logo

Nos experts

Le magazine a été créé pour vous aider dans les moments difficiles où vous ou vos proches êtes confrontés à un problème de santé.!
Allegology.ru peut devenir votre assistant principal sur le chemin de la santé et de la bonne humeur! Des articles utiles vous aideront à résoudre les problèmes de peau, l'obésité, le rhume, vous diront quoi faire si vous avez des problèmes d'articulations, de veines et de vision. Dans les articles, vous trouverez les secrets pour préserver la beauté et la jeunesse à tout âge! Mais les hommes ne sont pas non plus passés inaperçus! Il y a toute une section pour eux où ils peuvent trouver de nombreuses recommandations et conseils utiles sur la partie masculine et pas seulement!
Toutes les informations présentes sur le site sont à jour et disponibles 24/7. Les articles sont constamment mis à jour et révisés par des experts du domaine médical. Mais dans tous les cas, rappelez-vous toujours que vous ne devez jamais vous soigner vous-même, il est préférable de contacter votre médecin!

Après avoir mangé, ça fait mal à la gauche du nombril

Même un enfant le sait: si l'estomac fait mal à droite du nombril, cela peut être une appendicite. Avec l'âge, on sait que la vésicule biliaire est également à droite. Pourquoi l'estomac à gauche du nombril fait-il mal? Une sensation désagréable affectant l'abdomen gauche peut signaler l'apparition de maladies graves des organes abdominaux suivants:

  • Le colon descendant;
  • Colon sigmoïde;
  • Rectum;
  • Uretère gauche;
  • Ovaire gauche et trompe de Fallope (chez la femme).

Pour comprendre lesquels, vous devez déterminer quel type de douleur se manifeste chez une personne.

La nature de la douleur dans l'abdomen

L'intensité des sensations, comment la douleur la fait ressentir, est la nature de la douleur.

  • Terne et douloureux - parle souvent de problèmes gynécologiques. Il peut s'agir d'un processus inflammatoire dans l'ovaire gauche ou la trompe de Fallope gauche. Dans ces cas, les douleurs abdominales à gauche s'accompagnent d'inconfort lors de l'effort physique, des rapports sexuels et des menstruations. Une douleur sourde et douloureuse peut également survenir avec des varices dans le petit bassin; veines hémorroïdales; cystite chronique; maladies du sigmoïde et du rectum.
  • Tirant le caractère. La douleur tirante rapporte une inflammation purulente dans les organes des systèmes génito-urinaire et digestif. Peut donner au bas du dos, à l'aine, à la jambe gauche.
  • Caractère poignardant. La douleur se manifeste par une lithiase urinaire, lorsque la pierre passe à travers l'uretère gauche. Donne au bas du dos et à l'aine. Les douleurs piquantes peuvent accompagner les maladies du côlon sigmoïde et du sphincter rectal.
  • Caractère pointu. La douleur aiguë est provoquée par des spasmes et des coliques. Se produit lorsque: cystite; lithiase urinaire; maladies inflammatoires infectieuses du tractus gastro-intestinal (colite; dysenterie; salmonellose; gastro-entérite; maladie de Crohn; sigmoïdite).
  • Caractère pointu. Une douleur aiguë dans l'abdomen se manifeste par des maladies «féminines»: annexite (inflammation des appendices); grossesse extra-utérine.

Une douleur aiguë dans le côté gauche de l'abdomen peut également survenir dans les cancers de stade 3 et 4..

La douleur peut signaler qu'il existe une pathologie grave dans le corps. Il est important de demander une aide médicale à temps.

Symptômes de pathologies qui provoquent des douleurs à la gauche du nombril

Regardez les symptômes qui l'accompagnent pour comprendre la cause de la douleur. Chaque maladie a ses propres symptômes, ce qui permet un diagnostic préliminaire avant un examen complet.

Sigmoïdite

La cause de la douleur à la gauche du nombril peut être la sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin. La maladie a deux formes: aiguë et chronique. Il peut être appelé par:

  • Causes internes: infections; La maladie de Crohn; dysbiose; colite ulcéreuse non spécifique; problèmes vasculaires mésentériques.
  • Causes externes: intoxication aux pesticides; contamination par rayonnement.

Les symptômes de la sigmoïdite sont:

  • Dans les douleurs de nature aiguë et coupante, localisées dans la partie gauche de la région iliaque et irradiant vers la cuisse et le bas du dos.
  • Troubles des selles (diarrhée ou constipation).
  • Dans de fausses envies de déféquer.
  • Diminution de l'appétit.
  • En général malaise.
  • Dans la nervosité et l'insomnie.

Inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin

Traitement de la sigmoïdite - régime strict, antibiotiques et antispasmodiques.

Maladie de Crohn (entérite granulomateuse)

La cause de la douleur à gauche du nombril peut résider dans la maladie de Crohn - troubles de la structure intestinale avec formation d'adhérences intestinales et de fistules. La maladie est chronique. La durée de la période aiguë peut aller jusqu'à six mois, selon l'état général du corps.

L'inflammation conduit progressivement à un rétrécissement du canal intestinal et à un remplissage de l'intestin avec du liquide séreux autour de la zone touchée.

Les symptômes de la maladie de Crohn sont divisés en deux types:

  • Signes extra-intestinaux: sensation de faiblesse, perte de poids, température corporelle constamment élevée (37-37,5 ° C), lésions aux articulations, au sang, aux reins.
  • Signes intestinaux: douleurs lancinantes aiguës, diarrhée mêlée de sang et de mucus, inflammation du sphincter rectal.

Jusqu'à présent, les médecins ne peuvent pas déterminer la cause exacte de la maladie de Crohn. Parmi les raisons qui influencent le développement de la maladie figurent les facteurs héréditaires, infectieux et associés à l'immunité..

Le début de l'exacerbation peut être mis:

  • Empoisonnement avec des produits chimiques;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal de nature virale;
  • Infection intestinale chronique;
  • Un ulcère de l'estomac ou de l'intestin;
  • Diminution de l'immunité;
  • Traumatisme abdominal affectant la zone du côlon sigmoïde;
  • Complication postopératoire;
  • Une mauvaise nutrition.

Le traitement des premiers stades de la maladie est un médicament. Le médecin peut prescrire des antagonistes des récepteurs du système immunitaire, des glucocorticostéroïdes, de la sulfasalazine. Si le traitement conservateur est inefficace, la zone endommagée est enlevée chirurgicalement. Après l'opération, le patient doit suivre un régime et prendre des vitamines.

Diverticulite

La cause de la douleur du côté gauche au niveau de l'abdomen peut être une diverticulite intestinale - une complication de la diverticulose. Il est important de séparer ces concepts.

La base des parois intestinales est constituée de muscles lisses, grâce auxquels le péristaltisme est effectué, déplaçant le contenu dans les parties inférieures. Sur les parois de l'intestin (plus souvent dans le côlon sigmoïde, situé immédiatement devant le rectum), des saillies herniaires - des diverticules peuvent se former. La présence de telles saillies de l'intestin est une diverticulose. Le contenu intestinal peut pénétrer dans les diverticules. Il y reste, provoquant une reproduction accrue des micro-organismes et l'apparition d'un processus inflammatoire. Ce processus inflammatoire dans les diverticules est appelé diverticulite..

Les symptômes de la diverticulite sont similaires à ceux d'autres affections courantes. Les signes caractéristiques aideront à clarifier le diagnostic:

  • La nature monotone de la douleur, localisée à gauche dans le bas de l'abdomen, passant dans le côté gauche, augmente avec l'effort physique, la toux, le rire.
  • Le patient peut pointer vers un point spécifique - le centre où la douleur est ressentie.
  • Les sensations désagréables durent longtemps (jusqu'à plusieurs jours).
  • Augmentation de la douleur à la palpation.
  • Alternance de diarrhée et de constipation.
  • Manque de soulagement après la selle.

Dix pour cent des patients atteints de diverticulite ont du sang dans leurs selles. Lorsque le diverticule se rompt, le saignement devient plus abondant et la personne ressent une douleur aiguë à court terme.

Complications possibles de la diverticulite:

  • Formation d'un infiltrat péri-intestinal (un liquide qui pénètre dans les tissus, qui, à la palpation, ressemble à une formation douloureuse semblable à une tumeur).
  • Adhésions provoquant une occlusion intestinale.
  • L'apparition de fistules, à travers elles, le contenu de l'intestin pénètre dans d'autres organes.
  • Développement de la péritonite - inflammation du péritoine.
  • Dans de rares cas, la dégénérescence de la diverticulite en une tumeur maligne.

Beaucoup ont des diverticules, peu développent une diverticulite.

Son développement peut être facilité par:

  • Maladie inflammatoire de l'intestin (colite de diverses étiologies).
  • Une petite quantité de fibres (fibres alimentaires) consommée, ce qui contribue au développement de la constipation, ce qui augmente la pression dans les intestins et provoque le blocage des diverticules.
  • Facteurs héréditaires: l'enfant peut avoir une prédisposition à la formation de diverticules, hérités d'ancêtres, il est même possible de naître avec des diverticules formés.
  • Âge avancé: le tonus musculaire s'affaiblit, la constipation devient fréquente, les blocages du diverticule sont plus probables.
  • Helminthiase: les vers modifient la microflore intestinale naturelle, violent l'intégrité de la membrane muqueuse, ce qui provoque l'apparition de foyers d'inflammation.

Méthodes de diagnostic de la diverticulite:

  • La coloscopie avec un endoscope inséré dans l'anus peut détecter avec précision la présence de diverticules.
  • Imagerie par résonance magnétique et calculée.
  • Irrigoscopie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste pour obtenir une image claire).
  • L'examen échographique de la cavité abdominale est efficace dans les derniers stades du développement de la maladie, aidant à identifier des diverticules bien remplis.
  • La laparoscopie est une méthode de diagnostic et de traitement: par une petite incision dans la paroi abdominale, la face externe de l'intestin est examinée visuellement avec une caméra, les diverticules sont retirés.

Dans la diverticulite aiguë, la radiographie de contraste n'est pas souhaitable; l'irrigoscopie est utilisée pour déterminer l'efficacité du traitement. L'échographie et la tomodensitométrie permettent de différencier la diverticulite des autres maladies affectant la cavité abdominale (appendicite, abcès, etc.).

Le traitement est plus souvent effectué dans les murs d'un établissement médical. Avec une évolution bénigne de la maladie, le traitement est ambulatoire, en prenant des médicaments et en suivant un régime.

Pour la thérapie, des médicaments sont utilisés qui peuvent empêcher le développement de l'inflammation, réduire la douleur. Les groupes suivants sont utilisés:

  • Antibiotiques à large spectre qui tuent les bactéries, réduisent l'inflammation et éliminent le diverticule des matières fécales et du pus.
  • Les agents anti-inflammatoires et antimicrobiens aident à éliminer la microflore pathogène et l'inflammation, empêchent la récurrence de la maladie.
  • Laxatifs légers d'origine naturelle, permettant de nettoyer les intestins des selles stagnantes, de soulager la pression sur les diverticules.
  • Les antispasmodiques aident à soulager l'inconfort.
  • Les médicaments contre les allergies réduisent le gonflement des parois intestinales.

Dans les cas graves, l'administration de médicaments est effectuée par voie intramusculaire ou intraveineuse, avec une évolution légère de la maladie - par voie orale.

Colite infectieuse

Colite infectieuse

La colite infectieuse est une maladie inflammatoire du côlon (le côlon descendant est sur le côté gauche de l'abdomen) causée par des microorganismes pathogènes.

  • Crampes intestinales douloureuses;
  • Grondement fort dans l'estomac;
  • Selles molles fréquentes;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • La faiblesse.

La déshydratation peut se développer avec une diarrhée sévère..

Pour identifier la cause du malaise, des diagnostics de laboratoire sont utilisés: recherche bactériologique, virologique et parasitologique. En cas de complications, des hémocultures sont effectuées pour la stérilité. Un test sanguin montre une augmentation du taux de leucocytes, de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Le traitement est effectué de manière conservatrice: des agents antibactériens sont utilisés. Si l'agent causal est Shigella, la fluoroquinolone et la 8-hydroxyquinoléine sont prescrites. Si l'activité pathogène d'Escherichia coli est détectée, prenez des céphalosporines modernes. Avec colite pseudomembraneuse causée par une infection clostridienne - prise de métronidazole. Parfois, l'agent causal de la maladie peut être l'amibe. Avec l'amibiase, la récupération doit être facilitée par les amibociodes, le métronidazole.

La lutte contre la déshydratation du corps est importante: Regidron ou Oralit est prescrit pour saturer le corps en humidité.

Après l'élimination des symptômes aigus, un régime réparateur est prescrit et la prise de médicaments enzymatiques (Pancreatin, Festal et autres), prébiotiques.

L'activité des parasites dans le corps

Des douleurs abdominales sévères à gauche du nombril peuvent indiquer la présence de parasites dans les intestins. Les causes de l'infection peuvent être une violation des règles d'hygiène personnelle, une immunité réduite, une communication avec des animaux infectés, des aliments qui n'ont pas subi un bon traitement thermique.

Avec les helminthiases, il y a:

  • Douleur piquante dans l'abdomen gauche;
  • Sensation constante de nausée, envie de vomir;
  • Démangeaisons rectales;
  • Toux (l'une des étapes de développement des vers ronds a lieu dans les poumons);
  • Symptômes d'intoxication générale;
  • Démangeaison de la peau;
  • Augmentation de la température corporelle.

L'helminthiase est diagnostiquée sur la base de l'analyse des matières fécales.

Le traitement se fait par l'utilisation de médicaments anthelminthiques (Nemozola, Pirantel, Vermox). Le respect d'un régime alimentaire strict, un contrôle accru de l'hygiène personnelle, la manipulation du linge, le traitement des helminthiases chez les animaux de compagnie sont recommandés.

Maladies de la rate

La rate est un organe non apparié situé dans l'hypochondre gauche, qui peut également faire mal. Responsable de l'hématopoïèse et de la stabilité de l'immunité, est le lieu du dépôt sanguin.

Les principaux problèmes de la rate qui peuvent provoquer une gêne du côté gauche de la cavité abdominale sont:

  • Périsplénite (inflammation de la capsule du tissu conjonctif qui protège la rate).
  • Splénomégalie (augmentation de la taille de la rate, conséquence de processus pathologiques dans d'autres parties du corps).
  • Thrombose vasculaire de la rate.
  • Infarctus de la rate (rupture de la rate, souvent causée par un traumatisme, la rate est un organe très fragile).
  • Rupture de la rate (également fréquente après des blessures même mineures).

Chacune de ces maladies est une raison pour une visite immédiate chez un médecin qui choisira la bonne stratégie de traitement..

Douleur chez les hommes

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen chez l'homme peut survenir pour diverses raisons. Il:

  • Inflammation des testicules;
  • L'apparition d'une hernie;
  • Développement de kystes.

Ces pathologies provoquent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • La faiblesse;
  • La nausée.

La douleur peut ne pas être limitée à la cavité abdominale, jusqu'à la région de l'aine.

Une autre cause possible de sensations douloureuses chez les hommes est l'inflammation de la prostate..

La nature de la douleur est de tirer ou de couper. Le problème principal est une douleur vive lors de la miction. En outre, avec l'inflammation de la prostate, un dysfonctionnement érectile se manifeste..

Douleur chez les femmes

La douleur dans l'abdomen gauche chez la femme est un symptôme alarmant. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez demander l'aide d'un spécialiste pour établir un diagnostic précis et prescrire un traitement. Une femme peut se plaindre d'une douleur vive dans le bas de l'abdomen gauche et de l'incapacité associée à se plier bas.

Les raisons peuvent être:

  • Annexite (inflammation des appendices);
  • Grossesse extra-utérine;
  • Développement de processus tumoraux dans la région génitale.

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen ne peut être ignorée. Si elle est aiguë ou continue de déranger pendant plusieurs jours, et s'accompagne également d'autres symptômes, c'est une raison pour une attention médicale immédiate..

La douleur abdominale du côté gauche près du nombril est un symptôme assez courant. La localisation de la douleur du côté gauche est plus fréquente que celle du côté droit. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques et à l'emplacement des organes internes. Dans certains cas, de tels symptômes peuvent indiquer des problèmes digestifs, mais si le syndrome douloureux réapparaît régulièrement ou est de forte intensité, vous devriez consulter un médecin pour écarter la probabilité de pathologies plus graves, telles qu'un cancer de l'intestin ou du système rénal..

L'estomac à gauche du nombril fait mal

Localisation et nature de la douleur

La douleur dans la région ombilicale peut être aiguë ou sourde, crampe, douloureuse, coupante. La douleur de piqûre est courante et peut ressembler à une brûlure et à des picotements intenses. Des douleurs légères et douloureuses indiquent généralement le début d'un processus inflammatoire, qui peut impliquer la rate, le pancréas, les reins, les ovaires et d'autres organes situés dans le quadrant gauche.

Lors du diagnostic, la localisation de la douleur est d'une grande importance. Si le syndrome douloureux survient principalement dans le bas de l'abdomen, il est nécessaire d'exclure la pathologie de la sphère génito-urinaire et les maladies des gros et des petits intestins. Les femmes doivent subir un examen préventif par un gynécologue, car les pathologies gynécologiques peuvent provoquer des symptômes similaires: endométriose, myome utérin, salpingo-ovariite (inflammation des trompes de Fallope et des ovaires).

L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

Lorsque la douleur est localisée dans le haut de l'abdomen du côté gauche, il est nécessaire de vérifier le fonctionnement de la rate, du pancréas, de l'estomac et de l'œsophage.

Remarque! Dans de rares cas, une douleur aiguë à la gauche de l'anneau ombilical peut indiquer un traumatisme et une ecchymose des organes internes (y compris le bord inférieur de la côte gauche). Si un examen complet ne révèle aucune maladie, il est nécessaire de faire une radiographie de la poitrine et des organes abdominaux.

Si ça fait mal dans la partie supérieure du côté gauche du nombril

L'apparition d'une douleur lancinante, localisée à gauche de l'anneau ombilical, indique le plus souvent une maladie du pancréas. Dans 65% des cas, les patients présentant cette symptomatologie reçoivent un diagnostic de pancréatite. Il s'agit d'une inflammation du pancréas, dans laquelle des changements dégénératifs se produisent dans les tissus de l'organe. Tous les symptômes de cette maladie sont aggravés après avoir mangé, surtout s'il contient une grande quantité de graisse. Une augmentation de la douleur peut être observée après un repas copieux, ainsi que dans les cas où la pause entre les repas a duré plus de 6 à 8 heures.

Que signale la douleur dans la région du nombril?

Très souvent, des picotements et des douleurs à gauche du nombril apparaissent chez les femmes qui limitent leur alimentation afin de perdre du poids. Les régimes à jeun, en règle générale, se terminent par une panne et une consommation de grandes quantités de nourriture, qui se terminent par des troubles digestifs et une dyspepsie..

Les signes de pancréatite comprennent les symptômes suivants:

  • douleur dans la zone ombilicale, l'épigastre ou l'espace abdominal;
  • sensation de "boule" dans la gorge;
  • mauvaise haleine;
  • brûlures d'estomac;
  • nausée (pire après des repas copieux);
  • troubles des selles.

Le traitement de la pancréatite comprend la prise d'enzymes digestives («Creon», «Pancreatin»), des médicaments pour réduire la sécrétion gastrique («Omeprazole», «Omez») et un traitement symptomatique pour éliminer les brûlures d'estomac et réduire l'impact négatif sur les muqueuses de l'estomac («Almagel»).

Infections intestinales

La diarrhée infectieuse est une autre cause possible de douleur dans la partie supérieure de l'abdomen sur le côté gauche du nombril. Dans certains cas, la diarrhée peut être la seule manifestation clinique de la maladie, mais le plus souvent elle s'accompagne d'autres symptômes. Ceux-ci inclus:

  • augmentation de la température corporelle;
  • signes d'intoxication générale (frissons, faiblesse, somnolence, fièvre);
  • vomissements (le plus souvent répétés);
  • maux d'estomac.

Maladies en fonction de la localisation de la douleur

La douleur dans les infections intestinales est paroxystique et est causée par des spasmes musculaires. L'intensité est généralement forte. Pour soulager la douleur dans ce cas, vous pouvez utiliser n'importe quel antispasmodique, par exemple, «Papaverine» ou «No-shpu». Pour détruire la flore bactérienne, des antibiotiques à large spectre sont prescrits (Enterofuril). Dans le même temps, une thérapie de réhydratation est effectuée à l'aide de solutions salines («Regidron») et un nettoyage du corps à l'aide de sorbants («charbon actif», «Polysorb», «Néosmectine»).

Volvulus

Une pathologie très grave, qui est l'une des formes d'obstruction intestinale. L'obstruction intestinale est une maladie dans laquelle les aliments digérés ne peuvent pas se déplacer dans le tube digestif et restent en décomposition dans les intestins. La pathologie est presque toujours accompagnée d'une intoxication sévère. Si des produits de putréfaction et des toxines pénètrent dans la circulation sanguine, une forme purulente de septicémie peut se développer avec des signes d'un processus inflammatoire prononcé.

Types de volvulus

Volvulus est une torsion de l'intestin autour de son axe. Parfois, l'intestin peut se tordre autour du mésentère - un ligament qui relie la paroi arrière du péritoine au tube intestinal (de la feuille pariétale à la feuille viscérale). La pathologie est toujours accompagnée de douleurs dans le bas-ventre, qui peuvent se déplacer vers le quadrant supérieur gauche et se concentrer dans la région ombilicale.

Important! Volvulus est une pathologie chirurgicale mortelle, par conséquent, si vous soupçonnez cette maladie (absence de selles pendant plusieurs jours, associée à une augmentation de la température et des douleurs abdominales), vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital.

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'aorte abdominale est un gros vaisseau sanguin qui transporte le sang nutritif et oxygéné du cœur vers les organes abdominaux. Un anévrisme est un renflement dans la paroi d'un vaisseau qui peut rompre l'aorte. Des symptômes alarmants en pathologie se développent en quelques heures. Le patient développe une vive douleur lancinante dans le haut de l'abdomen et à gauche du nombril, des vertiges commencent et une perte de conscience est possible. La pression artérielle chute fortement, dans les cas particulièrement graves, les lectures du tonomètre peuvent atteindre des niveaux critiques.

Types d'anévrisme de l'aorte abdominale

Important! Un anévrisme rompu est une pathologie mortelle. Si une personne présente des symptômes indiquant d'éventuelles anomalies des vaisseaux sanguins (y compris un anévrisme), vous devez immédiatement contacter un chirurgien vasculaire..

Causes rares

Que faire avec la douleur dans le nombril

Dans certains cas, la douleur à la gauche du nombril peut être causée par d'autres pathologies, telles qu'une maladie rénale ou un cancer de l'intestin. Dans ce cas, la localisation de la douleur dépendra de la partie de l'organe affectée. La fréquence de diagnostic de la douleur péri-ombilicale du côté gauche est indiquée dans le tableau ci-dessous..

CauseFréquence des sensations douloureuses à gauche de l'anneau ombilical
Insuffisance rénale chronique, maladies infectieuses et inflammatoires des reins7%
Cancer de l'intestin4%
Cancer du pancréas2,1%
Maladie d'urolithiase8%
Pneumonie≤ 2,9%

Vidéo - Pourquoi le côté gauche fait-il mal dans le bas-ventre

Si ça fait mal dans le bas de l'abdomen à gauche du nombril

Dans la plupart des cas, ces douleurs sont causées par des pathologies intestinales, des troubles de la sphère génito-urinaire ou des maladies gynécologiques. Seul un médecin peut déterminer avec précision la cause de la douleur, en tenant compte des symptômes existants et des résultats des études de laboratoire et de diagnostic.

Maladies gynécologiques

Chez les femmes, une douleur similaire peut survenir avec des maladies féminines, par exemple des pathologies de l'endomètre. Les sensations douloureuses ont généralement un caractère tirant et sont des symptômes supplémentaires, par conséquent, elles ne peuvent pas être considérées comme les principales manifestations cliniques. Une douleur tirante (parfois paroxystique) dans la région péri-ombilicale du côté gauche ou droit peut indiquer une hyperplasie de l'endomètre ou une endométriose, ainsi que des processus purulents-inflammatoires dans la cavité utérine.

Qu'est-ce que l'endométriose

Dans les formations bénignes (fibromes et fibromes) de l'utérus, la douleur est légère à modérée et s'intensifie lors d'un rapport sexuel ou d'un effort physique intense. D'autres symptômes avec ces pathologies peuvent être absents, de sorte que les tumeurs peuvent passer inaperçues pendant longtemps.

Les maladies gynécologiques présentent dans la plupart des cas des symptômes similaires, en présence desquels on peut soupçonner que les fonctions des organes reproducteurs sont altérées. Les symptômes pathologiques comprennent:

  • saignement du tractus vaginal;
  • augmentation périodique de la température subfébrile;
  • augmentation de la douleur pendant la menstruation ou l'intimité;
  • symptômes d'anémie (faiblesse, maux de tête, nausées, étourdissements);
  • violation du cycle menstruel.

L'inflammation des appendices (salpingo-ovariite) peut également commencer par une légère sensation de picotement sur le côté gauche de l'ombilic (si la lésion affecte l'appendice gauche), se transformant en une douleur intense ou coupante qui s'étend au bas et à l'abdomen latéral.

Important! Une douleur intense à gauche de l'anneau ombilical peut indiquer une grossesse extra-utérine si l'ovule est attaché à la trompe de Fallope gauche, à l'ovaire gauche ou à l'abdomen gauche. Si, dans le contexte de tels signes, le test de grossesse à jet montre deux bandes, il est nécessaire de consulter d'urgence un spécialiste, car même avec une localisation pathologique de l'embryon, le résultat du diagnostic express ne différera pas du diagnostic d'une grossesse normale.

Vidéo - Causes possibles de douleurs abdominales

Maladies du système génito-urinaire

Si une douleur à la gauche du nombril survient dans un contexte de symptômes caractéristiques de maladies des voies urinaires, vous devriez consulter un urologue. L'une des pathologies les plus probables avec de tels signes est la cystite. Il s'agit d'un processus inflammatoire sur les parois de la vessie, qui est souvent de nature infectieuse. Les pathologies rénales (glomérulonéphrite, pyélonéphrite) peuvent également provoquer des douleurs dans cette zone, mais leur intensité est généralement plus élevée.

Ce groupe de maladies est caractérisé par un tableau clinique général:

  • mictions fréquentes et douloureuses;
  • brûlure et coupure au début de la vidange de la vessie;
  • augmentation de la température;
  • opacification de l'urine (des précipitations et des traînées de sang peuvent survenir);
  • inconfort pendant l'intimité.

Maladie rénale avec pyélonéphrite

Le traitement de la cystite et des maladies du système rénal nécessite dans la plupart des cas l'utilisation d'antibiotiques ("Amoxicillin", "Ampicillin", "Flemoxin"). On utilise également des agents antiseptiques à base de plantes («Kanefron», «Cyston») et des préparations à base de plantes pour éliminer l'excès de liquide et éliminer l'œdème («Brusniver»).

Pathologie intestinale

Toute perturbation de la fonction intestinale peut provoquer des douleurs abdominales du nombril. L'accumulation de gaz causée par des inexactitudes dans la nutrition et d'autres troubles dyspeptiques provoque des crampes intestinales et des crampes abdominales sévères. Les maladies inflammatoires de l'intestin telles que la colite, l'entérite ou la diverticulite peuvent également provoquer des symptômes pathologiques..

Les maladies intestinales peuvent être accompagnées des signes suivants, par lesquels elles peuvent être facilement distinguées des autres maladies. Ceux-ci inclus:

  • troubles des selles (constipation ou diarrhée);
  • changement de couleur et de consistance des matières fécales;
  • la présence de stries de sang, de mucus et d'inclusions non caractéristiques dans les selles;
  • douleur abdominale avec localisation différente;
  • selles douloureuses.

Important! Ces symptômes peuvent indiquer des processus malins dans les intestins, il est donc impossible de traiter les troubles intestinaux sans consulter un médecin..

Vidéo - Pourquoi ça fait mal dans le bas de l'abdomen?

Que ne pas faire si vous avez mal à l'estomac?

Toute douleur dans l'abdomen, quel que soit son emplacement, devrait être une raison de consulter un médecin. Avant d'être examiné par un spécialiste, il n'est pas permis:

  • appliquez de la chaleur sur le point sensible;
  • prendre des analgésiques (à l'exception des antispasmodiques, si le patient ne présente aucun signe d'appendicite);
  • manger de la nourriture;
  • mettre des lavements;
  • essayer de vider les intestins avec des laxatifs.

Avant de se rendre à l'hôpital ou l'arrivée d'une ambulance, il est nécessaire de rassurer le patient et d'exclure toute activité physique. La glace sèche peut être utilisée pour soulager la douleur.

La douleur à la gauche du nombril n'est pas un symptôme spécifique caractéristique de certaines maladies, mais son apparence ne peut être ignorée. De nombreuses raisons peuvent provoquer l'apparition d'inconfort, il est donc presque impossible de poser un diagnostic correct à la maison. Pour déterminer ce qui a exactement causé la douleur dans la région ombilicale, il est nécessaire de passer des tests et de subir des examens supplémentaires, qui peuvent inclure des diagnostics par ultrasons, une tomodensitométrie, une radiographie des organes péritonéaux et de la poitrine, une colposcopie et d'autres types de recherche.

Si des douleurs abdominales intenses gênent pendant une longue période, il s'agit d'un symptôme de la maladie. Par la localisation de la douleur, on peut dire quel organe abdominal ne fait pas face à son travail. La douleur abdominale à gauche du nombril survient avec une indigestion, mais elle peut également apparaître avec des troubles nécessitant un traitement urgent.

Causes de la douleur

Probablement l'apparition de douleurs près du nombril avec pathologie:

  • duodénum;
  • boucles du jéjunum et de l'iléon;
  • grand joint d'huile;
  • estomac (en raison de son prolapsus);
  • organes du système urinaire et reproducteur.

La douleur au-dessus du nombril est ressentie en raison d'un processus pathologique qui se produit dans l'estomac ou le duodénum. Le plus souvent, c'est l'inflammation qui conduit à l'ulcère gastroduodénal. Au début, l'inconfort apparaît après avoir mangé épicé, frit, salé, mais à mesure que le processus se développe, la douleur devient constante et intense. Avec la perforation de la membrane muqueuse, le syndrome de «l'abdomen aigu» se forme.

La douleur sous le nombril indique un problème dans le côlon ou le système génito-urinaire. Un inconfort dans cette zone apparaît avec une cystite, une ischémie, un syndrome du côlon irritable, une athérosclérose, un anévrisme de l'aorte abdominale. La douleur près du nombril survient souvent chez les femmes présentant une oncologie de l'utérus ou des ovaires, un fibrome utérin, une endométriose.

En règle générale, si l'estomac fait mal dans le nombril du côté gauche, des dysfonctionnements de l'intestin grêle sont détectés. Un dysfonctionnement d'organe entraîne non seulement des sensations douloureuses et une mauvaise digestion, mais également une détérioration de la fonction d'absorption, des manifestations extra-intestinales se produisent, par exemple une anémie, une hypovitaminose, un syndrome de malarbsorption.

Par conséquent, si la douleur dans la région du nombril est constante ou périodique, vous devez consulter un médecin pour exclure une obstruction intestinale, une crise cardiaque, une jéjunite, une hernie ombilicale, une fermentopathie, une oncologie, une infection intestinale, un syndrome du côlon irritable..

Maladies probables

La plupart des pathologies ont les mêmes manifestations, ce qui signifie qu'il est impossible de poser un diagnostic sans examen. Néanmoins, si le patient est capable de décrire la localisation de la douleur et sa nature, et a également trouvé un lien entre son apparence et sa prise alimentaire ou son stress, cela accélérera considérablement le diagnostic et aidera à se débarrasser des tests et examens médicaux inutiles..

Si une douleur survient au niveau du nombril, le médecin soupçonnera une maladie intestinale inflammatoire ou destructrice. Parfois, chez la femme, après la grossesse, il y a un déplacement vers le bas de l'estomac, de sorte qu'une douleur autour du nombril peut apparaître en raison de problèmes d'estomac.

Pour réaliser un diagnostic différentiel, vous devrez collecter un historique complet, subir des études de laboratoire et instrumentales. Si le patient a un «abdomen pointu», une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Une occlusion intestinale

La difficulté d'avancement du contenu intestinal est provoquée par le blocage de la lumière intestinale avec du calcul fécal, des calculs biliaires, une tumeur, des parasites, un corps étranger, ou c'est une conséquence de la compression de l'organe de l'extérieur par des adhérences, un néoplasme ou un volvulus.

Attribuer une obstruction complète ou partielle, qui est aiguë, subaiguë et chronique. L'emplacement de l'épicentre de la douleur et les symptômes de la maladie dépendront de l'endroit où la lumière est bloquée..


En cas d'obstruction intestinale, une asymétrie de l'abdomen et une contraction des muscles lisses (péristaltisme) sont visibles

Avec une obstruction aiguë pendant deux à quatorze heures, les patients ressentent des crampes abdominales sévères, au plus fort desquelles apparaissent des signes de choc (pâleur, sueurs froides, palpitations cardiaques, hypotension). En cas d'occlusion de l'intestin grêle, des vomissements abondants se produisent, ce qui ne soulage pas.

Tout d'abord, des débris alimentaires sont visibles dans le vomi, puis la bile sort et, plus tard, des vomissements fécaux se produisent.

Après la première phase de la maladie, commence une période, appelée «bien-être imaginaire», lorsque la douleur passe, mais la rétention de gaz et de selles, les flatulences et l'asymétrie de l'abdomen subsistent. Si le blocage s'est produit dans l'intestin grêle, il se peut qu'il n'y ait pas de rétention fécale, la vidange des parties inférieures est possible après un lavement ou indépendamment. 36 heures après le début de la maladie, en phase aiguë, une péritonite se développe.

L'obstruction intestinale chronique est rare. En règle générale, il est causé par des adhérences, des hernies, des tumeurs. Avec la pathologie, des crampes sévères se produisent, ainsi qu'une rétention de matières fécales et de gaz, des nausées et des vomissements.

Après des heures ou deux jours, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes ou après un traitement médicamenteux. Une occlusion intestinale nécessite une surveillance dans le service de chirurgie. Avant l'examen d'un spécialiste, il est interdit de faire des lavements, de boire des analgésiques ou des laxatifs.

Troubles circulatoires

Une douleur intense près du nombril peut également être ressentie en raison d'une circulation mésentérique altérée. La cause du processus pathologique dans le blocage des vaisseaux du mésentère par un thrombus ou dans la compression de l'artère par une tumeur.

Avec la maladie, de graves douleurs spastiques apparaissent dans la partie supérieure de l'abdomen, près du nombril. Lorsque le patient adopte une position genou-coude forcée, l'intensité diminue légèrement. La douleur n'est pas soulagée même avec des analgésiques puissants.

En plus du syndrome douloureux, une tachycardie se produit, la pression artérielle augmente. Le patient a peur. L'intestin réagit à l'ischémie par des vomissements et de la diarrhée. Après 6 à 12 heures, après l'apparition des premiers symptômes, la douleur disparaît, car les terminaisons nerveuses meurent à la suite d'une nécrose. Le sang est visible dans les selles et les vomissures.


L'ischémie intestinale conduit à une péritonite et nécessite un traitement chirurgical

L'athérosclérose ou l'aortoartérite provoque une ischémie intestinale chronique. La douleur dans cette maladie est ressentie dans la région épigastrique, dans la fosse iliaque du côté droit. Les attaques commencent 20 à 40 minutes après avoir mangé.

Les patients se plaignent de douleurs spastiques sévères (disparaissent après la prise de nitroglycérine), de gargouillements dans l'abdomen et de troubles des selles. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il est nécessaire d'être examiné le plus tôt possible et d'effectuer le traitement nécessaire.

Inflammation du jéjunum

Les infections intestinales, les helminthes, la consommation excessive d'alcool, une mauvaise alimentation, une maladie du foie, des troubles métaboliques ou des problèmes d'immunodéficience peuvent entraîner le développement d'une inflammation chronique du jéjunum.

Avec la pathologie, en raison d'un spasme de la paroi intestinale, la douleur est ressentie dans la zone près du nombril. L'inconfort peut également provoquer une distension intestinale due à une exposition aux gaz accumulés.

L'inflammation des ganglions lymphatiques mésentériques (adénite mésentérique) se produit également, qui se manifeste par une douleur dans le côté gauche, à droite ou à gauche du nombril.

Avec le développement du processus pathologique, une gangliolite se forme et la douleur spastique est remplacée par une brûlure. En plus de la douleur, avec la jéjunite, une diarrhée sévère (jusqu'à 20 fois par jour) est notée, qui peut être observée immédiatement après avoir mangé.

La clinique comprend une faiblesse, des changements de pression artérielle, des tremblements de la main. En raison de la violation de la microflore intestinale, les matières fécales sont mousseuses et ont une odeur fétide piquante. Si les changements dans l'intestin sont importants, les selles ont un éclat gras et ont une consistance similaire à la pommade.


En raison de la violation de la fonction d'absorption des oligo-éléments et des vitamines, cela ne suffit pas, ce qui affecte l'état de tout l'organisme

La maladie se développe lentement, l'établissement d'un diagnostic à un stade précoce vous permet d'éviter des changements irréversibles.

Manque d'enzymes

Si les glandes synthétisent une quantité insuffisante d'enzymes ou si elles sont inactives, cela conduit à une digestion défectueuse. Les entéropathies par déficit enzymatique peuvent être congénitales (c'est-à-dire dues à l'hérédité) ou acquises, résultant de modifications inflammatoires ou dystrophiques de la couche muqueuse de l'intestin grêle.

Avec la maladie, la douleur dans la région du nombril est tourmentée après avoir mangé certains aliments, par exemple le lait de vache ou le gluten. Les exclure du régime vous permet d'éliminer les symptômes. Si la maladie se développe à un âge précoce, cela entraîne un retard dans le développement physique..

Cliniquement, la maladie se manifeste par des douleurs dans le nombril, une diarrhée chronique (5 à 15 selles par jour) et des symptômes de malabsorption. La douleur est provoquée par un spasme des muscles lisses de l'intestin, a un caractère épisodique.

Des résidus alimentaires non digérés sont visibles dans les matières fécales, des protéines, des graisses et des glucides s'y trouvent également, qui n'ont pas été absorbés par l'intestin grêle. En cas de maladie, l'absorption des oligo-éléments et des vitamines, notamment liposolubles (A, D, E, K), est perturbée. En raison de la détérioration des fonctions de l'intestin grêle, une personne perd du poids, ce qui peut entraîner une émaciation.

Néoplasme intestinal

Une tumeur de l'intestin grêle se développe assez rarement (dans 1 à 2% des cas), en règle générale, elle se trouve chez l'homme après 30 ans. Le plus souvent, un néoplasme se produit dans le duodénum, ​​ce qui s'explique par le contact de la membrane muqueuse avec la bile et les sucs pancréatiques.


L'oncologie se développe dans le contexte de pathologies inflammatoires ou enzymatiques chroniques du tractus gastro-intestinal

Les tissus tumoraux peuvent se développer dans la lumière intestinale et provoquer une obstruction intestinale, ou se développer plus profondément dans la paroi de l'intestin grêle, ce qui provoque des saignements intestinaux, une rupture de la muqueuse et une péritonite.

Si la tumeur comprime les organes adjacents, une pancréatite, une jaunisse, une ischémie intestinale, une ascite peuvent se développer. Dans certains cas, la tumeur se développe avec les anses intestinales adjacentes, la vessie, l'épiploon, le gros intestin, ce qui conduit à la formation d'un conglomérat sédentaire.

Les symptômes de la maladie dépendent du type de tumeur, de son emplacement et de sa taille. Avec l'oncologie, il y a des crampes intenses dans le nombril, ainsi que des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac, de la diarrhée, des grondements dans l'abdomen, une intoxication et une perte de poids. Avec le cancer, les selles deviennent goudronneuses et l'anémie s'aggrave.

Syndrome du côlon irritable

La maladie est fonctionnelle, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de lésions organiques de l'intestin grêle. Le trouble est associé à un péristaltisme altéré. La maladie a une évolution ondulante, aucune progression n'est observée. Les crises se produisent assez souvent (plus de trois jours par mois), généralement dans un contexte de stress émotionnel.

En raison de troubles de la motilité, des flatulences apparaissent, ce qui provoque une douleur près du nombril ou dans le bas de l'abdomen. Avec la maladie, la diarrhée et la constipation peuvent survenir. Il est à noter que la maladie a un cycle quotidien, le pic se produit le matin. Une douleur coupante ou crampe près du nombril est plus fréquente après le petit déjeuner. Vider vos intestins apporte un soulagement.

Pendant la journée, les patients s'inquiètent des brûlures d'estomac, des ballonnements, des éructations d'air.

Colite ulcéreuse non spécifique

Avec cette maladie, des ulcères et une érosion se produisent sur la muqueuse intestinale. Le patient s'inquiète de la diarrhée avec du sang et des douleurs abdominales d'intensité variable. La pathologie est caractérisée par des complications sous forme d'obstruction ou de manifestations intestinales, dans lesquelles apparaît le syndrome de «l'abdomen aigu».

Une opération urgente est nécessaire. La colite ulcéreuse non compliquée entraîne une augmentation de la température corporelle à des valeurs fébriles et une fausse envie de vider l'intestin, des flatulences.

la maladie de Crohn

Avec la maladie de Crohn, une inflammation peut se développer dans n'importe quelle partie de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, le plus souvent l'iléon est affecté. La maladie est génétiquement déterminée. L'infection intestinale est un facteur provoquant..

Cliniquement, la maladie se manifeste par des symptômes d'intoxication, d'hyperthermie, de diarrhée, de perte de poids, de douleurs abdominales, de flatulences et de vomissements. Avec des complications, une obstruction intestinale, une perforation, un mégalcolon toxique, des fistules dans la vessie peuvent se développer.

Mesenterie

En raison de l'influence de virus ou de bactéries dans les ganglions lymphatiques mésentériques, un processus inflammatoire peut commencer. En règle générale, il se développe sous l'influence de staphylocoques, shigella, klebsiella, salmonelle, entérovirus, adénovirus, bacille tuberculeux.

Avec la pathologie, il existe une forte douleur de crampes prolongées à gauche du nombril ou au sommet de l'abdomen, qui augmente avec l'effort. Des symptômes d'intoxication, d'essoufflement, de tachycardie, de diarrhée, d'hyperthermie se produisent également..


L'infection mésentérique peut être accompagnée de symptômes catarrhales, tels que toux, écoulement nasal, rougeur de la gorge et herpès

Dans la forme chronique de la maladie, la clinique est effacée, la douleur est légère, à court terme et s'intensifie après un effort physique. Le long cours de la maladie conduit à la formation d'adhérences, qui peuvent former une obstruction intestinale..

Avec la progression de la pathologie, les ganglions lymphatiques sont remplis d'exsudat purulent, ce qui peut entraîner la rupture de l'abcès et l'écoulement du contenu du ganglion lymphatique dans la cavité abdominale, ce qui provoque une péritonite, et si le pus pénètre dans la circulation sanguine, une septicémie se produit.

Hernie

La douleur autour du nombril peut être causée par une hernie ombilicale. Habituellement, le prolapsus intestinal dans l'anneau ombilical se produit dans la petite enfance et ne dérange pas, et à l'âge de cinq ans, il disparaît tout seul.

Dans de rares cas, une atteinte ou une inflammation du contenu du sac herniaire peut survenir, ce qui provoque une douleur intense, des nausées, des vomissements, du sang dans les selles, une rétention de gaz et nécessite des soins médicaux urgents..

S'il y a une douleur dans le nombril à droite, à gauche ou en dessous, elle s'accompagne d'autres symptômes (diarrhée, vomissements, fièvre, faiblesse) ou ne disparaît pas pendant deux heures, alors vous devriez consulter un médecin.

Les causes de la douleur ne seront connues qu'après un examen visuel de la muqueuse intestinale et gastrique (endoscopie), une échographie et des tests sanguins, urinaires et fécaux. Un tomogramme calculé peut être nécessaire pour détecter des anomalies fonctionnelles. Si le gastro-entérologue ne trouve aucune pathologie, le patient sera référé à un urologue, un gynécologue ou un psychiatre.

Douleur abdominale à gauche du nombril - causes et traitement

Plus de la moitié des cas de douleur à la gauche du nombril sont associés à des problèmes de travail du pancréas. Le plus souvent, les femmes souffrent qui se limitent à la nourriture pour perdre du poids, ce qui conduit parfois à une dégradation et à une absorption de grandes quantités de nourriture.

Les principales causes de douleur à gauche du nombril

Il y a trois zones principales à gauche du nombril, où la douleur peut apparaître: iléal - en bas à gauche, latéral, sous-costal - en haut à gauche. Les gens voient rarement un médecin, bien que les sensations douloureuses puissent être fréquentes, indiquant une maladie chronique.

Pancréatite

La pancréatite est caractérisée par des douleurs de couture sur le côté gauche, en particulier après un repas copieux, la consommation d'alcool, d'aliments gras ou de féculents.

Un régime à long terme est indiqué pour les personnes souffrant de pancréatite. Si les principes de la nutrition sont violés, la maladie s'aggrave parfois, ce qui provoque une douleur intense, de la fièvre, un refus de manger, des troubles intestinaux.

Le danger est que lorsque les canaux sont obstrués, les enzymes digestives ne peuvent pas pénétrer dans le duodénum, ​​alors qu'elles commencent à détruire les tissus de leur propre corps. Cela provoque une nécrose pancréatique, une hémorragie interne. Si une personne n'est pas transportée à l'hôpital à temps et opérée, une issue fatale est possible.

Troubles circulatoires dans les vaisseaux mésentériques

Une lésion ischémique des vaisseaux mésentériques peut entraîner une forte détérioration du bien-être. Les sensations douloureuses dans ce cas varient de faibles à insupportables. Les patients peuvent associer la maladie à une suralimentation ou à une activité physique.

Causes de violation de la circulation mésentérique:

  • l'athérosclérose vasculaire;
  • insuffisance cardiovasculaire;
  • caillots sanguins;
  • violation de la circulation systémique;
  • pancréatite.

Vomir avec un mélange de sang est un signe alarmant. Mortalité de 50 à 100% si les soins médicaux ne sont pas fournis à temps.

Diverticulite

Les formations sacculaires sur les parois intestinales sont uniques et multiples. La maladie est parfois latente, donc le patient n'en est pas conscient. La constipation et les ballonnements fréquents sont des facteurs contributifs. Il est interdit de faire des lavements, afin de ne pas augmenter la pression sur les murs. Le danger est que la paroi intestinale s'amincisse et puisse se déchirer. Dans ce cas, le contenu pénètre dans la cavité abdominale, provoquant une péritonite. Le traitement de la diverticulite chronique est conservateur - des antibiotiques sont utilisés pour soulager l'inflammation. Dans les cas d'urgence, un traitement chirurgical et le retrait du sac sont effectués.

Infections intestinales

En raison de la consommation de fruits, de légumes sales, d'œufs rassis, de produits laitiers ou de viande, la microflore pathogène pénètre dans les intestins, qui se multiplie et libère des substances toxiques. Ils peuvent affecter le pancréas et provoquer des symptômes de pancréatite - une vive douleur lancinante à gauche dans l'hypochondre.

Le traitement est effectué dans un hôpital, en fonction de l'agent pathogène qui est entré dans le corps. Les urgences peuvent nécessiter une désintoxication avec une solution saline intraveineuse.

Troubles vasculaires - Anévrisme de l'aorte abdominale

L'anévrisme est un amincissement de la paroi vasculaire en un seul endroit. Dangereux en raison d'une possible rupture et d'une hémorragie interne, ce qui conduit à une péritonite. La maladie se développe sur plusieurs années. Plus le diamètre de l'anévrisme est grand, plus le risque de rupture est grand.

  • battements dans l'abdomen;
  • douleur abdominale qui irradie vers le dos.

Les personnes en surpoids, ayant de mauvaises habitudes et une pression artérielle élevée sont sujettes à cette maladie. L'hérédité joue un grand rôle.

Maladies de l'estomac

Les douleurs à l'estomac sont différentes. Les patients les caractérisent comme suit:

  • avec la perforation de l'ulcère, il y a une sensation comme si elle était percée avec un couteau;
  • une douleur aiguë et soudaine est un signe d'exacerbation de la pancréatite ou de la cholécystite;
  • une sensation de brûlure indique une gastrite ou des ulcères;
  • douleur terne - gastrite ou ulcère au stade initial;
  • une douleur constante est le signe d'un processus malin, surtout si le patient perd du poids sans raison apparente;
  • les sensations de tir sont caractéristiques des spasmes du diaphragme.

Pour exclure les maladies dangereuses, il est recommandé de procéder à une échographie dans un hôpital, car de nombreuses maladies ne se font pas sentir pendant longtemps, se manifestant par une douleur uniquement dans les dernières étapes.

Problèmes de rate

La rate remplit de nombreuses fonctions dans l'organisme: immunitaire, hématopoïétique, participe au métabolisme et utilise les globules rouges. Si un organe tombe malade, il est ressenti dans tout le corps..

Le tout premier signe de problème est une augmentation de la taille de l'organe - splénomégalie. Une légère douleur est présente lorsque la capsule est étirée, des douleurs vives et aiguës sont un signe d'infarctus de la rate.

Lorsqu'ils sont infectés, les fonctions de l'organe sont perturbées et lorsque la composition du sang change, les ganglions lymphatiques augmentent et font mal.

Les blessures à la région de la rate constituent une menace sérieuse pour la vie humaine, car elle se déchire facilement, ce qui provoque des saignements internes abondants. Dans une telle situation, une opération urgente est nécessaire..

Hernie

Environ 80% de tous les cas de hernie sont diagnostiqués chez les hommes. La cause peut être une faiblesse congénitale des muscles abdominaux. Les anses intestinales, ainsi que la membrane séreuse, sortent dans l'espace sous-cutané. Pincement ou torsion dangereux de la boucle.

Dans ce cas, les matières fécales ne peuvent pas se déplacer dans les intestins, une stagnation se produit. Si l'opération n'est pas effectuée à temps, une nécrose tissulaire et une rupture de la paroi intestinale sont possibles.

Une hernie est traitée de manière conservatrice en portant un bandage uniquement s'il existe des contre-indications à la chirurgie.

Pyélonéphrite du côté gauche

2/3 des patients du service d'urologie sont des patients atteints de pyélonéphrite aiguë ou chronique. C'est une maladie très dangereuse, mais parfois elle s'accompagne de symptômes bénins, de sorte que les patients ne consultent pas immédiatement un médecin..

Si la pyélonéphrite n'est pas traitée à temps avec des médicaments antibactériens, une insuffisance rénale, un choc bactérien, une intoxication sanguine ou un anthrax peuvent survenir. Même une maladie guérie laisse des traces sur la face interne du bassin, qui sont visualisées à l'échographie pour le reste de sa vie..

Pathologies masculines

L'inflammation de la prostate survient parfois après une hypothermie des jambes, mais le plus souvent, la cause est des infections génitales ou des bactéries qui sont entrées dans la prostate avec le flux sanguin d'autres organes. Le premier signe est une miction fréquente, le processus inflammatoire va aux uretères puis monte vers les reins.

L'épididymite est une inflammation de l'épididyme. Les symptômes comprennent un gonflement du scrotum et du sang dans le sperme, ainsi que des douleurs dans le bas-ventre d'un ou des deux côtés, qui augmentent avec les selles.

L'orchite est une inflammation du testicule après une infection. Dans le même temps, la douleur irradie vers l'aine, l'abdomen ou le bas du dos. Le scrotum d'un ou des deux côtés augmente en taille.

Si l'estomac fait mal à gauche au niveau du nombril chez l'homme, cela peut également signifier un problème au niveau du pancréas ou de la rate..

Maladies des femmes

Pour les femmes, une douleur intense dans l'abdomen gauche peut signifier une inflammation des appendices, une grossesse extra-utérine ou des tumeurs ovariennes. Les sensations douloureuses sont également causées par l'endométriose, dans laquelle le tissu interne de l'utérus - l'endomètre - commence à se développer à l'extérieur de la cavité de l'organe. Les cellules endométriales pénètrent dans la cavité abdominale après une opération infructueuse sur les organes génitaux.

La cause la plus dangereuse de douleur abdominale à gauche du nombril chez la femme est un œuf fécondé mal attaché. Cela conduit généralement à une rupture du tube et à une hémorragie interne si une grossesse extra-utérine n'est pas détectée à temps et que la chirurgie n'est pas effectuée..

Panneaux de signalisation

Si la douleur apparaît périodiquement, par exemple, pendant les menstruations ou après avoir trop mangé, mais passe rapidement, cela ne présente pas de danger pour la vie.

Vous devriez faire plus attention à votre santé si la nature de la douleur a changé ou si elle apparaît soudainement à un autre endroit:

  • Chez les femmes qui planifient une grossesse, en particulier après avoir souffert de maladies inflammatoires des trompes de Fallope, l'ovule peut se fixer au mauvais endroit, à gauche ou à droite du nombril dans le bas de l'abdomen.
  • Après une constipation prolongée, une diverticulite se développe parfois, ce qui peut entraîner une rupture intestinale.
  • Après des opérations dans la cavité abdominale avec une faible immunité, une péritonite peut se développer. Dans le même temps, la condition humaine se détériore rapidement et peut entraîner la mort..
  • La rate peut se rompre après une blessure ou une chute.
  • Un changement de consistance des matières fécales et la présence de sang indiquent une condition dangereuse dans l'intestin..

Un signe alarmant est une augmentation de la température corporelle, une décoloration de la peau, une perte de conscience, des symptômes d'intoxication.

Diagnostics et premiers secours

En cas de douleur régulière, il est conseillé de se faire examiner et de recevoir des recommandations de traitement. Ainsi, vous pouvez éviter les exacerbations et les douleurs intenses..

Si une personne est admise à l'hôpital dans un état grave, il lui reste peu de temps pour son examen. Le plus souvent, l'opération se fait en moins d'une heure pour ne pas perdre de temps. Ces situations comprennent:

  • appendicite;
  • grossesse extra-utérine;
  • rate rompue;
  • perforation de l'ulcère;
  • rupture du diverticule;
  • volvulus;
  • atteinte d'une hernie;
  • péritonite.

La principale méthode d'examen est le diagnostic par ultrasons. Aide à diagnostiquer l'histoire du patient, sa description de la douleur, les événements antérieurs.

Avant l'arrivée du médecin et le diagnostic, le patient doit être placé dans une position confortable. Les analgésiques ne doivent pas être pris. Il n'est pas non plus recommandé d'appliquer de la chaleur sur le point sensible. Si ça fait mal, vous pouvez utiliser de la glace sèche.

Vous ne pouvez pas mettre de lavements ou prendre des laxatifs, prendre de la nourriture. Seul un médecin peut déterminer la cause de l'apparition de la douleur à l'aide d'un équipement de diagnostic après avoir passé des tests. Si le patient est très malade, le laisser à la maison met sa vie en danger..

Thérapies

Dans la plupart des cas, des douleurs aiguës indiquent une condition dangereuse et nécessitent une intervention chirurgicale urgente. Surtout s'il y a des manifestations d'intoxication et une forte fièvre. L'opération est recommandée en cas de détection de tumeurs ou de lésions des parois intestinales.

Les pathologies chroniques sont traitées de manière conservatrice, mais cela prend plus de temps, ainsi que le respect par le patient de toutes les recommandations en termes de nutrition et de mode de vie.

Les maladies infectieuses sont traitées avec des médicaments antibactériens. S'il y a des symptômes d'empoisonnement du corps avec des toxines, prescrire des compte-gouttes avec une solution saline et des sorbants.

Douleur dans l'abdomen près du nombril à gauche

  • Causes de la douleur
  • Maladies probables
  • Vidéos connexes

Si des douleurs abdominales intenses gênent pendant une longue période, il s'agit d'un symptôme de la maladie. Par la localisation de la douleur, on peut dire quel organe abdominal ne fait pas face à son travail. La douleur abdominale à gauche du nombril survient avec une indigestion, mais elle peut également apparaître avec des troubles nécessitant un traitement urgent.

Causes de la douleur

Probablement l'apparition de douleurs près du nombril avec pathologie:

  • duodénum;
  • boucles du jéjunum et de l'iléon;
  • grand joint d'huile;
  • estomac (en raison de son prolapsus);
  • organes du système urinaire et reproducteur.

La douleur au-dessus du nombril est ressentie en raison d'un processus pathologique qui se produit dans l'estomac ou le duodénum. Le plus souvent, c'est l'inflammation qui conduit à l'ulcère gastroduodénal. Au début, l'inconfort apparaît après avoir mangé épicé, frit, salé, mais à mesure que le processus se développe, la douleur devient constante et intense. Avec la perforation de la membrane muqueuse, le syndrome de «l'abdomen aigu» se forme.

La douleur sous le nombril indique un problème dans le côlon ou le système génito-urinaire. Un inconfort dans cette zone apparaît avec une cystite, une ischémie, un syndrome du côlon irritable, une athérosclérose, un anévrisme de l'aorte abdominale. La douleur près du nombril survient souvent chez les femmes présentant une oncologie de l'utérus ou des ovaires, un fibrome utérin, une endométriose.

En règle générale, si l'estomac fait mal dans le nombril du côté gauche, des dysfonctionnements de l'intestin grêle sont détectés. Un dysfonctionnement d'organe entraîne non seulement des sensations douloureuses et une mauvaise digestion, mais également une détérioration de la fonction d'absorption, des manifestations extra-intestinales se produisent, par exemple une anémie, une hypovitaminose, un syndrome de malarbsorption.

Par conséquent, si la douleur dans la région du nombril est constante ou périodique, vous devez consulter un médecin pour exclure une obstruction intestinale, une crise cardiaque, une jéjunite, une hernie ombilicale, une fermentopathie, une oncologie, une infection intestinale, un syndrome du côlon irritable..

Maladies probables

La plupart des pathologies ont les mêmes manifestations, ce qui signifie qu'il est impossible de poser un diagnostic sans examen. Néanmoins, si le patient est capable de décrire la localisation de la douleur et sa nature, et a également trouvé un lien entre son apparence et sa prise alimentaire ou son stress, cela accélérera considérablement le diagnostic et aidera à se débarrasser des tests et examens médicaux inutiles..

Si une douleur survient au niveau du nombril, le médecin soupçonnera une maladie intestinale inflammatoire ou destructrice. Parfois, chez la femme, après la grossesse, il y a un déplacement vers le bas de l'estomac, de sorte qu'une douleur autour du nombril peut apparaître en raison de problèmes d'estomac.

Pour réaliser un diagnostic différentiel, vous devrez collecter un historique complet, subir des études de laboratoire et instrumentales. Si le patient a un «abdomen pointu», une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Une occlusion intestinale

La difficulté d'avancement du contenu intestinal est provoquée par le blocage de la lumière intestinale avec du calcul fécal, des calculs biliaires, une tumeur, des parasites, un corps étranger, ou c'est une conséquence de la compression de l'organe de l'extérieur par des adhérences, un néoplasme ou un volvulus.

Attribuer une obstruction complète ou partielle, qui est aiguë, subaiguë et chronique. L'emplacement de l'épicentre de la douleur et les symptômes de la maladie dépendront de l'endroit où la lumière est bloquée..

En cas d'obstruction intestinale, une asymétrie de l'abdomen et une contraction des muscles lisses (péristaltisme) sont visibles

Avec une obstruction aiguë pendant deux à quatorze heures, les patients ressentent des crampes abdominales sévères, au plus fort desquelles apparaissent des signes de choc (pâleur, sueurs froides, palpitations cardiaques, hypotension). En cas d'occlusion de l'intestin grêle, des vomissements abondants se produisent, ce qui ne soulage pas.

Tout d'abord, des débris alimentaires sont visibles dans le vomi, puis la bile sort et, plus tard, des vomissements fécaux se produisent.

Après la première phase de la maladie, commence une période, appelée «bien-être imaginaire», lorsque la douleur passe, mais la rétention de gaz et de selles, les flatulences et l'asymétrie de l'abdomen persistent.

Si le blocage s'est produit dans l'intestin grêle, il peut alors ne pas y avoir de rétention fécale, la vidange des parties inférieures est possible après un lavement ou seul.

36 heures après le début de la maladie, en phase aiguë, une péritonite se développe.

L'obstruction intestinale chronique est rare. En règle générale, il est causé par des adhérences, des hernies, des tumeurs. Avec la pathologie, des crampes sévères se produisent, ainsi qu'une rétention de matières fécales et de gaz, des nausées et des vomissements.

Après des heures ou deux jours, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes ou après un traitement médicamenteux. Une occlusion intestinale nécessite une surveillance dans le service de chirurgie. Avant l'examen d'un spécialiste, il est interdit de faire des lavements, de boire des analgésiques ou des laxatifs.

Troubles circulatoires

Une douleur intense près du nombril peut également être ressentie en raison d'une circulation mésentérique altérée. La cause du processus pathologique dans le blocage des vaisseaux du mésentère par un thrombus ou dans la compression de l'artère par une tumeur.

Avec la maladie, de graves douleurs spastiques apparaissent dans la partie supérieure de l'abdomen, près du nombril. Lorsque le patient adopte une position genou-coude forcée, l'intensité diminue légèrement. La douleur n'est pas soulagée même avec des analgésiques puissants.

En plus du syndrome douloureux, une tachycardie se produit, la pression artérielle augmente. Le patient a peur. L'intestin réagit à l'ischémie par des vomissements et de la diarrhée. Après 6 à 12 heures, après l'apparition des premiers symptômes, la douleur disparaît, car les terminaisons nerveuses meurent à la suite d'une nécrose. Le sang est visible dans les selles et les vomissures.

L'ischémie intestinale conduit à une péritonite et nécessite un traitement chirurgical

L'athérosclérose ou l'aortoartérite provoque une ischémie intestinale chronique. La douleur dans cette maladie est ressentie dans la région épigastrique, dans la fosse iliaque du côté droit. Les attaques commencent 20 à 40 minutes après avoir mangé.

Les patients se plaignent de douleurs spastiques sévères (disparaissent après la prise de nitroglycérine), de gargouillements dans l'abdomen et de troubles des selles. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il est nécessaire d'être examiné le plus tôt possible et d'effectuer le traitement nécessaire.

Inflammation du jéjunum

Les infections intestinales, les helminthes, la consommation excessive d'alcool, une mauvaise alimentation, une maladie du foie, des troubles métaboliques ou des problèmes d'immunodéficience peuvent entraîner le développement d'une inflammation chronique du jéjunum.

Pourquoi un enfant a-t-il mal au ventre près du nombril?

Avec la pathologie, en raison d'un spasme de la paroi intestinale, la douleur est ressentie dans la zone près du nombril. L'inconfort peut également provoquer une distension intestinale due à une exposition aux gaz accumulés.

L'inflammation des ganglions lymphatiques mésentériques (adénite mésentérique) se produit également, qui se manifeste par une douleur dans le côté gauche, à droite ou à gauche du nombril.

Avec le développement du processus pathologique, une gangliolite se forme et la douleur spastique est remplacée par une brûlure. En plus de la douleur, avec la jéjunite, une diarrhée sévère (jusqu'à 20 fois par jour) est notée, qui peut être observée immédiatement après avoir mangé.

La clinique comprend une faiblesse, des changements de pression artérielle, des tremblements de la main. En raison de la violation de la microflore intestinale, les matières fécales sont mousseuses et ont une odeur fétide piquante. Si les changements dans l'intestin sont importants, les selles ont un éclat gras et ont une consistance similaire à la pommade.

En raison de la violation de la fonction d'absorption des oligo-éléments et des vitamines, cela ne suffit pas, ce qui affecte l'état de tout l'organisme

La maladie se développe lentement, l'établissement d'un diagnostic à un stade précoce vous permet d'éviter des changements irréversibles.

Si les glandes synthétisent une quantité insuffisante d'enzymes ou si elles sont inactives, cela conduit à une digestion défectueuse. Les entéropathies par déficit enzymatique peuvent être congénitales (c'est-à-dire dues à l'hérédité) ou acquises, résultant de modifications inflammatoires ou dystrophiques de la couche muqueuse de l'intestin grêle.

Avec la maladie, la douleur dans la région du nombril est tourmentée après avoir mangé certains aliments, par exemple le lait de vache ou le gluten. Les exclure du régime vous permet d'éliminer les symptômes. Si la maladie se développe à un âge précoce, cela entraîne un retard dans le développement physique..

Cliniquement, la maladie se manifeste par des douleurs dans le nombril, une diarrhée chronique (5 à 15 selles par jour) et des symptômes de malabsorption. La douleur est provoquée par un spasme des muscles lisses de l'intestin, a un caractère épisodique.

Des résidus alimentaires non digérés sont visibles dans les matières fécales, des protéines, des graisses et des glucides s'y trouvent également, qui n'ont pas été absorbés par l'intestin grêle. En cas de maladie, l'absorption des oligo-éléments et des vitamines, notamment liposolubles (A, D, E, K), est perturbée. En raison de la détérioration des fonctions de l'intestin grêle, une personne perd du poids, ce qui peut entraîner une émaciation.

Néoplasme intestinal

Une tumeur de l'intestin grêle se développe assez rarement (dans 1 à 2% des cas), en règle générale, elle se trouve chez l'homme après 30 ans. Le plus souvent, un néoplasme se produit dans le duodénum, ​​ce qui s'explique par le contact de la membrane muqueuse avec la bile et les sucs pancréatiques.

L'oncologie se développe dans le contexte de pathologies inflammatoires ou enzymatiques chroniques du tractus gastro-intestinal

Les tissus tumoraux peuvent se développer dans la lumière intestinale et provoquer une obstruction intestinale, ou se développer plus profondément dans la paroi de l'intestin grêle, ce qui provoque des saignements intestinaux, une rupture de la muqueuse et une péritonite.

Si la tumeur comprime les organes adjacents, une pancréatite, une jaunisse, une ischémie intestinale, une ascite peuvent se développer. Dans certains cas, la tumeur se développe avec les anses intestinales adjacentes, la vessie, l'épiploon, le gros intestin, ce qui conduit à la formation d'un conglomérat sédentaire.

Les symptômes de la maladie dépendent du type de tumeur, de son emplacement et de sa taille. Avec l'oncologie, il y a des crampes intenses dans le nombril, ainsi que des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac, de la diarrhée, des grondements dans l'abdomen, une intoxication et une perte de poids. Avec le cancer, les selles deviennent goudronneuses et l'anémie s'aggrave.

Syndrome du côlon irritable

La maladie est fonctionnelle, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de lésions organiques de l'intestin grêle. Le trouble est associé à un péristaltisme altéré. La maladie a une évolution ondulante, aucune progression n'est observée. Les crises se produisent assez souvent (plus de trois jours par mois), généralement dans un contexte de stress émotionnel.

En raison de troubles de la motilité, des flatulences apparaissent, ce qui provoque une douleur près du nombril ou dans le bas de l'abdomen. Avec la maladie, la diarrhée et la constipation peuvent survenir. Il est à noter que la maladie a un cycle quotidien, le pic se produit le matin. Une douleur coupante ou crampe près du nombril est plus fréquente après le petit déjeuner. Vider vos intestins apporte un soulagement.

Pendant la journée, les patients s'inquiètent des brûlures d'estomac, des ballonnements, des éructations d'air.

Avec cette maladie, des ulcères et une érosion se produisent sur la muqueuse intestinale. Le patient s'inquiète de la diarrhée avec du sang et des douleurs abdominales d'intensité variable. La pathologie est caractérisée par des complications sous forme d'obstruction ou de manifestations intestinales, dans lesquelles apparaît le syndrome de «l'abdomen aigu».

Une opération urgente est nécessaire. La colite ulcéreuse non compliquée entraîne une augmentation de la température corporelle à des valeurs fébriles et une fausse envie de vider l'intestin, des flatulences.

la maladie de Crohn

Avec la maladie de Crohn, une inflammation peut se développer dans n'importe quelle partie de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, le plus souvent l'iléon est affecté. La maladie est génétiquement déterminée. L'infection intestinale est un facteur provoquant..

Cliniquement, la maladie se manifeste par des symptômes d'intoxication, d'hyperthermie, de diarrhée, de perte de poids, de douleurs abdominales, de flatulences et de vomissements. Avec des complications, une obstruction intestinale, une perforation, un mégalcolon toxique, des fistules dans la vessie peuvent se développer.

Mesenterie

En raison de l'influence de virus ou de bactéries dans les ganglions lymphatiques mésentériques, un processus inflammatoire peut commencer. En règle générale, il se développe sous l'influence de staphylocoques, shigella, klebsiella, salmonelle, entérovirus, adénovirus, bacille tuberculeux.

Avec la pathologie, il existe une forte douleur de crampes prolongées à gauche du nombril ou au sommet de l'abdomen, qui augmente avec l'effort. Des symptômes d'intoxication, d'essoufflement, de tachycardie, de diarrhée, d'hyperthermie se produisent également..

L'infection mésentérique peut être accompagnée de symptômes catarrhales, tels que toux, écoulement nasal, rougeur de la gorge et herpès

Dans la forme chronique de la maladie, la clinique est effacée, la douleur est légère, à court terme et s'intensifie après un effort physique. Le long cours de la maladie conduit à la formation d'adhérences, qui peuvent former une obstruction intestinale..

Avec la progression de la pathologie, les ganglions lymphatiques sont remplis d'exsudat purulent, ce qui peut entraîner la rupture de l'abcès et l'écoulement du contenu du ganglion lymphatique dans la cavité abdominale, ce qui provoque une péritonite, et si le pus pénètre dans la circulation sanguine, une septicémie se produit.

Hernie

La douleur autour du nombril peut être causée par une hernie ombilicale. Habituellement, le prolapsus intestinal dans l'anneau ombilical se produit dans la petite enfance et ne dérange pas, et à l'âge de cinq ans, il disparaît tout seul.

Dans de rares cas, une atteinte ou une inflammation du contenu du sac herniaire peut survenir, ce qui provoque une douleur intense, des nausées, des vomissements, du sang dans les selles, une rétention de gaz et nécessite des soins médicaux urgents..

S'il y a une douleur dans le nombril à droite, à gauche ou en dessous, elle s'accompagne d'autres symptômes (diarrhée, vomissements, fièvre, faiblesse) ou ne disparaît pas pendant deux heures, alors vous devriez consulter un médecin.

Les causes de la douleur ne seront connues qu'après un examen visuel de la muqueuse intestinale et gastrique (endoscopie), une échographie et des tests sanguins, urinaires et fécaux. Un tomogramme calculé peut être nécessaire pour détecter des anomalies fonctionnelles. Si le gastro-entérologue ne trouve aucune pathologie, le patient sera référé à un urologue, un gynécologue ou un psychiatre.

Douleur abdominale à gauche du nombril: raisons quoi faire

Même un enfant le sait: si l'estomac fait mal à droite du nombril, cela peut être une appendicite. Avec l'âge, on sait que la vésicule biliaire est également à droite. Pourquoi l'estomac à gauche du nombril fait-il mal? Une sensation désagréable affectant l'abdomen gauche peut signaler l'apparition de maladies graves des organes abdominaux suivants:

  • Le colon descendant;
  • Colon sigmoïde;
  • Rectum;
  • Uretère gauche;
  • Ovaire gauche et trompe de Fallope (chez la femme).

Pour comprendre lesquels, vous devez déterminer quel type de douleur se manifeste chez une personne.

La nature de la douleur dans l'abdomen

L'intensité des sensations, comment la douleur la fait ressentir, est la nature de la douleur.

  • Terne et douloureux - parle souvent de problèmes gynécologiques. Il peut s'agir d'un processus inflammatoire dans l'ovaire gauche ou la trompe de Fallope gauche. Dans ces cas, les douleurs abdominales à gauche s'accompagnent d'inconfort lors de l'effort physique, des rapports sexuels et des menstruations. Une douleur sourde et douloureuse peut également survenir avec des varices dans le petit bassin; veines hémorroïdales; cystite chronique; maladies du sigmoïde et du rectum.
  • Tirant le caractère. La douleur tirante rapporte une inflammation purulente dans les organes des systèmes génito-urinaire et digestif. Peut donner au bas du dos, à l'aine, à la jambe gauche.
  • Caractère poignardant. La douleur se manifeste par une lithiase urinaire, lorsque la pierre passe à travers l'uretère gauche. Donne au bas du dos et à l'aine. Les douleurs piquantes peuvent accompagner les maladies du côlon sigmoïde et du sphincter rectal.
  • Caractère pointu. La douleur aiguë est provoquée par des spasmes et des coliques. Se produit lorsque: cystite; lithiase urinaire; maladies inflammatoires infectieuses du tractus gastro-intestinal (colite; dysenterie; salmonellose; gastro-entérite; maladie de Crohn; sigmoïdite).
  • Caractère pointu. Une douleur aiguë dans l'abdomen se manifeste par des maladies «féminines»: annexite (inflammation des appendices); grossesse extra-utérine.

Une douleur aiguë dans le côté gauche de l'abdomen peut également survenir dans les cancers de stade 3 et 4..

La douleur peut signaler qu'il existe une pathologie grave dans le corps. Il est important de demander une aide médicale à temps.

Symptômes de pathologies qui provoquent des douleurs à la gauche du nombril

Regardez les symptômes qui l'accompagnent pour comprendre la cause de la douleur. Chaque maladie a ses propres symptômes, ce qui permet un diagnostic préliminaire avant un examen complet.

Sigmoïdite

La cause de la douleur à la gauche du nombril peut être la sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin. La maladie a deux formes: aiguë et chronique. Il peut être appelé par:

  • Causes internes: infections; La maladie de Crohn; dysbiose; colite ulcéreuse non spécifique; problèmes vasculaires mésentériques.
  • Causes externes: intoxication aux pesticides; contamination par rayonnement.

Les symptômes de la sigmoïdite sont:

  • Dans les douleurs de nature aiguë et coupante, localisées dans la partie gauche de la région iliaque et irradiant vers la cuisse et le bas du dos.
  • Troubles des selles (diarrhée ou constipation).
  • Dans de fausses envies de déféquer.
  • Diminution de l'appétit.
  • En général malaise.
  • Dans la nervosité et l'insomnie.

Inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin

Traitement de la sigmoïdite - régime strict, antibiotiques et antispasmodiques.

Maladie de Crohn (entérite granulomateuse)

La cause de la douleur à gauche du nombril peut résider dans la maladie de Crohn - troubles de la structure intestinale avec formation d'adhérences intestinales et de fistules. La maladie est chronique. La durée de la période aiguë peut aller jusqu'à six mois, selon l'état général du corps.

L'inflammation conduit progressivement à un rétrécissement du canal intestinal et à un remplissage de l'intestin avec du liquide séreux autour de la zone touchée.

Les symptômes de la maladie de Crohn sont divisés en deux types:

  • Signes extra-intestinaux: sensation de faiblesse, perte de poids, température corporelle constamment élevée (37-37,5 ° C), lésions aux articulations, au sang, aux reins.
  • Signes intestinaux: douleurs lancinantes aiguës, diarrhée mêlée de sang et de mucus, inflammation du sphincter rectal.

Jusqu'à présent, les médecins ne peuvent pas déterminer la cause exacte de la maladie de Crohn. Parmi les raisons qui influencent le développement de la maladie figurent les facteurs héréditaires, infectieux et associés à l'immunité..

Le début de l'exacerbation peut être mis:

  • Empoisonnement avec des produits chimiques;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal de nature virale;
  • Infection intestinale chronique;
  • Un ulcère de l'estomac ou de l'intestin;
  • Diminution de l'immunité;
  • Traumatisme abdominal affectant la zone du côlon sigmoïde;
  • Complication postopératoire;
  • Une mauvaise nutrition.

Le traitement des premiers stades de la maladie est un médicament. Le médecin peut prescrire des antagonistes des récepteurs du système immunitaire, des glucocorticostéroïdes, de la sulfasalazine. Si le traitement conservateur est inefficace, la zone endommagée est enlevée chirurgicalement. Après l'opération, le patient doit suivre un régime et prendre des vitamines.

Diverticulite

La cause de la douleur du côté gauche au niveau de l'abdomen peut être une diverticulite intestinale - une complication de la diverticulose. Il est important de séparer ces concepts.

La base des parois intestinales est composée de muscles lisses, grâce auxquels le péristaltisme est effectué, déplaçant le contenu dans les parties inférieures.

Sur les parois de l'intestin (plus souvent dans le côlon sigmoïde, situé immédiatement devant le rectum), des saillies herniaires - des diverticules peuvent se former. La présence de telles saillies de l'intestin est une diverticulose. Le contenu intestinal peut pénétrer dans les diverticules.

Il y reste, provoquant une reproduction accrue des micro-organismes et l'apparition d'un processus inflammatoire. Ce processus inflammatoire dans les diverticules est appelé diverticulite..

Les symptômes de la diverticulite sont similaires à ceux d'autres affections courantes. Les signes caractéristiques aideront à clarifier le diagnostic:

  • La nature monotone de la douleur, localisée à gauche dans le bas de l'abdomen, passant dans le côté gauche, augmente avec l'effort physique, la toux, le rire.
  • Le patient peut pointer vers un point spécifique - le centre où la douleur est ressentie.
  • Les sensations désagréables durent longtemps (jusqu'à plusieurs jours).
  • Augmentation de la douleur à la palpation.
  • Alternance de diarrhée et de constipation.
  • Manque de soulagement après la selle.

Dix pour cent des patients atteints de diverticulite ont du sang dans leurs selles. Lorsque le diverticule se rompt, le saignement devient plus abondant et la personne ressent une douleur aiguë à court terme.

Complications possibles de la diverticulite:

  • Formation d'un infiltrat péri-intestinal (un liquide qui pénètre dans les tissus, qui, à la palpation, ressemble à une formation douloureuse semblable à une tumeur).
  • Adhésions provoquant une occlusion intestinale.
  • L'apparition de fistules, à travers elles, le contenu de l'intestin pénètre dans d'autres organes.
  • Développement de la péritonite - inflammation du péritoine.
  • Dans de rares cas, la dégénérescence de la diverticulite en une tumeur maligne.

Beaucoup ont des diverticules, peu développent une diverticulite.

Son développement peut être facilité par:

  • Maladie inflammatoire de l'intestin (colite de diverses étiologies).
  • Une petite quantité de fibres (fibres alimentaires) consommée, ce qui contribue au développement de la constipation, ce qui augmente la pression dans les intestins et provoque le blocage des diverticules.
  • Facteurs héréditaires: l'enfant peut avoir une prédisposition à la formation de diverticules, hérités d'ancêtres, il est même possible de naître avec des diverticules formés.
  • Âge avancé: le tonus musculaire s'affaiblit, la constipation devient fréquente, les blocages du diverticule sont plus probables.
  • Helminthiase: les vers modifient la microflore intestinale naturelle, violent l'intégrité de la membrane muqueuse, ce qui provoque l'apparition de foyers d'inflammation.

Méthodes de diagnostic de la diverticulite:

  • La coloscopie avec un endoscope inséré dans l'anus peut détecter avec précision la présence de diverticules.
  • Imagerie par résonance magnétique et calculée.
  • Irrigoscopie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste pour obtenir une image claire).
  • L'examen échographique de la cavité abdominale est efficace dans les derniers stades du développement de la maladie, aidant à identifier des diverticules bien remplis.
  • La laparoscopie est une méthode de diagnostic et de traitement: par une petite incision dans la paroi abdominale, la face externe de l'intestin est examinée visuellement avec une caméra, les diverticules sont retirés.

Dans la diverticulite aiguë, la radiographie de contraste n'est pas souhaitable; l'irrigoscopie est utilisée pour déterminer l'efficacité du traitement. L'échographie et la tomodensitométrie permettent de différencier la diverticulite des autres maladies affectant la cavité abdominale (appendicite, abcès, etc.).

Le traitement est plus souvent effectué dans les murs d'un établissement médical. Avec une évolution bénigne de la maladie, le traitement est ambulatoire, en prenant des médicaments et en suivant un régime.

Pour la thérapie, des médicaments sont utilisés qui peuvent empêcher le développement de l'inflammation, réduire la douleur. Les groupes suivants sont utilisés:

  • Antibiotiques à large spectre qui tuent les bactéries, réduisent l'inflammation et éliminent le diverticule des matières fécales et du pus.
  • Les agents anti-inflammatoires et antimicrobiens aident à éliminer la microflore pathogène et l'inflammation, empêchent la récurrence de la maladie.
  • Laxatifs légers d'origine naturelle, permettant de nettoyer les intestins des selles stagnantes, de soulager la pression sur les diverticules.
  • Les antispasmodiques aident à soulager l'inconfort.
  • Les médicaments contre les allergies réduisent le gonflement des parois intestinales.

Dans les cas graves, l'administration de médicaments est effectuée par voie intramusculaire ou intraveineuse, avec une évolution légère de la maladie - par voie orale.

Colite infectieuse

La colite infectieuse est une maladie inflammatoire du côlon (le côlon descendant est sur le côté gauche de l'abdomen) causée par des microorganismes pathogènes.

Symptômes de la colite infectieuse:

  • Crampes intestinales douloureuses;
  • Grondement fort dans l'estomac;
  • Selles molles fréquentes;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • La faiblesse.

La déshydratation peut se développer avec une diarrhée sévère..

Pour identifier la cause du malaise, des diagnostics de laboratoire sont utilisés: recherche bactériologique, virologique et parasitologique. En cas de complications, des hémocultures sont effectuées pour la stérilité. Un test sanguin montre une augmentation du taux de leucocytes, de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Le traitement est effectué de manière conservatrice: des agents antibactériens sont utilisés. Si l'agent causal est Shigella, la fluoroquinolone et la 8-hydroxyquinoléine sont prescrites.

Si l'activité pathogène d'Escherichia coli est détectée, prenez des céphalosporines modernes. Pour la colite pseudomembraneuse causée par une infection clostridienne - prendre du métronidazole.

Parfois, l'agent causal de la maladie peut être l'amibe. Avec l'amibiase, la récupération doit être facilitée par les amibociodes, le métronidazole.

La lutte contre la déshydratation du corps est importante: Regidron ou Oralit est prescrit pour saturer le corps en humidité.

Après l'élimination des symptômes aigus, un régime réparateur est prescrit et la prise de médicaments enzymatiques (Pancreatin, Festal et autres), prébiotiques.

L'activité des parasites dans le corps

Des douleurs abdominales sévères à gauche du nombril peuvent indiquer la présence de parasites dans les intestins. Les causes de l'infection peuvent être une violation des règles d'hygiène personnelle, une immunité réduite, une communication avec des animaux infectés, des aliments qui n'ont pas subi un bon traitement thermique.

Avec les helminthiases, il y a:

  • Douleur piquante dans l'abdomen gauche;
  • Sensation constante de nausée, envie de vomir;
  • Démangeaisons rectales;
  • Toux (l'une des étapes de développement des vers ronds a lieu dans les poumons);
  • Symptômes d'intoxication générale;
  • Démangeaison de la peau;
  • Augmentation de la température corporelle.

L'helminthiase est diagnostiquée sur la base de l'analyse des matières fécales.

Le traitement se fait par l'utilisation de médicaments anthelminthiques (Nemozola, Pirantel, Vermox). Le respect d'un régime alimentaire strict, un contrôle accru de l'hygiène personnelle, la manipulation du linge, le traitement des helminthiases chez les animaux de compagnie sont recommandés.

Maladies de la rate

La rate est un organe non apparié situé dans l'hypochondre gauche, qui peut également faire mal. Responsable de l'hématopoïèse et de la stabilité de l'immunité, est le lieu du dépôt sanguin.

Les principaux problèmes de la rate qui peuvent provoquer une gêne du côté gauche de la cavité abdominale sont:

  • Périsplénite (inflammation de la capsule du tissu conjonctif qui protège la rate).
  • Splénomégalie (augmentation de la taille de la rate, conséquence de processus pathologiques dans d'autres parties du corps).
  • Thrombose vasculaire de la rate.
  • Infarctus de la rate (rupture de la rate, souvent causée par un traumatisme, la rate est un organe très fragile).
  • Rupture de la rate (également fréquente après des blessures même mineures).

Chacune de ces maladies est une raison pour une visite immédiate chez un médecin qui choisira la bonne stratégie de traitement..

Douleur chez les hommes

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen chez l'homme peut survenir pour diverses raisons. Il:

  • Inflammation des testicules;
  • L'apparition d'une hernie;
  • Développement de kystes.

Ces pathologies provoquent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • La faiblesse;
  • La nausée.

La douleur peut ne pas être limitée à la cavité abdominale, jusqu'à la région de l'aine.

Une autre cause possible de sensations douloureuses chez les hommes est l'inflammation de la prostate..

La nature de la douleur est de tirer ou de couper. Le problème principal est une douleur vive lors de la miction. En outre, avec l'inflammation de la prostate, un dysfonctionnement érectile se manifeste..

Douleur chez les femmes

La douleur dans l'abdomen gauche chez la femme est un symptôme alarmant. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez demander l'aide d'un spécialiste pour établir un diagnostic précis et prescrire un traitement. Une femme peut se plaindre d'une douleur vive dans le bas de l'abdomen gauche et de l'incapacité associée à se plier bas.

Les raisons peuvent être:

  • Annexite (inflammation des appendices);
  • Grossesse extra-utérine;
  • Développement de processus tumoraux dans la région génitale.

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen ne peut être ignorée. Si elle est aiguë ou continue de déranger pendant plusieurs jours, et s'accompagne également d'autres symptômes, c'est une raison pour une attention médicale immédiate..

L'estomac à gauche du nombril fait mal: que faire

À gauche du nombril se trouvent des organes aussi importants que la rate, les anses intestinales, le côté gauche du diaphragme, l'estomac et le pancréas. La douleur dans cette zone de l'abdomen est un événement très courant, qui peut indiquer diverses pathologies - à la fois graves et non dangereuses.

  1. La diarrhée. Parmi les raisons les plus inoffensives pour lesquelles une personne peut avoir des douleurs dans le côté gauche et la zone près du nombril est la diarrhée commune. Une personne souffrant de diarrhée peut se sentir généralement en parfaite santé, mais ne ressentir que des douleurs sourdes, puis des crampes aiguës. Il peut être localisé à la fois dans le nombril et à gauche de celui-ci. Le patient ressent à la fois des bruits forts dans les intestins, une envie fréquente d'aller aux toilettes, des ballonnements et une gêne. Si la maladie est déclenchée par une infection virale ou bactérienne, un empoisonnement grave, une température corporelle élevée augmente. Parfois, la diarrhée est accompagnée de nausées, se transformant en vomissements;
  2. Hernie intestinale. Il s'agit d'un processus pathologique dans lequel les anses intestinales dépassent à travers les points faibles de la paroi abdominale, formant le soi-disant orifice herniaire. La hernie elle-même consiste en un sac herniaire, le même péritoine étiré. La maladie se caractérise par l'apparition de douleurs dans et autour du nombril, aggravées par un effort physique - marcher, courir, soulever des poids, tousser, éternuer, etc.
  3. Une rate hypertrophiée à gauche du nombril peut également causer des douleurs sur le côté ou à gauche du nombril. Parfois, ils sont localisés au-dessus du nombril. La rate est le plus gros ganglion lymphatique de notre corps, qui agit comme une sorte de filtre, c'est-à-dire qu'elle retarde la distribution des agents pathogènes et détruit les cellules sanguines, les empêchant de se propager dans tout le corps;
  4. L'obstruction intestinale est une pathologie caractérisée par l'impossibilité absolue ou partielle de déplacer le contenu dans le tube digestif. Cela peut être dû à une violation de la motilité intestinale ou à un obstacle mécanique (par exemple, une invasion helminthique, une tumeur, avalée par un corps étranger). L'obstruction intestinale commence par une douleur croissante, aiguë et crampe près du nombril et dans le côté gauche, peut être accompagnée de nausées et de vomissements. Au cours d'un certain temps, le contenu de l'intestin commence à suivre dans la direction opposée et pénètre à nouveau dans l'estomac;
  5. Les maladies intestinales telles que la colite ischémique, la maladie de Crohn, la colite, la diverticulite, la colite ulcéreuse, entraînent également un syndrome douloureux, une diminution de l'élasticité de l'organe, le risque de sa perforation;
  6. La gastrite est l'une des causes les plus courantes du symptôme. En règle générale, les douleurs douloureuses surviennent à jeun ou en cas de consommation d'aliments gras et lourds;
  7. Un ulcère de l'estomac entraîne non seulement des douleurs, mais également l'apparition de caillots sanglants dans les selles. Une douleur aiguë survient après avoir mangé;
  8. La gastroduodénite provoque une douleur sourde aiguë ou prolongée un quart d'heure après avoir mangé, qui est provoquée par une irritation de la partie supérieure du duodénum;
  9. Le pylorospasme est une maladie dans laquelle apparaissent de graves crampes d'estomac, à la suite desquelles il est incapable de digérer les aliments.
  10. La pancréatite, une inflammation du pancréas, est caractérisée par une douleur aiguë à la ceinture qui apparaît dans le contexte d'un état fébrile;
  11. Appendicite. Bien que le caecum soit à droite, des sensations douloureuses apparaissent souvent du côté opposé. Dans ce cas, le symptôme est de nature spastique, affaibli par le passage des gaz;
  12. Les processus inflammatoires du système urinaire peuvent être accompagnés d'attaques douloureuses sur le côté gauche de l'abdomen. Par exemple, la pyélonéphrite présente des symptômes similaires..

Chez les hommes et les femmes, le symptôme se manifeste souvent à la suite d'une colite, d'une gastrite, de tumeurs malignes et d'une hernie ombilicale. Parmi les maladies féminines, accompagnées d'un symptôme similaire, on peut distinguer l'oncologie des organes reproducteurs, la cystite, car les hommes en souffrent beaucoup moins souvent.

Chez les nouveau-nés, les coliques sont le plus souvent causées par le symptôme dû à une alimentation inappropriée ou de mauvaise qualité, chez les enfants plus âgés, le syndrome douloureux survient souvent en raison d'infections à entérovirus.

  • Avant l'arrivée d'un médecin ou d'une équipe d'ambulances, le patient doit être au repos dans une position qui lui est confortable.
  • Il est impossible d'effectuer indépendamment des lavements, de mettre des coussins chauffants sur l'estomac - tout cela peut nuire, car la cause de la pathologie n'a pas encore été établie. Par exemple, avec l'appendicite, un coussin chauffant accélérera la maturation du pus et peut entraîner une perforation intestinale;
  • Il n'est pas souhaitable d'utiliser des analgésiques, car dans ce cas, il sera problématique de poser le bon diagnostic;
  • De plus, vous ne pouvez ni boire ni manger;
  • Il est nécessaire d'observer le patient et d'informer le médecin de tout changement de son état.

Le traitement dépend de la cause du symptôme. Si vous craignez une douleur dans l'abdomen à gauche du nombril, vous devez immédiatement contacter la clinique et consulter un thérapeute..

Il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques avant l'arrivée d'une ambulance ou une visite chez un médecin, car le soulagement du syndrome douloureux peut brouiller le tableau clinique et empêcher un diagnostic précis:

  • La diarrhée en l'absence de suspicion de déshydratation est traitée avec des médicaments qui ralentissent la motilité intestinale - Lopedium, Stoperan, Suprilol, Diara. Dans certains cas, le médecin peut conseiller l'utilisation d'agents antimicrobiens et d'antibiotiques utilisés pour traiter les infections intestinales - Enterol, Furazolidone, etc.
  • Si la douleur est causée par une hernie intestinale à un stade précoce, les médecins recommandent de suivre un cours de gymnastique de rattrapage. Mais la forme avancée de la maladie nécessite une intervention chirurgicale exclusivement chirurgicale. Sans faute, le patient doit être éloigné de tout stress physique. Vous ne pouvez pas soulever quoi que ce soit de plus de deux kilogrammes;
  • Avec la splénomégalie, le médecin prescrit un examen complet du corps afin de déterminer quelle maladie est la cause du symptôme. Après le diagnostic, le thérapeute prescrit un traitement pour une maladie spécifique;
  • Pour certaines affections, par exemple avec la maladie de Werlhof, ou le purpura thrombopénique idiopathique, l'ablation chirurgicale d'une rate hypertrophiée est indiquée;
  • Si la douleur est causée par une occlusion intestinale, le patient est traité de manière conservatrice, mais seulement aux premiers stades de la maladie. Dans le cadre de la thérapie conservatrice, des méthodes telles que siphonner les lavements, pomper le contenu de l'estomac à travers un tube, prendre des médicaments qui éliminent la douleur et les spasmes, effectuer une coloscopie pour éliminer un obstacle mécanique (pierre, corps étranger) et un volvulus. Si la maladie a un stade avancé, le patient est traité chirurgicalement, c'est-à-dire que la partie affectée de l'intestin est retirée;
  • En présence de douleur aiguë, il est recommandé d'appeler une ambulance. En fonction du tableau clinique, les médecins fourniront les premiers soins ou emmèneront le patient à l'hôpital, où ils clarifieront le diagnostic et prescriront un traitement pour éliminer les signes et les causes de la pathologie..

Si l'état du patient ne nécessite pas d'hospitalisation, les symptômes peuvent être soulagés grâce à la médecine traditionnelle. Cependant, dans tous les cas, l'approbation d'un médecin doit être obtenue avant d'utiliser les ordonnances..

  • Une cuillère à soupe d'ortie sèche est cuite à la vapeur dans un verre d'eau bouillante. Après 30 minutes, l'infusion est filtrée et prise dans une cuillère à soupe immédiatement avant de manger;
  • Une cuillère à café de camomille est brassée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 3-4 heures. L'infusion filtrée se boit à la place du thé;
  • Prenez 2 cuillères à soupe de sauge dans un verre d'eau bouillante et faites chauffer le produit au bain-marie pendant un quart d'heure. Toutes les 3-4 heures, prenez une cuillère à café d'infusion;
  • Pour les coliques intestinales, il est recommandé de mélanger 10 g d'anis et de fenouil, 20 g de menthe, 30 g de camomille et d'écorce de nerprun. Une cuillère à soupe du mélange est cuite à la vapeur dans un verre d'eau bouillante pendant 20 minutes et l'infusion est bu après les repas trois fois par jour, 100 ml chacun;
  • Pour les pathologies ulcéreuses, mélanger 20 g de plantain, camomille, montre à trois feuilles, calendula, millepertuis, sauge, calamus et racines de pissenlit. Une cuillère à café de la collection est cuite à la vapeur dans un verre d'eau bouillante. Au bout d'une demi-heure, l'infusion est filtrée et prise trois fois par jour pendant un tiers de verre.

Le matériel affiché sur cette page est à titre informatif et est destiné à des fins éducatives. Les visiteurs du site ne doivent pas les utiliser comme des conseils médicaux. La détermination du diagnostic et le choix de la méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant..

Publications Sur Cholécystite

Comment prendre du son pour nettoyer les intestins et le corps dans son ensemble

Dysenterie

Prendre du son pour nettoyer les intestins devrait être la norme pour tout le monde, et voici pourquoi. L'intestin est l'organe responsable du processus de digestion et de nettoyage du corps des toxines.

Quels aliments provoquent des gaz dans les intestins

Dysenterie

S'il y a des problèmes de digestion, une personne peut constamment se retrouver dans des situations délicates. Le dégagement de gaz peut survenir à tout moment, au travail ou lors d'une réunion importante, lors de rencontres entre amis.