grande devrait survenir lorsqu'une éructation pourrie apparaît ou que la bouche est remplie de contenu acide ou amer. Si cela se produit assez souvent, vous devez demander l'aide d'un spécialiste, car ce symptôme indique le développement de maladies du tractus gastro-intestinal.

D'autres facteurs peuvent influencer la survenue d'éructations, par exemple, une mauvaise alimentation ou une mauvaise alimentation. Il se trouve qu'une personne avale de l'air. Cela se produit lorsqu'il mange rapidement, tout en avalant de gros morceaux non mâchés. La déglutition d'air se produit lorsque l'on parle en mangeant, en mâchant de la gomme, en fumant, en respirant profondément et en inhalant fréquemment pendant le traitement de pathologies respiratoires. Avec ces actions, il y a une grande accumulation d'air dans l'estomac, commençant à sortir.

De plus, les boissons gazeuses peuvent en être la cause, car elles contiennent beaucoup de dioxyde de carbone (quand elles pénètrent dans l'estomac, elles essaieront de sortir). Les gaz dans l'estomac sont collectés après avoir mangé des légumineuses, du thé et du café gras et forts, des oignons et de l'ail. Pour éliminer les éructations, il est nécessaire de supprimer ces composants de l'alimentation. Mais il convient de noter qu'un processus prononcé dans de rares cas est une manifestation indépendante.

Chez l'adulte, ce phénomène se produit souvent en parallèle avec d'autres conditions désagréables, par exemple: brûlures d'estomac, lourdeur dans l'abdomen, nausées, douleurs à l'estomac.

Ensuite, nous pouvons supposer qu'une personne a des maladies de l'estomac et des intestins, à savoir:

  • gastrite;
  • ulcère;
  • pancréatite;
  • cholécystite;
  • blessures traumatiques et brûlures de l'œsophage et de l'estomac;
  • néoplasme.

Pourquoi les éructations ont-elles une odeur et un goût différents??

Les éructations peuvent être aigres, amères et avec une odeur prononcée de pourriture. L'acide est produit lorsque le suc gastrique pénètre dans l'œsophage. Ceci est un symptôme courant de pathologies telles que les ulcères d'estomac, la gastrite. L'amertume indique la présence de bile lorsqu'elle pénètre alternativement dans toutes les parties du tractus gastro-intestinal. Cela peut se produire avec la pancréatite et la cholécystite a un effet particulier sur cette condition..

Le symptôme le plus désagréable est des éructations avec une odeur putride. Avec des occurrences fréquentes, il faut parler du mauvais fonctionnement de l'organe (une odeur pourrie apparaît en raison du sulfure d'hydrogène et de diverses bactéries). Cela indique que l'acidité du suc gastrique y est réduite, car si tout était normal, les bactéries ne pourraient tout simplement pas survivre..

Cette raison apparaît avec diverses pathologies (par exemple, avec la gastrite atrophique), caractérisées par la mort des tissus de la muqueuse gastrique et une réduction du volume des glandes qui produisent du jus.

Les symptômes de la maladie

On sait déjà que de nombreuses maladies de l'estomac et des intestins affectent l'apparition d'éructations. Ils présentent à leur tour certains symptômes qui peuvent survenir parallèlement aux éructations..

  1. Maladie de reflux gastro-œsophagien: Il s'agit de la cause la plus fréquente de fuite d'air de l'estomac. Apparaît lors d'un changement de position du corps. En plus des éructations, il y a: des douleurs thoraciques, des nausées et des épisodes de vomissements, une saturation rapide de l'estomac, une toux, un essoufflement. Le développement d'une telle condition est précédé des facteurs suivants: suralimentation, tabagisme, consommation de drogues, inactivité. Cette maladie peut provoquer le développement d'ulcères ou une érosion de l'œsophage..
  2. Gastrite: caractérisée par une inflammation de la muqueuse gastrique. Les signes de pathologie ne sont pas seulement des éructations, mais aussi: des nausées, des douleurs, des épisodes de vomissements, une lourdeur dans l'estomac. Si la gastrite a une forme atrophique, des éructations putrides apparaissent dans un contexte de saturation rapide. La peau devient des ongles pâles et cassants. Avec la gastrite non atrophique, des éructations aigres se produisent.
  3. Ulcère de l'estomac: en plus des éructations, il se manifeste par des douleurs, des nausées, de la constipation et un refus de manger. Très similaire aux symptômes de la gastrite, par conséquent, lors du diagnostic, vous devez être extrêmement prudent.
  4. Cancer de l'estomac: Il s'agit d'une pathologie évolutive et en développement rapide, dont les signes sont très similaires à ceux de la gastrite. Les principaux symptômes: faible appétit, satiété rapide, perte de poids dramatique, lourdeur.
  5. Pathologie de l'œsophage: les maladies de cette partie du système digestif provoquent l'apparition d'éructations. Les signes que l'œsophage présente des pathologies sont: une sensation de boule dans la gorge, des difficultés à avaler, des douleurs thoraciques, une perte de poids soudaine, des brûlures d'estomac. Si la maladie se développe, des processus inflammatoires apparaîtront. Des changements irréversibles s'y produiront, ce qui causera beaucoup d'inconfort en mangeant..
  6. Éruptions supragastriques: Forme d'éructations dans laquelle l'air ne s'échappe que de l'œsophage. Une personne peut le contrôler et l'appeler indépendamment. Lorsqu'un patient se plaint de cette réaction du corps, il faut supposer qu'il ne contrôle pas ses actions et que l'aide d'un psychothérapeute est nécessaire.

Diagnostic d'éructation

Si des éructations surviennent trop souvent, c'est un signe de maladie. Pour identifier la cause de cette condition, vous devriez consulter un gastro-entérologue. Il ordonnera un examen qui indiquera la cause. Les méthodes de recherche seront attribuées:

  • rayons X utilisant un agent de contraste;
  • endoscopie (examen de la membrane muqueuse de l'estomac, de l'œsophage et du duodénum);
  • pH-métrie (détermination du niveau d'acidité dans diverses parties du tractus gastro-intestinal);
  • examen échographique de la vésicule biliaire et du pancréas;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

En outre, des tests sanguins de laboratoire sont effectués pour déterminer les processus inflammatoires dans les organes digestifs, ainsi que pour identifier l'anémie qui survient dans certaines pathologies. L'analyse des matières fécales indiquera un mauvais fonctionnement du système digestif et détectera les agents pathogènes des maladies infectieuses.

De plus, le médecin recueillera l'anamnèse du patient - cela aidera à clarifier toutes les maladies et à découvrir la nourriture que le patient mange. Un examen visuel permettra d'identifier une zone douloureuse et une zone de distension abdominale.

D'après ce qui précède, il est clair qu'il existe de nombreuses maladies différentes qui provoquent des éructations, et beaucoup d'entre elles présentent les mêmes symptômes de manifestation. L'efficacité du traitement dépendra du diagnostic correct. Ne tardez pas à diagnostiquer la raison pour laquelle l'air quitte trop souvent l'estomac, car les éructations peuvent être le symptôme d'un néoplasme malin.

Traitement de pathologie

Il faut comprendre que les éructations sont le signe d'une pathologie et non d'une maladie distincte. Par conséquent, jusqu'à ce que la maladie soit guérie, les éructations seront répétées encore et encore. De plus, avec la progression de la pathologie, de nouveaux symptômes s'ajoutent, par exemple: douleur, nausées et vomissements, refus de manger et perte de poids brutale.

Les méthodes de traitement des pathologies du tractus gastro-intestinal sont conservatrices et opérationnelles. Quelle option choisir sera déterminée par le médecin traitant.

Dans une analyse complète de ces maladies, l'utilisation de médicaments est importante. Ils seront sélectionnés en fonction du type de pathologie. Par conséquent, si des agents pathogènes vivant dans l'estomac deviennent la cause des éructations, des antibiotiques sont prescrits. Si l'acidité du suc gastrique est augmentée, les médicaments qui la réduisent, les inhibiteurs et les antiacides.

Lorsque vous observez un mauvais fonctionnement du pancréas, des médicaments contenant des enzymes digestives sont prescrits. Les médicaments recommandés incluent Penzital [1]. Il s'agit d'une préparation enzymatique à base de pancréatine. Il compense le déficit de sécrétion pancréatique. En raison du fait que les ingrédients actifs de Penzital sont rapidement absorbés dans le tractus gastro-intestinal, il soulage presque immédiatement les brûlures d'estomac, les éructations et la lourdeur dans l'abdomen. Lors de la prise de pilules, l'effet se développe dans les 15 à 20 minutes, tandis que les ballonnements et les éructations sont réduits. Les éructations disparaîtront complètement dans les 30 minutes suivant la prise. Penzital est utilisé pendant ou après les repas, 1 à 2 comprimés 3 fois par jour, selon l'âge [2]. Il peut être noté que le médicament ne contient pas de composants biliaires dans la composition, par conséquent, il n'augmente pas la sécrétion du pancréas et il peut être utilisé pour les maladies du foie et de la vésicule biliaire [3]. Vous pouvez acheter le médicament sans ordonnance du médecin.
Avec une faible production de bile, des agents cholérétiques sont prescrits. En plus de ces médicaments, d'autres sont prescrits: des antispasmodiques (pour réduire le tonus musculaire de l'estomac et des intestins), des sorbants (pour accélérer le processus d'élimination des bactéries de l'estomac).
Vous devez également faire attention au régime alimentaire pour une telle pathologie. S'il a été diagnostiqué que des éructations se produisent en raison de l'ingestion d'une grande quantité d'air, vous devez apprendre à bien manger. Lorsque la nourriture est la cause, il est nécessaire de la réduire dans l'alimentation. De plus, vous devez renoncer aux boissons gazeuses. Le menu du patient et le numéro du tableau diététique, qui convient le mieux à une telle pathologie, ne doivent être sélectionnés que par le médecin traitant ou le nutritionniste.

Une nutrition correcte pour les maladies du tractus gastro-intestinal consiste en une nutrition fractionnée (vous devez manger 5 à 6 fois par jour en petites portions). Vous devez également arrêter de fumer et arrêter de boire de l'alcool (le chewing-gum n'est pas moins nocif).

Causes et types d'éructations après avoir mangé

Les éructations sont une libération soudaine (souvent sonore) d'air par l'ouverture de la bouche qui s'est accumulée dans l'œsophage ou l'estomac, parfois avec une petite quantité de contenu de l'estomac. Les éructations se produisent en raison de la contraction des muscles de l'estomac avec un sphincter cardiaque ouvert.

Tout le monde, en bonne santé ou malade, est confronté à ce phénomène désagréable. Les éructations nous hantent dès la naissance, car presque tous les bébés, sans exception, avalent un excès d'air en train de téter. Mais avec un développement et une croissance complets, ce problème disparaît.

Avec un bon fonctionnement du tractus gastro-intestinal, il n'y a pratiquement pas d'éructation, et si cela se produit, c'est extrêmement rare et généralement vide (avec de l'air). On avale régulièrement une petite quantité d'air, ce qui permet au corps de réguler la pression gastrique, mais ensuite, il sort par portions si rares qu'on ne le remarque pas.

D'où - la conclusion: les éructations peuvent avoir une origine physiologique et pathologique..

Raisons d'éructations

Considérez les raisons de l'apparition d'éructations physiologiques.

Des éructations se produisent parfois chez les personnes dont le tractus gastro-intestinal fonctionne normalement. En règle générale, il s'agit d'éructations avec de l'air ou avec l'odeur de ce qui a été mangé ou bu la veille. Cela se produit lorsqu'une personne:

a une conversation animée en mangeant;

pressé et, pratiquement sans mâcher, avale de la nourriture;

mange dans un état de stress émotionnel;

souffre d'aérophagie (ingestion excessive d'air pendant et sans prise de nourriture).

Vous vous souvenez de la remarque du professeur Preobrazhensky du film Heart of a Dog sur la lecture des journaux au déjeuner? Tout gastro-entérologue sera entièrement d'accord avec lui..

Cependant, les gens sont confrontés à ce problème non seulement en relation avec la façon dont ils mangent, mais aussi en raison de ce qu'ils mangent..

Ce n'est un secret pour personne que certains aliments et boissons augmentent la production de gaz. Le gaz accumulé dans l'estomac s'échappera certainement par l'œsophage..

Ceux-ci inclus:

cocktails à l'oxygène populaires aujourd'hui;

les légumineuses et le chou peuvent également provoquer des éructations, mais la principale conséquence d'une consommation excessive est la flatulence.

Mais ne soyez pas trop frivole sur les éructations persistantes avec de l'air, car cela peut être un signe avant-coureur d'un cancer de l'estomac..

Les causes des éructations pathologiques sont des maladies du système digestif:

maladie de la vésicule biliaire,

Des éructations d'air persistantes avec une sensation de satiété dans l'estomac, acquérant plus tard une odeur pourrie, peuvent être un symptôme de cancer de l'estomac.

Éructations après avoir mangé

Les raisons des éructations après avoir mangé peuvent être dues à la fois à des processus physiologiques, déjà mentionnés ci-dessus, et pathologiques qui perturbent le tube digestif. Ce sont des maladies telles que:

pancréatite chronique ou aiguë,

dyskinésie biliaire,

acidité gastrite,

œsophagite (inflammation de la muqueuse de l'œsophage).

Notez que les éructations souvent répétées après avoir mangé chez un adulte peuvent être un symptôme de problèmes de santé, et pas seulement concernant des troubles du tractus gastro-intestinal, vous ne devez donc pas négliger les conseils d'un professionnel..

Éruptions fréquentes (persistantes)

Le corps humain peut réagir de la même manière:

sur des erreurs régulières dans le régime;

sur la mauvaise organisation de la prise alimentaire;

l'aérophagie, y compris le caractère névrotique;

sur divers processus pathologiques.

Des éructations constantes peuvent indiquer:

pour les maladies du tube digestif;

pour les maladies cardiovasculaires.

De plus, des éructations excessives et fréquentes peuvent survenir:

avec des problèmes avec le sphincter alimentaire inférieur causés par une hernie de l'ouverture alimentaire du diaphragme;

avec reflux gastro-œsophagien;

avec pathologie du pancréas et des voies biliaires.

Types d'éructations

En fonction de la cause des éructations, cela peut être:

acide, ce qui indique une acidité accrue du suc gastrique;

amer - lorsque la bile est jetée dans l'estomac;

putride ou donner avec de l'acétone - avec stagnation et fermentation des aliments non digérés dans l'estomac et avec diabète sucré;

air - avec aérophagie, troubles alimentaires et stades précoces de diverses maladies gastro-intestinales.

Considérons plus en détail les causes de l'apparition de divers types d'éructations pathologiques.

Éructations aigres après avoir mangé

Des éructations aigres après avoir mangé peuvent être un symptôme de:

Maladie inflammatoire de la muqueuse gastrique - gastrite;

Des maladies plus redoutables, y compris le cancer de l'estomac.

La régurgitation de l'acide accompagne toujours les processus pathologiques dans le tractus gastro-intestinal, et il est impossible de se débarrasser de ce problème sans commencer le traitement des maladies causales.

régurgite régulièrement aigre, les éructations plus tardives peuvent donner pourri;

souffre de brûlures d'estomac, accompagnées d'une salivation abondante;

éprouver des épisodes de nausée, même manger une portion de la nourriture la plus bénigne, dépassant légèrement la norme;

ressent une lourdeur dans la région épigastrique après avoir mangé, évoluant parfois en douleur intense.

Cela signifie qu'il doit demander l'aide d'un gastro-entérologue, car tous ces signes peuvent indiquer une gastrite ou un ulcère gastro-duodénal.

Habituellement, des éructations se produisent régulièrement après avoir mangé, parfois le contenu gastrique pénètre dans la cavité buccale avec des gaz.

"Des éructations aigres" indique que l'estomac contient plus d'acide qu'il n'en faut pour digérer les aliments.

Avec le reflux gastro-intestinal, la valve musculaire qui sépare l'œsophage de l'estomac ne fonctionne pas correctement et le suc gastrique acide pénètre régulièrement dans l'œsophage, et de là dans la cavité buccale.

Cette condition dans 10% des cas peut provoquer le développement du syndrome de Barrett, dans lequel, en raison d'une irritation fréquente de la membrane muqueuse de l'œsophage avec un mamelon gastrique acide, sa structure change. Il devient similaire à la muqueuse intestinale.

Les compagnons constants de cette maladie sont:

éructations aigres très fréquentes;

douleur aiguë ou sourde dans le haut de l'estomac.

Selon des études récentes, le risque de développer un cancer de l'œsophage est particulièrement élevé chez les personnes souffrant de reflux, car elles prennent des médicaments qui réduisent les symptômes et ne se rendent pas chez des spécialistes à temps pour surveiller leur santé..

Des éructations d'amertume

Les éructations avec amertume sont également un signe de certaines maladies ou troubles, se produisent lorsque:

Reflux gastroduodénal. La bile du foie doit pénétrer dans le duodénum et plus loin dans les intestins inférieurs. En cas de dysfonctionnement du pylore et d'augmentation de la pression dans le duodénum, ​​qui peut être causée par certaines maladies, la bile se déplace dans la mauvaise direction et pénètre dans l'estomac;

Blessures, hernies, maladies néoplasiques des organes abdominaux. Avec la compression mécanique du duodénum, ​​la bile, qui est sous pression, surmonte le sphincter pylorique et pénètre à nouveau dans l'estomac;

Prendre certains médicaments. Les myorelaxants et les antispasmodiques abaissent le tonus musculaire du sphincter, qui forme un espace entre le duodénum et l'estomac;

Interventions opérationnelles. Si une partie des muscles du sphincter a été coupée pendant l'opération, la bile pénètre constamment dans l'estomac;

Duodénite chronique. L'inflammation et l'œdème de la muqueuse duodénale augmentent la pression, ce qui entraîne le rejet du contenu duodénal dans l'estomac;

Grossesse. La raison est la même pression sur le duodénum..

De temps en temps, la bile pénètre dans l'estomac et chez les personnes en bonne santé. Si cela est rare, il n'y a aucun symptôme..

Éruptions avec de l'acétone

Les éructations avec de l'acétone peuvent être causées par le diabète.

Les troubles digestifs, dont le fidèle compagnon éructe, sont caractéristiques des complications tardives du diabète sucré:

violation de la compensation du métabolisme des glucides.

Raisons des éructations avec de l'acétone dans le diabète:

une forme autonome de neuropathie, dans laquelle les nerfs responsables du fonctionnement du tube digestif sont affectés. La nourriture se déplace dans l'œsophage, l'estomac et les intestins avec des perturbations dues à des perturbations du rythme normal des contractions musculaires. Il y a un retard dans l'évacuation du contenu, le reflux se développe.

diminution du tonus (parésie) et paralysie (atonie) de l'estomac. Ces conditions provoquent la stagnation des masses alimentaires dans la cavité gastrique et créent des conditions favorables à la reproduction de bactéries pathogènes..

Les personnes atteintes de diabète, compliquées par des troubles gastro-intestinaux, s'inquiètent des éructations, des brûlures d'estomac et des nausées, qui s'aggravent après avoir mangé.

L'acidocétose diabétique (violation du métabolisme des glucides) provoque une atonie aiguë de l'estomac et des intestins, dont la membrane muqueuse peut être irritée par les acides cétatiques et l'acétone.

Toutes les conditions décrites nécessitent un appel à un endocrinologue, suivi d'un traitement et d'une observation.

Éructations inodores

Les causes des éructations inodores peuvent être:

Les éructations physiologiques peuvent être causées par:

aérophagie - l'ingestion d'un excès d'air pendant les repas, qui sort ensuite par la cavité buccale;

maladies de la cavité buccale et nasale;

boire des boissons gazeuses ou de la bière;

boissons chaudes ou froides;

boissons fouettées et «aérées» - cocktails;

certains produits (lait, crème glacée, oignons);

deuxième phase de grossesse;

abus de chewing-gum;

des collations sur le pouce;

mauvaise mastication de la nourriture;

faire du sport et d'autres activités physiques après avoir mangé;

dormir après avoir mangé;

manger dans un état de fort stress émotionnel;

autres troubles de l'alimentation.

Des éructations «vides» constantes et fréquentes sont un symptôme concomitant de certaines maladies. Causes pathologiques:

Aérophagie névrotique. Dans ce cas, une personne avale de l'air non seulement en mangeant, mais à tout autre moment;

Trouble de la motilité et du tonus de l'estomac;

De plus, des éructations vides peuvent être un signe de maladie cardiovasculaire:

anévrisme aortique descendant.

Le corps d'une personne en bonne santé peut être comparé à un orchestre dans lequel tous les instruments sont débogués et entrent toujours en jeu à l'heure.

Les éructations, bien qu'inodores, peuvent indiquer que des changements pathologiques se produisent dans le travail du tractus gastro-intestinal, ce qui ne doit pas être ignoré afin de prévenir le développement de la maladie..

Éclosion chez un enfant

Pour les nourrissons, les éructations sont considérées comme une réaction corporelle normale.

Avaler de petites quantités d'air pendant l'alimentation est nécessaire pour réguler la pression intragastrique.

En raison de l'imperfection du tractus gastro-intestinal du nourrisson, la bulle de gaz est retenue dans l'estomac ou passe dans les intestins. Dans ce cas, l'enfant a un gonflement aigu, qui peut provoquer des spasmes intestinaux. Le bébé va s'inquiéter et pleurer jusqu'à ce qu'il régurgite de l'air. Par conséquent, les pédiatres recommandent de ne pas allonger le bébé juste après l'allaitement, mais de le tenir en position verticale, en attendant la régurgitation. Mais avec un développement et une croissance complets, ce problème disparaît.

Les bébés très excitables qui sont inquiets et pleurent pendant l'alimentation doivent être surveillés par un neurologue et des pauses d'alimentation doivent être prises pour les tenir debout afin de régurgiter l'excès d'air. Ces bébés doivent être prêts à manger. Continuez les mains, calmez-vous.

Si des éructations fréquentes sont observées chez un enfant après un an, vous devez consulter un médecin et vous devez commencer par une consultation avec un pédiatre.

À cet âge, l'état du système nerveux de l'enfant est également d'une grande importance. Si le bébé est excitable, il est plus sujet aux maladies gastro-intestinales..

Les éructations avec de la nourriture ou de l'air peuvent être causées par:

mauvaise organisation de la nutrition de l'enfant;

jeux passionnants en mangeant;

regarder des dessins animés qui provoquent une explosion émotionnelle;

amygdalite chronique et rhinite;

Les raisons des éructations persistantes chez les enfants d'âge préscolaire et les écoliers peuvent être les mêmes que chez les adultes. Ce sont des maladies:

Comment se débarrasser d'un rot?

En cas d'éructations épisodiques, le traitement n'est généralement pas nécessaire, car il survient en raison de troubles de l'alimentation et d'inexactitudes dans l'alimentation.

La raison de la visite chez le médecin est une éructation constante, répétée en moins d'une heure pendant cinq jours. Cela peut indiquer une pathologie, nécessite l'identification de la cause et un examen approfondi.

Le spécialiste diagnostique et prescrit un traitement pour la maladie qui a provoqué des éructations persistantes.

En ce qui concerne les éructations physiologiques, pour vous en débarrasser, vous devez:

Organisez correctement le processus d'alimentation, c'est-à-dire:

manger sans hâte, bien mâcher les aliments;

ne conduisez pas de conversations émotionnelles en mangeant et, en général, ne commencez pas à manger avec une excitation nerveuse;

ne vous soumettez pas à un effort physique intense.

Refusez les sodas, la bière, les cocktails à l'oxygène;

Ne mangez pas d'aliments qui provoquent des éructations. En passant, les éructations peuvent être une réaction individuelle d'une personne à un produit qui peut être identifié et arrêté de consommer;

Mangez des aliments complets et de haute qualité qui satisfont les besoins du corps en oligo-éléments et vitamines;

Pour observer la modération dans les aliments, la règle d'or est ici très pertinente: "Mieux vaut pas avant... qu'avant...", on peut manger moins, mais plus souvent;

Ne buvez pas de thé ou de café trop chaud;

N'utilisez pas de pailles pour boire;

Abandonnez le chewing-gum, il existe de nombreuses autres façons de rafraîchir votre haleine;

Arrêter de fumer;

Marcher après avoir mangé, même une demi-heure suffit.

Si la douleur dans différentes zones de l'abdomen rejoint les éructations avec ou sans odeur, vous ne devez pas reporter la recherche de l'aide d'un gastro-entérologue, l'automédication est inacceptable. Ils peuvent être les précurseurs de maladies très redoutables, dont le diagnostic rapide devient la clé d'un traitement réussi..

L'auteur de l'article: Gorshenina Elena Ivanovna | Gastroentérologue

Éducation: Diplôme dans la spécialité "Médecine générale" obtenu à l'Université de médecine d'État russe du nom N.I. Pirogova (2005). Bourse en gastro-entérologie - Centre médical éducatif et scientifique.

Éruptions cutanées: étiologie et types de maladie

Sûrement, chaque personne a dû faire face à des éructations. Il s'agit souvent de la libération accidentelle de formations gazeuses du tractus gastro-intestinal dans la cavité buccale. Le phénomène est causé par la contraction du diaphragme. Au moment où une personne inhale une grande quantité d'air ou lorsque la libération de gaz augmente, une augmentation de la pression se produit dans l'estomac. Le résultat est une contraction musculaire, une relaxation du sphincter entre l'estomac et les intestins. Ce processus est appelé éructations. En termes simples, c'est la sortie du flux d'air par la bouche..

Souvent, le phénomène est inoffensif, ponctuel. Les éructations physiologiques sont caractérisées par l'odeur de la nourriture. Mais il y a des moments où les éructations se produisent souvent, alors qu'elles sont compliquées par des brûlures d'estomac, une odeur désagréable, un goût amer ou amer, ou d'autres symptômes désagréables passent inaperçus, ignorés. Il faut comprendre que dans certains cas, même un tel symptôme inoffensif, qui peut sembler à première vue, peut être la manifestation d'une maladie grave..

Par conséquent, si les éructations se produisent souvent, il est conseillé de consulter le médecin, de subir un examen.

Mais quand même, la plupart des gens, lorsqu'une maladie apparaît, essaient de s'en sortir seuls. Ils prennent la médecine traditionnelle, les médicaments. En général, ils font tout pour reporter le voyage à l'hôpital. Vous ne devriez pas faire cela, même une sortie d'air banale de la bouche peut signaler de graves problèmes dans le corps..

Étiologie

Il y a toujours du gaz dans les intestins. Sa quantité, sa composition dépendent du style de vie d'une personne, de la façon dont elle mange, et aussi de l'âge, d'autres caractéristiques du corps.

Lorsque le niveau de gaz est dépassé, la pression dans le tractus gastro-intestinal augmente, ce qui conduit à une contraction des muscles de l'estomac, ainsi qu'à une relaxation simultanée du sphincter supérieur. De cette manière, l'air contenu dans le tractus gastro-intestinal, et parfois même sa quantité minimale, est involontairement libéré dans l'œsophage, la cavité buccale, accompagné d'un son caractéristique.

L'apparition d'éructations est étroitement liée à la consommation de nourriture, en particulier en quantités irrégulières. L'abus de produits semi-finis, de restauration rapide, de collations, d'aliments gras, de produits contenant de l'air (soufflé, milkshakes) peut provoquer une accumulation d'air dans l'estomac. Les personnes qui fument subissent également souvent le phénomène, car elles avalent activement de l'air.

L'apparition d'un symptôme peut être due à:

  • trop manger;
  • empoisonnement;
  • mauvaise compilation de menus, mauvaise combinaison de produits;
  • maux gastro-intestinaux.

Souvent, le symptôme apparaît pendant la grossesse. En règle générale, le phénomène est considéré comme la norme. Cela est dû à des changements hormonaux, à un processus de digestion ralenti.

La condition chez les enfants est souvent provoquée par l'absorption rapide de la nourriture, à la suite de laquelle beaucoup d'air est avalé.

Classification

Les éructations peuvent être silencieuses, bruyantes, aériennes ou alimentaires. Peut être accompagné d'une odeur désagréable - acide, amère, pourrie.

Air - un type de phénomène dans lequel l'air normal éclate. Avec une telle éructation, les brûlures d'estomac ne se produisent pas. C'est l'un des signes de l'aérophagie (avaler de grandes quantités d'air).

Éclosions aigres, surtout si elles sont aggravées par des brûlures d'estomac - l'une des manifestations du RGO - reflux gastro-œsophagien. Souvent causé par la sclérodermie, la sténose pylorique, l'ulcère gastroduodénal, la hernie.

La survenue d'une éructation amère est due à l'ingestion de bile et de suc gastrique dans le pharynx. La libération de courants d'air avec une odeur pourrie peut être due à la présence de gastrite atrophique, de pancréatite et de tumeurs malignes de l'estomac..

Si les éructations surviennent fréquemment ou sont aggravées par d'autres symptômes désagréables - lourdeur dans l'abdomen, ballonnements, constipation, vomissements ou fièvre, vous devez consulter un médecin. Ne sous-estimez pas la manifestation, cela peut être le signe d'une maladie grave.

Qu'est-ce que les éructations: causes, manifestations et diagnostic

Il existe de nombreuses raisons à la libération d'air par la bouche. Le phénomène peut se produire rarement ou se produire constamment. Les éructations peuvent être aigres, pourries, amères, bruyantes ou silencieuses. Ce n'est pas toujours inoffensif, parfois cela signale la présence d'un processus pathologique.

L'apparition d'un symptôme est due à:

  • abus de boissons gazeuses;
  • névrose;
  • l'aérophagie;
  • mastication fréquente de la gomme;
  • prendre un bain;
  • consommation de boissons froides;
  • boire du thé;
  • prendre une position horizontale après avoir mangé;
  • la présence de dépendances: tabagisme, abus d'alcool;
  • travail physique après les repas;
  • conversations à table;
  • manger de la nourriture en grandes portions;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • pathologies de la cavité buccale, des dents;
  • prise de restauration rapide;
  • trop manger.

Chez une personne en parfaite santé, le phénomène ne peut pas se produire souvent. Si le symptôme apparaît tous les jours, plusieurs fois par jour, vous devez sonner l'alarme. Tout le monde ne sait pas de quoi provient l'éructation, et d'autant plus qu'elle peut être déclenchée par des maladies du tractus gastro-intestinal: gastrite, pancréatite (développement d'une inflammation du pancréas), ulcère, hernie de l'œsophage, gastroduodénite, maladies de la vésicule biliaire.

La libération d'air dans ce cas est provoquée par: œsophagite, pancréatite aiguë ou chronique, dyskinésie des voies biliaires, gastrite avec une concentration accrue d'acide chlorhydrique.

Si la manifestation se produit à jeun, c'est également un signal de dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal. Manger pourri est provoqué par une diminution de la concentration d'acide chlorhydrique, une diminution de l'activité de l'estomac, un rétrécissement de la section de sortie, des infections intestinales.

L'acide est formé en raison d'une concentration accrue d'acide chlorhydrique ou de sa production accrue, et l'amer est formé par l'entrée de bile dans l'estomac.

La condition, si elle survient chez les jeunes enfants, est la norme dans la plupart des cas. Si le symptôme s'accompagne de pleurs violents après l'alimentation, d'un comportement anormal, de toux ou d'autres manifestations anxieuses, vous devez consulter un médecin. Les éructations chez les nouveau-nés peuvent être provoquées par: augmentation de la salivation, rétrécissement, spasme du sphincter cardiaque, problèmes dentaires, rhinite, amygdalite chronique, malnutrition.

Symptômes

Les symptômes qui l'accompagnent dépendent de la cause sous-jacente des éructations. Souvent, il est aggravé par des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, des flatulences, des selles dérangées, de la constipation, des brûlures d'estomac.

Avec le RGO, des éructations accompagnées de brûlures d'estomac, de douleurs dans l'abdomen, de diverticule pharyngé-œsophagien - accompagnées de douleurs dans la gorge, de xérostomie, ou vice versa, d'une augmentation de la salivation, de douleurs lors de la déglutition (sensation de boule dans la gorge).

La sclérodermie, en plus de la libération de flux d'air, s'accompagne de brûlures d'estomac, aggravées après un repas, de flatulences. La gastrite atrophique chronique, en plus des éructations, se caractérise par une lourdeur après avoir mangé, des nausées, une amertume dans la bouche, un malaise, une léthargie.

Il existe de nombreuses maladies caractérisées par cette manifestation. Pour savoir d'où peuvent provenir les éructations, vous devez consulter un médecin. Après un examen approfondi, il clarifiera la raison.

Diagnostique

Si la manifestation est suspecte, il est nécessaire de l'examiner. Le médecin précisera depuis combien de temps le symptôme est apparu, combien de temps il dure, ainsi que la présence de maladies chroniques.

En plus de l'enquête, les éléments suivants sont attribués:

  • prendre du sang pour une analyse générale;
  • analyse des matières fécales, de l'urine;
  • coprogrammes;
  • œsophagogastroduodénoscopie;
  • pH métrie;
  • diagnostic de la présence d'Helicobacter;
  • examen échographique;
  • coloscopie;
  • radiographie.

Torturé par éructations: thérapie et prévention

Les éructations constantes, surtout si elles sont aigres, amères et également accompagnées de symptômes désagréables, sont un phénomène plutôt désagréable. Cette manifestation doit être traitée. Le traitement dépendra de la cause sous-jacente. Autrement dit, si le phénomène est provoqué par une certaine maladie, la maladie doit être traitée, alors les éructations passeront.

Pour les personnes torturées par des éructations, les médecins conseillent tout d'abord de respecter les recommandations suivantes:

  • traiter les maladies concomitantes;
  • évitez de parler pendant un repas;
  • se débarrasser de l'excès de poids;
  • minimiser l'utilisation de produits qui provoquent une accumulation de gaz;
  • après un repas, ne vous couchez pas;
  • abandonner les dépendances;
  • manger régulièrement, en temps opportun;
  • éviter de trop manger;
  • bien mâcher les aliments;
  • mangez de la nourriture en petites portions;
  • Mange doucement.

Quant aux médicaments, ils sont choisis en fonction de la maladie qui a causé le symptôme. Avec flatulences, brûlures d'estomac, Smecta, Almagel sont prescrits, avec ulcère gastrique, gastrite à forte acidité, RGO, l'utilisation de Gastal, Omeprazole est prescrite.

Pour normaliser la digestion, il est conseillé de prendre Pancreatin, et de neutraliser l'envie de vomir, d'éliminer le hoquet et d'améliorer la fonction motrice de l'estomac - Passage.

Vous pouvez également, si vous êtes torturé par des éructations, utiliser la médecine alternative. L'utilisation de vinaigre de cidre de pomme, de bouillon d'élécampane, de lait de noix, de jus de chou aidera à lutter contre la manifestation.

Il est également utile pour une maladie d'utiliser de tels moyens:

  • Il est nécessaire de combiner dans des proportions égales le jus de canneberge avec du jus d'aloès, 20 g de miel. La masse est soigneusement mélangée, puis combinée avec de l'eau bouillie - 200 ml. Il est recommandé de consommer 20 ml du médicament trois fois par jour. La durée du cours thérapeutique est d'une semaine. Ensuite, une pause est faite pendant un demi-mois, puis la thérapie est répétée. En général, le cours dure six mois.
  • Dans la lutte contre la gastrite avec une acidité élevée, la constipation, et aussi si vous êtes torturé par des éructations aigres, vous pouvez boire une telle infusion. Il est nécessaire de mélanger dans des proportions égales l'achillée millefeuille avec la menthe, les graines d'aneth, le millepertuis, regarder. 30 g du mélange sont cuits à la vapeur dans cinq cents millilitres d'eau bouillante. Après deux heures, la composition est filtrée. Il est recommandé de consommer 100 ml de boisson trois à quatre fois par jour..
  • La poudre de calamus a des propriétés curatives. Après avoir broyé les rhizomes séchés de la plante à une consistance poudreuse, vous devez prendre une demi-cuillère à café trois fois par jour, avant un repas.
  • 30 g de rhizomes d'élécampane secs sont brassés dans 200 ml d'eau bouillante. Le récipient est placé dans un endroit chaud pendant trois heures. Vous devez boire 100 ml de perfusion filtrée deux fois par jour. Durée du traitement - une semaine.
  • Le lait de chèvre a également des propriétés curatives. Les experts conseillent de le boire trois fois par jour, 100 ml chacun. Le cours de la thérapie est de trois mois. Le produit a un effet bénéfique sur tout le tube digestif et le corps dans son ensemble..
  • Le jus de légumes est extrêmement utile. Il est nécessaire de mélanger le jus de carotte avec du jus de pomme de terre - un quart de tasse chacun. Buvez la boisson trois fois par jour..

N'hésitez pas à consulter un médecin. Tout retard est lourd non seulement par la progression de la maladie, qui est devenue la cause du symptôme, mais également par le développement de complications.

La prévention

Afin d'éviter un phénomène désagréable, il est recommandé: d'arrêter de mâcher du chewing-gum, de manger lentement, par petites portions, de refuser de boire du soda, de l'alcool, de fumer, d'éviter de trop manger.

Vous devez également modifier légèrement le régime alimentaire, minimiser la consommation de produits qui provoquent la libération, l'accumulation de gaz: chou, produits laitiers, légumineuses, aliments gras, épicés.

Le traitement de la maladie est de courte durée, pas laborieux et a toujours un pronostic favorable. L'essentiel est de voir un médecin à l'heure, de suivre un traitement et de respecter les recommandations du médecin concernant le mode de vie, la nutrition.

Pourquoi éructer

Les éructations sont la décharge de gaz du tractus gastro-intestinal, généralement accompagnée d'un son et d'une odeur spécifiques. Si, avec ce phénomène, une petite quantité de contenu de l'estomac pénètre dans la cavité buccale, nous parlons déjà de régurgitation.

Le plus souvent, chez une personne en bonne santé, des éructations involontaires surviennent en raison de l'ingestion d'air ou dans le contexte d'une suralimentation, lorsque la pression dans l'estomac augmente et qu'il y a une sensation de lourdeur et de distension.

À ce jour, il existe plusieurs types principaux d'éructations chez les enfants et les adultes. Il peut être silencieux, fort, silencieux, inodore ou avec un goût d'amertume, d'acidité et même de pourriture.

  • Des éructations physiologiques peuvent apparaître en raison de pathologies du nasopharynx, des collations sur le pouce, une mauvaise mastication des aliments.
  • Les causes pathologiques sont un rétrécissement de l'œsophage, des troubles de la motilité gastrique, une sténose pyloroduodénale et une insuffisance cardiaque.

Éclosions chez les adultes

Le gaz est normalement toujours présent dans l'estomac humain, mais il est détecté en petites quantités et, en règle générale, est excrété en petites portions, sans provoquer de symptômes visibles. L'excès de gaz augmente la pression, ce qui conduit ensuite à des éructations.

Éclosions chez les hommes

On pense que les éructations (en particulier chez les hommes) sont un symptôme extrêmement inoffensif qui apparaît chez tout le monde après avoir mangé ou bu des boissons gazeuses alcoolisées ou non alcoolisées. Mais cette opinion est fausse. Des éructations fréquentes chez les hommes et les femmes peuvent indiquer une maladie. Pour exclure ou déterminer le problème, il est important de demander l'aide rapide d'un médecin compétent, dans ce cas, un gastro-entérologue ou initialement un thérapeute..

Les éructations constantes ne sont pas une maladie, il est donc inutile de traiter le phénomène lui-même. Un symptôme désagréable peut apparaître en raison d'une malnutrition ou en conséquence de la pathologie du tractus à prédominance gastro-intestinale. Chez les hommes, les éructations après avoir mangé sont courantes. En effet, selon les statistiques, ce sont les hommes qui pour la plupart mènent une vie malsaine, ou plutôt consomment un grand nombre de boissons gazeuses, ont de mauvaises habitudes et ne suivent pas leur propre régime..

Il est également important de noter le fait que les hommes sont plus susceptibles de travailler en utilisant le travail physique. Si, immédiatement après un copieux petit-déjeuner, déjeuner ou dîner, une personne ne peut pas se reposer un peu, une activité physique accrue peut provoquer le développement de troubles du péristaltisme du tractus gastro-intestinal, ce qui entraînera des éructations involontaires d'air..

Éclosions chez les femmes

Une décharge de gaz de la bouche chez la femme, causée par la contraction des muscles de l'estomac, peut apparaître à tout moment. Comme pour les hommes, il peut y avoir plusieurs raisons d'éructations chez les femmes. Tout d'abord, il convient de noter l'ingestion d'air, qui peut survenir dans le contexte d'un repas précipité, de la consommation de boissons gazeuses ou de chewing-gum banal.

Si le phénomène s'accompagne de symptômes alarmants, par exemple des nausées constantes, des vomissements, un syndrome douloureux, une température corporelle élevée, il est impératif de demander l'aide d'un médecin..

Les éructations en soi ne sont pratiquement pas dangereuses pour la santé et la vie humaines. Mais en combinaison avec d'autres signes alarmants, cela peut être un "signal" signalant une grande menace.

Éruptions pendant la grossesse

Souvent, chez les femmes, pendant la période de mise bas, des symptômes désagréables associés au tractus gastro-intestinal apparaissent. Un de ces signes est des éructations pendant la grossesse. Il peut être associé à une suralimentation, des problèmes d'estomac ou intestinaux. Si les éructations pendant la grossesse ont une odeur aigre, vous pouvez alors suspecter une augmentation de l'acidité de l'estomac. Et s'il est amer, il est conseillé de parler des problèmes possibles avec le système biliaire.

Les éructations pendant la grossesse peuvent être le résultat de:

  • exacerbation des maladies chroniques;
  • perturbations hormonales;
  • troubles de l'alimentation;
  • indigestion alimentaire, etc..

Dans les derniers stades de la grossesse, des éructations peuvent apparaître en raison d'une forte pression dans la cavité abdominale, car l'utérus devient grand et appuie sur presque tous les organes internes.

Éclosion chez un enfant

Pour les bébés de moins d'un an, les éructations sont dans une certaine mesure la norme. Le bébé avale de petites quantités d'air pendant la tétée, ce qui peut entraîner des ballonnements et donc de l'anxiété et des pleurs. Le tractus gastro-intestinal du bébé n'est pas parfait et les pédiatres recommandent donc de ne pas le coucher immédiatement après avoir mangé. Les éructations chez un enfant après avoir mangé à un âge précoce peuvent apparaître constamment, mais avec un développement normal du corps et une croissance, le problème disparaît.

Dans le cas où les éructations d'un enfant sont souvent observées après un an de vie, il est nécessaire de demander conseil à un médecin spécialiste et il est préférable de commencer par un pédiatre de district..

Un enfant peut régurgiter en raison de:

  • nourriture mal organisée;
  • augmentation de la salivation;
  • végétations adénoïdes, écoulement nasal et processus inflammatoires dans la gorge;
  • explosion émotionnelle, par exemple, lors de jeux actifs ou en regardant des dessins animés.

Variétés d'éructations

Chez une personne en parfaite santé, les éructations avec de l'air sans aucune odeur n'apparaissent généralement pas très souvent. Ce phénomène peut survenir pour diverses raisons, en particulier, l'air peut pénétrer dans l'estomac:

  • en raison de l'utilisation de boissons gazeuses;
  • en fumant;
  • de la gomme à mâcher;
  • avec une alimentation trop hâtive;
  • avec une conversation continue et une déglutition fréquente de salive;
  • en respirant par la bouche, lorsqu'une personne respire souvent et profondément.

Des éructations d'air surviennent souvent chez ceux qui utilisent toutes sortes d'inhalateurs.

Éjecter de la nourriture

L'achalasie du cardia provoque souvent des éructations avec de la nourriture. Le fait de jeter de la nourriture de l'estomac dans le pharynx peut également être observé lorsqu'un diverticule apparaît dans l'œsophage, ainsi qu'en raison d'une hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme.

Rot aigre

L'ulcère gastroduodénal présente de nombreux symptômes et les éructations aigres en font partie. Aussi, ce phénomène peut être associé à:

  • avec un processus inflammatoire dans la muqueuse gastrique, en particulier avec une gastrite;
  • avec reflux gastro-œsophagien;
  • avec des maladies complexes, y compris l'oncologie.

Des éructations aigres, ou plutôt une irritation constante des parois de l'œsophage avec du suc gastrique, peuvent dans de rares cas provoquer le développement du syndrome de Barrett. Dans cette condition, la structure de la membrane muqueuse de l'œsophage change et, au fil du temps, la structure cellulaire de l'épithélium ressemble davantage à la muqueuse épithéliale de l'intestin..

Burp amer

Des éructations violentes d'amertume sont souvent le signe de certains troubles du corps. Un tel symptôme désagréable peut apparaître:

  • avec duodénite chronique, dans laquelle l'œdème et l'inflammation augmentent la pression dans le duodénum, ​​provoquant le rejet du contenu duodénal;
  • avec des pathologies du diaphragme, y compris dues à une hernie;
  • après des blessures, par exemple, avec une compression mécanique brutale des organes abdominaux;
  • après la chirurgie, si pendant l'opération les muscles du sphincter œsophagien inférieur ont été endommagés ou partiellement excisés;
  • dans le contexte de la prise de médicaments, en particulier des spasmolytiques et des relaxants musculaires, qui abaissent le tonus des muscles du sphincter (en raison de sa fermeture incomplète).

Éclosions d'oeufs pourris

Des éructations constantes avec une odeur putride peuvent être un symptôme du diverticule de Zenker (protrusion de la paroi de l'organe digestif creux). En outre, les éructations avec des œufs pourris sont souvent un signe d'atrophie de l'estomac, de maladie de Crohn, de sténose pylorique, dans laquelle il y a une difficulté au passage des aliments en raison d'un rétrécissement cicatriciel du site de transition de l'estomac dans le duodénum et de la stagnation associée du contenu gastrique, ainsi que de la giardiase et de la cholécystite.

Éruptions, raisons

Si une personne s'inquiète des éructations, seul un médecin peut identifier les causes de son apparition (en tant que symptôme). Même si le patient a des éructations peu fréquentes et que les raisons à première vue sont claires sans avis médical, il est dangereux de s'automédiquer.

D'une part, un tel phénomène n'est pas toujours le signe d'une maladie, mais d'autre part, les éructations peuvent être le symptôme d'une maladie grave qui menace la santé et la vie humaines..

Éruptions fortes avec pathologies de l'œsophage

Parfois, une forte éructation est le signe d'anomalies du tractus gastro-intestinal, à savoir:

  • ulcères d'estomac;
  • maladies de la vésicule biliaire et du pancréas;
  • tumeurs du tractus gastro-intestinal;
  • intolérance alimentaire;
  • obstruction intestinale;
  • gastrite.

Diverticule de Zenker

Les diverticules du tractus gastro-intestinal sont des saillies de la paroi d'un organe creux du système digestif. La pathologie la plus courante dans ce cas est le diverticule de Zenker, qui a été nommé d'après le pathologiste de Zenker en Allemagne. Ce problème se trouve principalement chez les hommes, en règle générale, plus de 45 à 50 ans.

Les symptômes et les manifestations cliniques d'un tel trouble sont spécifiques:

  • Au départ, le problème ressemble à la pharyngite classique (un processus inflammatoire sur la membrane muqueuse du pharynx et dans son tissu lymphoïde). Il y a une augmentation de la salivation, des maux de gorge, des douleurs en avalant.
  • Avec le développement et la croissance du diverticule, la nourriture est jetée de l'œsophage dans le pharynx. Des éructations fréquentes et violentes apparaissent. La nourriture peut rester coincée dans le diverticule, ce qui peut provoquer une mauvaise haleine constante de pourriture de la bouche. Un réflexe nauséeux peut apparaître périodiquement.
  • Dans le cas où de la nourriture de l'estomac est jetée dans le système respiratoire, une inflammation peut se développer, ou plutôt une pneumonie de type aspiration..

En outre, les médecins notent le fait qu'avec une progression prolongée de la maladie, le diverticule peut devenir enflammé, des formations ulcéreuses apparaissent souvent à son bas..

Achalasie du cardia

Les maladies de l'œsophage sont l'une des causes les plus courantes d'éructations. Chez un tiers des patients, des éructations persistantes sont dues à une achalasie du cardia, qui est une maladie chronique.

La maladie survient en raison d'une violation de la fonction de relaxation du sphincter œsophagien. Dans ce cas, le tableau clinique est le suivant: tout en bas de l'œsophage se rétrécit, en haut il se dilate, il y a une violation du péristaltisme, il devient irrégulier et l'œsophage cesse de se contracter normalement. Difficulté à avaler et la nourriture dans l'estomac revient souvent partiellement à l'oropharynx.

Les symptômes de la maladie sont:

  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • sensation de boule ou de nourriture coincée dans la gorge.

Parfois, la nourriture pénètre dans le nasopharynx, car de petites quantités de nourriture de l'estomac reviennent périodiquement dans la bouche, surtout si le patient ment. Dans près de 50% des cas, les patients ont des difficultés à avaler.

Dans les formes sévères, l'achalasie se caractérise par de graves troubles digestifs, le patient perd du poids, souffre de brûlures d'estomac constantes, a l'air fatigué et les éructations après avoir mangé ont une odeur pourrie. Les conséquences de l'achalasie - inflammation de l'œsophage, la soi-disant œsophagite, conduisant à une indigestion, des cicatrices de la paroi interne de l'œsophage.

Sclérodermie

Une maladie auto-immune, qui se manifeste par un développement trop actif du tissu conjonctif. Il peut affecter le système vasculaire, la peau, le système musculo-squelettique, le tractus gastro-intestinal, les reins, le cœur, les poumons. Lorsqu'une maladie survient dans l'œsophage, l'organe se couvre d'ulcères et une atrophie sévère se développe. La maladie est héréditaire ou apparaît à la suite de lésions permanentes de l'œsophage (par exemple, en raison d'un traumatisme). Parfois, la maladie peut être causée par un déséquilibre hormonal.

Le patient présente une décoloration bleue de la peau des oreilles, des bras, des jambes lorsqu'il est en contact avec de l'eau froide ou en marchant à l'air frais pendant la saison froide. La sclérodermie peut présenter des douleurs articulaires et un gonflement des jambes..

Maladies de l'estomac

Les troubles de l'estomac sont souvent accompagnés d'éructations d'air. Ce problème survient, en règle générale, dans le contexte de la pathologie cardiaque - la zone de transition de l'œsophage inférieur dans l'estomac, dans laquelle se trouve le sphincter œsophagien inférieur. Ce type d'écart est déterminé lors d'une endoscopie ou d'un examen aux rayons X. Le dysfonctionnement de Cardia comporte trois étapes de développement:

  • Le cardia ne se ferme pas complètement, il reste un petit écart. Si le patient commence à respirer profondément, dans ce cas, il peut roter avec de l'air..
  • Une lumière de 1/2 diamètre avec contraction du sphincter cardiaque est caractéristique du deuxième stade de développement de l'insuffisance cardiaque.
  • Au troisième stade, la lumière devient encore plus grande, une œsophagite par reflux apparaît, car les parois de l'œsophage sont constamment irritées par le contenu de l'estomac.

Des éructations d'air constantes avec fermeture partielle du sphincter œsophagien inférieur peuvent être observées:

  • après des brûlures et des blessures mécaniques de l'œsophage, ainsi que de l'estomac;
  • en raison d'un faible péristaltisme de l'estomac, d'un excès de poids, en fin de grossesse;
  • après une intervention chirurgicale sur la partie cardiaque de l'estomac;
  • en raison d'une hernie formée dans la zone de l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • dans le contexte d'une pression élevée dans l'estomac lui-même, due à un ulcère gastro-duodénal ou à un cancer.

Des éructations fréquentes avec et sans odeur sont souvent un symptôme d'autres pathologies gastriques dangereuses.

Reflux gastro-œsophagien

Les éructations violentes dans le reflux gastro-œsophagien sont fréquentes. L'entrée de l'estomac est normalement complètement couverte par un muscle spécial. Si son fonctionnement est altéré et que la lumière ne se ferme pas complètement, des éructations constantes apparaissent..

La condition peut s'aggraver si le patient se couche ou se penche brusquement en avant après avoir mangé. Dans les cas graves de reflux gastro-œsophagien, le patient a des douleurs au niveau de la poitrine (principalement du côté gauche), des nausées et des éructations, des ballonnements et parfois des vomissements.

La maladie peut survenir, associée à une pharyngite persistante, un mal de gorge, une toux et une arythmie. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut provoquer l'apparition de formations érosives dans le système digestif..

Gastrite

Si une personne souffre d'éructations sévères, une gastrite (une maladie inflammatoire de la muqueuse de l'estomac) peut en être la cause, surtout si la maladie est au stade aigu. Symptômes de la gastrite: douleur et brûlures d'estomac, sensation de lourdeur et de plénitude dans l'estomac. Si, en plus de tout ce qui précède, il y a une diminution significative des performances, les ongles et les cheveux deviennent cassants, la peau devient pâle, alors le patient a une carence évidente en fer et très probablement en vitamine B12..

L'éructation des œufs pourris, la perte d'appétit, la satiété rapide sont caractéristiques de l'apparition de l'atrophie de l'estomac. La bactérie Helicobacter Pilori est une cause fréquente de gastrite atrophique. Avec de telles lésions, les éructations et les brûlures d'estomac seront des symptômes constants. Des douleurs de succion peuvent survenir le matin.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère gastro-duodénal est caractérisé par un défaut de la muqueuse gastrique et, dans certains cas, peut affecter la sous-muqueuse et les couches musculaires. Avec un ulcère, le patient peut ressentir un grand nombre de symptômes désagréables, parmi lesquels des éructations acides constantes sont considérées comme les plus courantes..

Souvent, l'estomac vide, le patient commence à ressentir de la douleur, elle peut être terne, douloureuse, parfois coupante. Le syndrome douloureux est spécifique et disparaît généralement après avoir mangé. L'appétit du patient diminue, la constipation apparaît et des nausées et des vomissements peuvent survenir soudainement. Des éructations acides apparaissent avec une fréquence variable. L'intensité du symptôme dépendra de la forme de la maladie et de l'étendue des dommages à l'estomac..

Cancer de l'estomac

Les tumeurs malignes de l'estomac peuvent provoquer des éructations fréquentes avec de l'air. Au départ, le cancer de l'estomac ressemble souvent à une gastrite atrophique. Symptômes: perte d'appétit, anémie, lourdeur dans l'estomac, le patient mange rapidement, perd considérablement du poids. À un stade plus sévère, la douleur apparaît sous le diaphragme, avec des métastases, les ganglions lymphatiques augmentent.

Pathologie du diaphragme

Parfois, même avec le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal, une personne remarque constamment des éructations. La cause de ce symptôme peut être une hernie, en particulier l'ouverture œsophagienne du diaphragme. La maladie survient pour diverses raisons:

  • En raison d'une pathologie congénitale de l'œsophage.
  • Avec l'âge, les risques de développer la maladie augmentent, ce qui est facilité par l'affaiblissement des muscles sur fond de surpoids, de suralimentation constante et d'effort physique intense..
  • Une hernie apparaît souvent chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive (ceux souffrant de bronchite ou d'asthme).

Si le diaphragme, qui sépare la poitrine de l'abdomen, est atteint d'une hernie, des organes abdominaux, tels que l'œsophage abdominal ou l'estomac cardiaque, peuvent pénétrer dans la poitrine. Dans ce cas, les patients ont des douleurs thoraciques, une arythmie, des brûlures d'estomac et en position horizontale - éructations avec de la nourriture. L'amertume apparaît souvent dans la bouche et si vous changez de position, des vomissements involontaires.

Autres maladies du système digestif

Les nausées et les éructations avec de l'air peuvent provoquer diverses maladies gastro-intestinales:

Avec une telle maladie, il y a une diminution de la production d'enzymes par le tissu affecté du pancréas, ce qui entraîne une perturbation de la digestion. Symptômes: augmentation de la production de gaz, éructations après l'ingestion d'air ou avec le goût d'aliments partiellement digérés. Les troubles de la défécation peuvent être prononcés. Si, en outre, la fonction endocrinienne de la glande, associée à la synthèse de l'insuline, en souffre, le patient peut développer un diabète sucré, la peau devient sèche, des démangeaisons sévères apparaissent, le patient éprouve une soif constante.

Cette condition est souvent le résultat d'une antibiothérapie à long terme, d'une immunité altérée. La microflore bénéfique meurt et le pathogène commence à se multiplier et entraîne des flatulences, des difficultés de défécation, des douleurs abdominales, une perte d'appétit et des éructations..

  • Les maladies des voies biliaires (calculs dans la vésicule biliaire, cholécystite), surviennent en raison d'une violation de l'écoulement de la bile.

Symptômes fréquents: brûlures d'estomac, constipation, flatulences, éructations fréquentes avec un arrière-goût amer, douleur douloureuse après avoir mangé des aliments frits et gras, ainsi qu'après l'exercice.

Une maladie grave caractérisée par la décharge du duodénum de son contenu dans l'estomac. En règle générale, avec une longue évolution de la maladie, les parois de l'estomac sont endommagées par les enzymes et l'acide, la douleur, les brûlures d'estomac et les éructations commencent, et la surface de la langue peut jaunir à cause de la plaque..

  • Insuffisance de la valve Bauhinia (le septum entre le gros et le petit intestin).

Un dysfonctionnement de la valve entraîne des douleurs tiraillantes ou aiguës, des brûlures d'estomac et même une perte de poids. Des nausées et des éructations fréquentes apparaissent, et une amertume est périodiquement ressentie dans la bouche.

Pourquoi les éructations peuvent apparaître l'estomac vide

Souvent, les patients s'intéressent à la question de savoir pourquoi les éructations se produisent dans le contexte du fonctionnement normal du tube digestif et, par exemple, à jeun?

Le fait est que même un état névrotique, dans lequel une personne avale de l'air en prenant de grandes respirations, peut provoquer l'apparition d'une éructation. Une contraction involontaire des muscles de l'estomac se produit et la personne régurgite de l'air.

Les patients ressentent souvent une gêne en buvant, se plaignent d'une boule dans la gorge, de douleurs à l'estomac. Les éructations névralgiques récurrentes peuvent être accompagnées de nausées, de vomissements et d'une diminution de l'appétit.

Diagnostic des éructations fréquentes

Afin de «traiter» les éructations comme un symptôme, il est important de déterminer les causes de leur apparition. Au départ, le médecin effectuera une enquête complète sur le patient, dans laquelle, très probablement, les questions suivantes résonneront:

  • Les éructations surviennent après avoir mangé ou le plus souvent à jeun?
  • Depuis combien de temps le rot est-il apparu?
  • Si les éructations sont accompagnées d'autres symptômes douloureux ou simplement désagréables?
  • Si les éructations sont fréquentes ou si le symptôme est extrêmement rare?

Le médecin traitant doit tenir compte de l'âge du patient, de la présence de maladies chroniques, notamment du système nerveux et du tractus gastro-intestinal. Le spécialiste peut prescrire des tests de laboratoire sous forme de coprogramme, d'analyse des selles, de tests sanguins (cliniques et biochimiques).

En tenant compte du diagnostic instrumental, le gastro-entérologue peut recommander une échographie, une coloscopie, une œsophagogastroduodénoscopie, ainsi qu'une étude de la fonction acidifiante de l'estomac et de l'impédance-pH-métrie..

Traitement des éructations

Les gens associent rarement les éructations à un processus pathologique et ne vont donc chez le médecin que dans les cas extrêmes. La plupart des hommes et des femmes, malheureusement, ne sont pas intéressés par la question de savoir pourquoi les éructations apparaissent après avoir mangé, à jeun ou, par exemple, en combinaison avec des brûlures d'estomac ou des douleurs.?

Méthodes médicales

Il n'est pas logique de traiter les éructations avec des pilules ou des injections comme une maladie distincte, car ce phénomène n'est qu'une conséquence d'un processus dans le corps. Le traitement doit principalement être dirigé vers la cause du symptôme désagréable.

Il est impossible de parler de traitement médicamenteux pour les éructations. Chaque situation individuelle nécessite une surveillance médicale et un diagnostic complet. Sans consulter un médecin spécialiste, il est impossible de diagnostiquer et encore plus de prescrire un traitement pour les éructations. Des médicaments mal sélectionnés peuvent nuire considérablement, provoquant le développement d'autres maladies et affections dangereuses, y compris l'intoxication, les allergies, etc..

Si le patient se plaint d'éructations, le médecin peut conseiller de suivre une nutrition appropriée. Après tout, c'est la nourriture qui est la partie principale du processus digestif. Il est nécessaire d'exclure du menu les plats à forte teneur en épices, sauces et vinaigres. Limitez la consommation d'œufs, de fromages et de fruits de mer. Il est souhaitable que le régime alimentaire soit composé d'aliments faibles en calories et faciles à digérer.De plus, il est conseillé de manger de la nourriture en petites portions 5 à 7 fois par jour. Et les plats sont mieux cuits à la vapeur, ainsi que par ébullition ou ragoût.

Traitement traditionnel

Il existe un grand nombre de recettes de médecine alternative pour aider à se débarrasser de diverses maladies. Mais pourquoi les éructations ne peuvent pas être évitées et exclues à l'aide d'infusions, de décoctions et de compresses?

Le fait est qu'un seul symptôme ne peut pas être complètement guéri pour toujours. Vous pouvez supprimer la cause du phénomène, ce qui entraînera l'élimination de tous les signes d'un état pathologique. Les médecins recommandent fortement de ne pas s'automédiquer, d'autant plus que les éructations d'œufs pourris, d'air aigre ou simplement inodore sont un signe associé à un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal. Toute expérience peut avoir des effets négatifs sur la santé humaine..

Ils disent que vous pouvez vous débarrasser des éructations à l'aide de solutions de soude, de coquilles d'œufs ou de menthe. Toute prescription utilisée sans consulter un médecin présente de gros risques, surtout si le problème concerne les enfants.

Prévention des brûlures d'estomac et des éructations

En tant que mesure préventive des brûlures d'estomac et des éructations, vous avez besoin de:

  • se débarrasser des mauvaises habitudes, y compris le tabagisme;
  • diagnostiquer et traiter en temps opportun les maladies gastro-intestinales;
  • manger de façon fractionnée et exclure du menu les aliments qui provoquent une augmentation de la formation de gaz.

Quel médecin dois-je contacter en cas de nausées et d'éructations

Un gastro-entérologue traite des troubles du travail du tractus gastro-intestinal. Si le patient s'inquiète des nausées et des éructations constantes, il est important de consulter le médecin dès que possible..

Si les nausées, les éructations et les douleurs abdominales durent longtemps, il y a une augmentation persistante de la température corporelle, vous ne devez pas attendre la consultation d'un médecin, qui, par exemple, est prévue pour demain ou en fin de semaine. Si vous avez des symptômes alarmants, vous devez appeler une ambulance.

Publications Sur Cholécystite

Douleur chez l'enfant à droite sous les côtes

Lipomatose

Santé et foie

16.09.2019 admin Commentaires Pas de commentaires
La douleur dans le côté sous les côtes à droite est un symptôme que même une personne en parfaite santé a rencontré au moins une fois dans sa vie.

Psychosomatique des maladies de l'estomac

Lipomatose

Le terme «psychosomatique» est utilisé en médecine dans les cas où la cause d'une maladie corporelle n'est pas étayée par un facteur infectieux, traumatique ou autre affectant le corps.