logo

Remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse

La période de grossesse est particulièrement étonnante, parfois imprévisible et à chaque fois unique pour une femme. Hélas, il est loin d'être toujours accompagné d'émotions extrêmement positives et de souvenirs vifs. Diverses "surprises" désagréables attendent la future maman à chaque coin de rue. Selon certains rapports, plus de 70% des femmes enceintes au cours des deuxième et troisième trimestres de grossesse souffrent de constipation, même si elles n'ont jamais su ce qu'est la rétention des selles. La constipation est considérée comme l'absence de défécation pendant plus de 3 jours, alors que les matières fécales sont trop sèches et dures, il y en a peu et après être allé aux toilettes, le soulagement ne vient pas.

Il existe de nombreuses raisons à cette condition. Le principal est la progestérone, une hormone de grossesse. Il soutient l'utérus tout en relaxant la musculature intestinale. Ce fait, à son tour, confirme que le plus souvent, la constipation pendant la grossesse ne peut être évitée. Eh bien, on sait aussi à quel point c'est dangereux pour la mère et son bébé. Parmi les principales préoccupations figurent la naissance prématurée, ainsi que l'intoxication des deux organismes à la suite d'un retard dans les intestins des matières fécales.

Sur la base de tout ce qui a été dit, nous concluons: il ne faut pas attendre que tout se passe, mais il faut faire quelque chose. Il est clair que pendant la grossesse, chaque mère essaie d'utiliser le moins de «chimie» possible, tant de laxatifs sont interdits. Que dira la médecine traditionnelle? Oui, il existe de nombreux remèdes pour aider à soulager une condition désagréable. Les recettes de grand-mère comprennent un grand nombre d'ingrédients naturels. Mais est-ce que ça va quand une femme est dans une position intéressante? Hélas, la plupart des remèdes populaires pendant la grossesse sont contre-indiqués, en particulier pour les herbes qui ont un effet laxatif.

Dans cet article, nous vous expliquerons les méthodes qui peuvent être utilisées pendant la période de mise au monde d'un enfant sans craindre pour sa santé..

Recommandations générales

Commençons simplement, car il est toujours important de commencer le traitement à temps. N'attendez pas que la rétention des selles devienne si longue et insupportable qu'elle affectera déjà votre bien-être général. Dès que vous sentez que quelque chose n'allait pas (c'était difficile d'aller aux toilettes, l'envie diminuait, les excréments devenaient secs et denses) - agissez.

Le plus important est de reconsidérer le régime alimentaire, car ce facteur affecte également la survenue de la constipation. Cependant, gardez à l'esprit que certains aliments peuvent «guérir» la constipation. Alors, qu'est-ce qui peut et devrait être:

  • Les aliments riches en fibres végétales, en particulier les légumes et les fruits. Ils peuvent être consommés crus et cuits à la vapeur. Chou, oignons, épinards, oseille, légumineuses interdits, car ils augmentent la formation de gaz.
  • Fruits secs. Des "bonbons" faits maison, des décoctions, des infusions, des thés sont préparés à partir d'eux, et ils sont également consommés sous leur forme habituelle. Il est particulièrement utile pour la constipation de manger des pruneaux (les décoctions basées sur elles agissent instantanément).
  • Des céréales. Le sarrasin, l'avoine, l'orge perlé, le millet contribuent à la relaxation de la chaise, mais le riz et la semoule, au contraire, fixent la chaise.
  • Pain au son. Vous ne devez pas en abuser, mais il est également totalement indésirable de l'exclure, seuls le pain blanc et tous les produits de boulangerie sont interdits.
  • Les produits laitiers. Leur pourcentage de graisse ne doit pas être trop élevé et il est préférable de le consommer l'après-midi. L'exception est le fromage à pâte dure (ils sont contre-indiqués pour la constipation).
  • Eau. La consommation d'alcool est une condition très importante pour prévenir la constipation. Vous devez boire jusqu'à 2 litres d'eau par jour si vous n'avez pas d'œdème et de problèmes cardiaques. Buvez un verre ou deux d'eau propre à température ambiante tous les matins à jeun. En outre, le régime doit contenir des soupes liquides, des jus de fruits, des uzvars, de la gelée, mais le thé et le café forts sont les meilleurs «amis» de la constipation.
  • Éliminez les bonbons de l'alimentation, en particulier les chocolats, trop salés, fumés et frits. Une telle nourriture n'ajoutera certainement pas à votre santé et à votre force.

Constipation chez une femme enceinte: traitement et prévention

La difficulté à défécer est un problème très courant pendant la grossesse. La constipation chez les femmes enceintes est due à divers facteurs. Ceux-ci incluent des changements hormonaux, un utérus en croissance, une augmentation du seuil de sensibilité des récepteurs intestinaux. Les changements dans le corps affaiblissent la fonction intestinale, ralentissent le processus de digestion. Pour vous débarrasser de l'inconfort et éviter les complications, vous devez examiner attentivement ce problème et commencer le traitement à temps.

Causes de la constipation

La constipation est une condition caractérisée par une diminution du nombre de selles, des selles difficiles et des selles dures. Le trouble s'accompagne souvent d'une diminution du volume et de la consistance des selles.

La constipation pendant la grossesse survient pour plusieurs raisons:

  1. Violation de l'évacuation motrice et de la fonction intestinale rythmique causée par la compression de l'utérus en croissance.
  2. Relaxation des muscles intestinaux lisses, péristaltisme altéré en raison de l'augmentation des taux de progestérone.
  3. Alimentation déséquilibrée, apport en eau insuffisant.
  4. Thérapie médicamenteuse, présence de maladies gastro-intestinales chroniques.

De plus, la constipation gestationnelle est souvent associée à un manque d'activité physique, à l'apport de certaines vitamines et minéraux et à une surcharge émotionnelle. Dans les premiers stades, des problèmes de selles surviennent dans le contexte de la toxicose. Malaise général, nausées, diminution de l'appétit - tout cela affecte la digestion et provoque une déshydratation et une diminution du volume des selles.

La cause la plus fréquente de stase colique chez les femmes enceintes est une diminution de la production de substances qui activent le péristaltisme intestinal. Une diminution de la quantité de ces composés est normale. Il s'agit d'une sorte de réaction protectrice du corps qui empêche la menace d'interruption de grossesse..

Pourquoi la constipation est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si, en portant un enfant, une femme a des problèmes de défécation, il est nécessaire d'en informer le médecin. Le spécialiste déterminera la cause du problème, vous prescrira un traitement adéquat et vous dira quoi faire pour réduire l'inconfort.

La constipation viole la microflore intestinale, favorise la reproduction de la microflore opportuniste, ce qui peut nuire à la santé de la future mère et du bébé. L'accumulation de masses fécales est dangereuse avec des complications telles que:

  • affaiblissement des fonctions protectrices de la membrane muqueuse du tube digestif;
  • réabsorption des toxines et des produits métaboliques;
  • violation de l'équilibre de la microflore intestinale.

Dans les derniers stades de la gestation, la constipation persistante peut provoquer une rupture prématurée du liquide amniotique, ainsi qu'une endométrite. De plus, les problèmes de selles provoquent une lourdeur et des douleurs dans l'abdomen, des brûlures dans la région rectale, une irritation de l'anus. La normalisation de la consistance des selles aidera à éviter les traumatismes du rectum lors des selles.

Les symptômes de la constipation gestationnelle

Les principaux signes de constipation pendant la grossesse comprennent:

  • absence de selles pendant plus de trois jours consécutifs;
  • selles incomplètes;
  • inconfort et sensation de ballonnements lors des selles;
  • augmenter la densité des matières fécales;
  • réduction du nombre de selles.

La stagnation du contenu dans l'intestin s'accompagne souvent de flatulences, d'une sensation d'amertume dans la bouche, de nausées et d'une production accrue de gaz. Les experts identifient la constipation chronique et aiguë. La forme aiguë est temporaire et survient le plus souvent sous l'influence de facteurs provoquants. Par exemple, un stress sévère ou des changements alimentaires.

Nutrition pour la constipation

Une femme enceinte souffrant de constipation doit surveiller de près son alimentation. Il est important de comprendre ce que vous pouvez manger si vous avez des problèmes de défécation et quels aliments il vaut mieux refuser. En cas de violation de la défécation, il convient de respecter certaines règles:

  1. Buvez au moins 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Boire de l'eau par petites gorgées. Dans ce cas, la température du liquide ne doit pas être trop froide. De plus, il est utile de boire des tisanes, des yaourts naturels, du kéfir. Au troisième trimestre de la grossesse (après 20 semaines), il est nécessaire de réduire la quantité de liquide à 1-1,5 litre par jour.
  2. Vapeur ou four. Exclure les aliments gras et frits du menu.
  3. Les repas doivent être fractionnés. Vous devez manger souvent, en petites portions. L'intervalle entre les repas ne dépasse pas 4 heures.

Pour normaliser les selles, il est important de former un système nutritionnel correct. Incluez des légumes frais et des fruits riches en fibres dans votre menu quotidien. Une grande quantité de fibres alimentaires utiles se trouve dans les pommes, la choucroute, la salade verte, les abricots, les artichauts, les framboises, les cassis. Vous pouvez également utiliser du son de blé, des amandes, des noisettes, des pois verts. Les fruits secs, les légumes cuits, ainsi que le sarrasin et l'avoine facilitent les selles.

La liste des aliments interdits comprend:

  • chocolat, produits de boulangerie;
  • cacao, thé noir et café;
  • riz, pâtes;
  • radis, ail, oignon, champignons;
  • viande grasse, plats épicés;
  • conserves, viandes fumées.

En cas de constipation, il est conseillé d'abandonner les produits qui provoquent des fermentations, des flatulences. Il est préférable d'éliminer complètement le sucre blanc et brun, les jus et les sodas achetés de l'alimentation. La révision du régime alimentaire habituel est la première chose que doit faire une femme enceinte confrontée à la constipation. De plus, les femmes enceintes ne doivent pas manger d'aliments et d'aliments salés, car ils retiennent les liquides dans le corps et peuvent provoquer un gonflement..

Le régime alimentaire et l'apport hydrique, ainsi que l'alimentation quotidienne, doivent être choisis individuellement. Il est préférable de le faire avec un médecin qui surveille la grossesse..

Traiter la constipation gestationnelle

L'arsenal de médicaments approuvés pour une utilisation chez la femme enceinte est très limité. Les femmes enceintes sont contre-indiquées dans les médicaments qui irritent l'épithélium intestinal, augmentent le péristaltisme et ont un effet adoucissant. Pendant cette période, les médecins recommandent l'utilisation de laxatifs qui ne nuisent pas à la santé de la mère et du fœtus et n'affectent pas non plus le déroulement de la grossesse. Par exemple, des moyens du groupe osmotique, isoosmotique. Ces médicaments ne pénètrent pas dans la barrière fœtoplacentaire, ne sont pas absorbés dans le tractus gastro-intestinal, ne modifient pas le tonus de la couche interne de l'utérus (myomètre).

Ces fonds comprennent "Fitomucil Norm". Le médicament ne contient pas de séné et de composants tératogènes. Le produit contient des sources naturelles de fibres solubles: tégument de plantain et pulpe de prunier maison. "Fitomucil Norm" rétablit en douceur le rythme des intestins, normalise les selles, facilite le processus de défécation. En outre, Fitomucil Norm est un médicament anglais avec une qualité garantie des matières premières, une efficacité et une sécurité élevées. Les décoctions de pruneaux ou de flocons d'avoine, ainsi qu'un mélange d'abricots secs, de raisins secs et de miel, sont bons pour la constipation. La consommation régulière de kiwi contribue également à la normalisation des selles chez la femme enceinte. Mais il est important de se rappeler que tous les aliments et remèdes populaires familiers ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse. Par exemple, il est interdit aux femmes enceintes de prendre du nerprun, de la rhubarbe et du séné..

Aux premiers symptômes de la constipation, il est conseillé d'en informer le médecin et de discuter déjà avec lui de la manière optimale de faire face à la constipation

Comment prévenir la constipation sévère

La prévention des problèmes de selles en début et en fin de grossesse peut aider à éviter la constipation chronique et les complications associées. Les règles suivantes peuvent être distinguées comme règles de base de la prévention:

  • le respect du régime de consommation d'alcool et une alimentation adéquate;
  • régime moteur adéquat;
  • sélection correcte des médicaments laxatifs;
  • selles en temps opportun.

Il est important de manger des repas variés et nutritifs. Vous devez maintenir une activité physique normale. Un mode de vie sédentaire ralentit les processus digestifs, réduit les fonctions motrices des intestins. Tout cela provoque des problèmes de défécation. Dans ce cas, nous ne parlons pas de charges intenses. La marche, la natation, les exercices simples et les échauffements réguliers fonctionnent bien pour les femmes enceintes. Les exercices de respiration, le yoga et le Pilates sont également utiles.

Caractéristiques du régime

Sans indications particulières, les femmes enceintes n'ont pas besoin de suivre un régime spécial. Le principe de la nutrition pour la constipation gestationnelle est que la quantité maximale de fibres pénètre dans le corps. La fibre n'est pas digérée, mais gonfle uniquement lorsqu'elle est exposée à l'eau. Pour cette raison, le volume de matières fécales augmente, le péristaltisme augmente et le processus de vidange intestinale est accéléré. La quantité quotidienne recommandée de fibres est de 30 g. Il est nécessaire d'introduire progressivement les fibres alimentaires dans l'alimentation, car leur excès peut provoquer des flatulences et des ballonnements..

Les graisses végétales ne sont pas moins utiles. Lorsque les graisses végétales sont décomposées, des acides spéciaux se forment qui améliorent la motilité intestinale. Le menu quotidien d'une femme enceinte doit contenir des produits laitiers frais, par exemple du yogourt ou du kéfir.

Il est important d'éviter de trop manger pour ne pas fatiguer votre tube digestif. Il est recommandé de manger lentement, dans une ambiance calme. Pour les problèmes de selles, vous devez introduire du poisson maigre, des fruits de mer frais, des figues, des fruits secs, du poulet ou de la dinde dans l'alimentation.

En plus de la nutrition préventive, il est important de boire suffisamment d'eau. L'eau bouillie ou filtrée peut aider à prévenir la constipation. Il doit être bu avant chaque repas. Il est important de prendre en compte la quantité totale de liquide consommée et de respecter les recommandations de l'obstétricien-gynécologue concernant le régime de boisson.

Vous devez comprendre: l'automédication pour les problèmes de défécation a de graves conséquences pour la future mère et le bébé. Se débarrasser de la constipation est un processus assez long qui nécessite un avis médical obligatoire...

  1. Parfenov A.I. Prévention et traitement de la constipation chez la femme enceinte // Gynécologie. 2002. Vol.4 No 3 S. 14-17.
  2. Podzolkova N.M., Nazarova S.V. Tranzipeg: nouvelles possibilités pour le traitement de la stase colique chez la femme enceinte // Gynecology 2004. Vol. 6 No. 6 pp. 22-27.
  3. Sokolova M.Yu. Constipation chez la femme enceinte. Texte de l'article scientifique dans la spécialité "Médecine et soins de santé".

Constipation en fin de grossesse

La plupart des femmes enceintes s'inquiètent de la constipation au troisième trimestre de la grossesse. Beaucoup considèrent que les questions délicates de fin de mandat sont la norme, mais ce n'est pas le cas. La constipation peut être évitée, et si elle se développe, elle doit être traitée, car les troubles intestinaux négligés peuvent affecter négativement le corps de la femme enceinte et de l'enfant.

La constipation en fin de grossesse est courante. Pendant la grossesse, la constipation cause des problèmes chez 60% des femmes. Les troubles de la fonction intestinale sont causés par des changements hormonaux dans le corps de la femme, une faible activité physique et un changement de régime.

Causes de la constipation avant l'accouchement

Plus la date de naissance est proche, plus il y a de facteurs affectant le travail du tractus gastro-intestinal et contribuant au développement de la constipation. Principalement, l'hormone progestérone, conçue pour réduire le tonus de l'utérus, affecte le travail des intestins. Une progestérone élevée affecte les organes voisins, en particulier le gros intestin, réduit le péristaltisme, conduisant à une atonie intestinale.

Plusieurs autres facteurs peuvent perturber le système digestif d'une femme enceinte:

  • Au fur et à mesure de sa croissance, l'utérus commence à appuyer sur les intestins et même à les déplacer. La pression utérine bloque physiquement le mouvement des matières fécales.
  • Une diminution naturelle de l'activité physique de 9 mois a un fort effet sur le tonus musculaire intestinal.
  • Le stress, la dépression, la peur, la panique et l'anxiété accompagnent souvent une femme à l'approche de la date d'accouchement. Les troubles du système nerveux perturbent sa connexion avec de nombreux organes, y compris les intestins.
  • La tête abaissée de l'enfant à 39-40 semaines appuie sur le gros intestin, créant une constipation.
  • En raison d'un gonflement accru, de nombreuses mamans réduisent leur consommation de liquides. De faibles niveaux de liquide dans les intestins provoquent le durcissement des matières fécales, ce qui rend les mouvements difficiles.
  • Le calcium et le fer sont consommés par l'organisme en très grande quantité pendant la grossesse. Pour reconstituer ces éléments, les médecins prescrivent des médicaments spéciaux. Certaines substances entrant dans la composition de ces médicaments et les restes de fer non dissous peuvent causer de la constipation.

Si des problèmes de selle ont été observés pendant toute la période de gestation, le risque de complications dans les derniers stades augmente considérablement. Dans une telle situation, vous devez accorder une attention particulière à un problème délicat et vous préparer à l'avance à d'éventuelles difficultés avec une chaise dans la quarantième semaine..

Comment identifier la constipation chez une femme enceinte

L'absence de selles pendant un ou deux jours ne signifie pas toujours le développement d'une constipation, car la régularité de la vidange dépend des caractéristiques physiologiques de chaque personne. L'apparition de la constipation peut être affirmée par les signes suivants:

  • Douleur abdominale basse.
  • Poussée forte pendant les selles.
  • Selles sèches et dures sortant en petites portions.
  • Pas de sensation de légèreté après une selle.

Pourquoi la constipation ne devrait pas être déclenchée

En fin de grossesse, une attention particulière doit être portée aux problèmes intestinaux. La constipation pendant cette période peut entraîner des complications désagréables et même affecter la santé du bébé..

La constipation chronique chez la femme enceinte provoque souvent une intoxication. Les matières fécales, restées longtemps dans les intestins, commencent à se décomposer et à libérer des toxines dangereuses. Étant absorbés dans le sang, ils sont transportés dans tout le corps, y compris le fœtus..

La violation de la microflore provoque une inflammation de la muqueuse vaginale - colpite (vaginite). Cette maladie désagréable peut provoquer la rupture des membranes. Les médecins appellent la vaginite la cause des complications post-partum.

De fortes tentatives de défécation à 39-40 semaines de gestation peuvent provoquer une naissance prématurée. Ceci est particulièrement dangereux chez les femmes ayant un tonus utérin accru..

Si un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal est détecté à une date ultérieure, vous devez consulter un médecin dès que possible. Le spécialiste déterminera la nature du problème et prescrira le médicament approprié pour corriger le problème. La constipation ne devrait pas être autorisée à suivre son cours car l'obstruction intestinale affecte négativement le travail.

Prévention et traitement

Bien que la constipation soit considérée comme un problème courant pendant la grossesse, elle doit être combattue. Les actions préventives peuvent vous aider à éviter des maladies embarrassantes pouvant entraîner des conséquences désagréables.

Changement de nutrition

Le fœtus est déjà suffisamment développé et n'a pas besoin d'une quantité aussi importante de vitamines et de nutriments qu'au début de la grossesse. Par conséquent, à l'approche de l'accouchement, vous pouvez prescrire un régime léger. Cela n'affectera pas le développement du bébé, mais cela aidera à améliorer la digestion. À la date limite, il vaut mieux ne pas utiliser de produits laitiers fermentés - kéfirs, yaourts.

Boire beaucoup de liquides

Une faible quantité d'eau dans le corps affecte principalement les intestins. S'il n'y a pas de contre-indications, buvez au moins un litre et demi d'eau par jour. Commencez votre matinée avec un verre d'eau tiède, cela aidera à activer les intestins..

Activité physique

Essayez de bouger davantage, même à une date ultérieure. La future maman bénéficiera de promenades quotidiennes au grand air ou de yoga pour les femmes enceintes. De telles activités auront non seulement un effet positif sur la fonction intestinale, mais amélioreront également l'humeur..

L'alimentation et un mode de vie actif sont les principaux outils de prévention et d'élimination de la constipation. Mais s'ils n'ont pas apporté les résultats escomptés, vous pouvez recourir à des médicaments ou même à des remèdes populaires. Seulement cela doit être fait avec une extrême prudence, de nombreux laxatifs peuvent provoquer une augmentation du tonus de l'utérus. Les médecins du monde entier reconnaissent les suppositoires à la glycérine comme le remède le plus sûr contre la constipation, mais ils ne devraient pas non plus être abusés..

Que ne pas faire avec la constipation en fin de grossesse

Des précautions particulières doivent être prises dans les dernières semaines. Tout médicament ne peut être utilisé qu'après consultation d'un médecin. De nombreux laxatifs peuvent provoquer une augmentation du tonus utérin..

Les lavements à une date ultérieure sont hautement indésirables. L'eau pénétrant dans les intestins l'élargira et augmentera la pression sur l'utérus. Cela tonifiera et provoquera des contractions utérines. La seule exception concerne les microclysters approuvés pour les femmes enceintes..

Vous ne devriez pas essayer de vider vos intestins en poussant fort. Vous pouvez donc provoquer une naissance prématurée ou une fausse couche..

La prévention de la constipation soulagera les conséquences désagréables de cette maladie à tout stade de la grossesse. Le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal affecte le bien-être général et le processus de l'accouchement. Et l'absence de constipation vous libérera de la nécessité de prendre des laxatifs qui affectent les organismes de la mère et du fœtus.

Constipation pendant la grossesse

Malheureusement, chaque femme doit faire face à des surprises désagréables pendant 40 semaines de grossesse. La constipation en fait partie. Ils procurent non seulement des sensations inconfortables, mais sont également dangereux pour une femme en position.

Symptômes de constipation pendant la grossesse

Chaque personne a une fréquence différente de selles. Quelqu'un va à la selle 2-3 fois par jour, tandis que d'autres - après 2 jours. Ceci est considéré comme normal. De nombreuses personnes souffrent de constipation, mais les femmes enceintes sont beaucoup plus susceptibles que les autres de faire face à ce problème..

Les principaux symptômes de la constipation pendant la grossesse:
- modification à la baisse de la fréquence des selles;
- une petite quantité de matières fécales;
- sécheresse et dureté des matières fécales;
- la présence d'une sensation de selle incomplète après une selle.

Une femme en position peut montrer tous ces signes ou seulement certains d'entre eux..

Causes de la constipation pendant la grossesse

Pour les femmes qui attendent un bébé, les causes de la constipation peuvent être différentes. L'un d'eux est une augmentation du niveau de progestérone dans le corps. Cette hormone a un effet relaxant sur les muscles intestinaux (son péristaltisme est perturbé, une hypotension se produit).

La cause de la constipation au début de la grossesse peut être le fer et le calcium. Ce sont des oligo-éléments utiles nécessaires aux femmes en position. Les médecins prescrivent même parfois des médicaments contenant du fer et du calcium..

Les femmes enceintes ne sont pas assez actives. Certains, avec la menace d'une fausse couche, observent le repos au lit. C'est une faible activité physique qui peut causer de la constipation..
https://www.baby.ru/blogs/post/481614802-32216313/

Pendant la grossesse, la femme enceinte doit surveiller son alimentation. En raison d'un manque de liquide, les selles peuvent être lentes et difficiles..

La constipation pendant la grossesse peut également survenir en raison de maladies de la région anale. Par exemple, une fissure dans l'anus ou des hémorroïdes peuvent être à l'origine de ce phénomène désagréable..
https://www.baby.ru/blogs/post/171280852-32216313/

La grossesse est stressante. Ils surviennent en raison de la restructuration physiologique du corps, de la peur de l'accouchement, des pensées sur les prochaines nuits blanches et d'autres soucis. L'expérience affecte négativement la fréquence des selles.

Pourquoi la constipation est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Les femmes qui n'ont jamais souffert d'une vidange retardée et difficile peuvent en faire l'expérience au début de la gestation. Beaucoup d'entre eux souffrent de constipation en fin de grossesse. Ce phénomène désagréable ne passe pas sans laisser de trace. La constipation pour la femme enceinte et son enfant à naître est particulièrement dangereuse.

En raison des difficultés de vidange, les substances nocives qui se forment à la suite de la dégradation des aliments sont retenues dans le corps de la femme. Ils, étant dans l'intestin, sont absorbés dans la circulation sanguine à travers ses parois. Cela peut nuire à la mère et au fœtus..

La constipation peut être très inconfortable. Une femme en position peut ressentir une lourdeur dans l'abdomen, des douleurs. Tout cela peut provoquer des sentiments indésirables et de la frustration..

De nombreuses femmes s'inquiètent de savoir s'il est possible de pousser avec la constipation pendant la grossesse. Pendant la période de grossesse, les tentatives ne sont pas souhaitables. Si une femme doit pousser peu et rarement, cela ne causera pas de problèmes graves. La constipation régulière est dangereuse car la tension des muscles abdominaux peut entraîner des hémorroïdes ou une fausse couche..

La stagnation du contenu dans les intestins peut entraîner des complications. Par exemple, une proctosigmoïdite (inflammation du rectum et du côlon sigmoïde), une colite secondaire, une paraproctite (inflammation du tissu péri-rectal), une fissure anale peuvent survenir en raison d'une constipation prolongée.

Produits contre la constipation pendant la grossesse

Toutes les femmes ne savent pas quoi faire de la constipation pendant la grossesse. Les produits alimentaires jouent un rôle énorme dans leur traitement. Une femme enceinte devrait inclure dans son régime alimentaire des aliments contenant des substances qui favorisent la défécation. Vous devez également être conscient des aliments qui peuvent causer la constipation..
https://www.baby.ru/blogs/post/32365236-32216313/

La vidange intestinale est facilitée par:
- légumes et fruits crus;
- du pain noir;
- pain contenant du son en quantités importantes;
- fruits secs (en particulier pruneaux);
- sarrasin, flocons d'avoine, gruaux d'orge;
- viande avec beaucoup de tissu conjonctif.

Ces aliments pour la constipation pendant la grossesse devraient être inclus dans votre menu..

Les femmes enceintes qui se plaignent de constipation et de ballonnements devraient limiter ou éliminer les aliments riches en fibres..

Pour éviter la constipation, vous devez vous assurer que les intestins fonctionnent correctement pendant toute la grossesse et qu'il n'y a pas de problèmes de digestion. Le régime doit contenir des aliments riches en fibres.

Ceux-ci inclus:
- tout type de chou,
- carotte,
- concombres,
- tomates,
- betteraves,
- Zucchini,
- du pain noir,
- produits à base de farine à base de farine noire (ou rouge),
- des noisettes,
- produits laitiers fermentés avec une durée de conservation jusqu'à 3 jours,
- citrouille,
- des haricots,
- pois,
- pommes,
- des oranges,
- melons,
- les pêches,
- abricots,
- prunes,
- Fraise.

Et vous devez également boire de l'eau ordinaire sans gaz.

Les légumes peuvent être consommés crus et bouillis (ou cuits au four), ainsi qu'une vinaigrette à l'huile végétale.

Les fruits peuvent être consommés à la fois frais et cuits au four, et dans des fruits secs, des jus (ou des compotes).

Les femmes enceintes ont besoin de manger souvent, mais un peu, 5 à 6 fois par jour, en petites portions. La nourriture sèche est interdite.
Avant chaque repas, assurez-vous de boire 1 à 2 verres d'eau tiède sans gaz.

Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments et boissons tels que:
- thé,
- café,
- cacao,
- Chocolat,
- Pain blanc,
- farine de farine blanche,
- soupes gluantes,
- semoule et produits à base de semoule,
- myrtilles.

Et excluez également les aliments gras et frits.

Vous devez refuser les plats d'épinards, d'oseille, de chou, de haricots, qui provoquent une formation accrue de gaz.

De votre alimentation, vous devez, si possible, exclure certains plats en purée (en particulier la semoule et la bouillie de riz), les substances visqueuses (par exemple, les soupes visqueuses). Certaines futures mamans ne savent pas s'il y a constipation pendant la grossesse à cause du cacao et du thé noir fort, et elles utilisent ces boissons. En fait, ils devraient être supprimés de votre menu, car ils n'interfèrent que dans la vidange des intestins..

Une femme enceinte doit boire 1,5 à 2 litres de liquide par jour. Cela peut être de l'eau ordinaire, des jus de fruits, des produits laitiers. Il faut garder à l'esprit qu'une grande quantité de liquide peut être consommée s'il n'y a pas de contre-indications: maladie cardiaque ou œdème.
https://www.baby.ru/blogs/post/508399784-32216313/

Médicaments contre la constipation pendant la grossesse

Comme vous le savez, les femmes en mesure de prendre des médicaments ne sont pas souhaitables, car elles peuvent nuire au fœtus. Alors comment traiter la constipation pendant la grossesse? Les médicaments ne doivent être prescrits que par le médecin traitant s'il existe des indications sérieuses à ce sujet. En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même. Par vos actions, vous ne pouvez nuire qu'à vous-même et à un bébé à naître.

Presque toutes les pilules contre la constipation pendant la grossesse sont contre-indiquées. Les substances qui composent la plupart des médicaments irritent les récepteurs du côlon. Cela contribue à améliorer son péristaltisme. Chez la femme enceinte, les médicaments peuvent provoquer une augmentation du tonus de l'utérus et de sa contraction, ce qui peut entraîner une fausse couche.

Les médecins peuvent prescrire des suppositoires à la glycérine pour la constipation pendant la grossesse. Ils irritent légèrement les récepteurs rectaux et n'affectent pas le tonus utérin..

Par conséquent, l'utilisation de médicaments est dangereuse pendant la grossesse. Les médicaments peuvent provoquer une fausse couche, des troubles du développement fœtal. Une future maman qui rêve d'un enfant en bonne santé ne devrait pas prendre de médicaments sans prescription médicale. Seul un spécialiste peut déterminer s'il est nécessaire de traiter la constipation pendant la grossesse avec des médicaments ou vous pouvez vous en passer.

Remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse

Un bon remède populaire contre la constipation est une décoction de pruneaux. Pour le préparer, vous devez prendre 100 grammes de fruits secs lavés, 100 grammes de flocons d'avoine et 100 grammes de betteraves. Mélangez tous ces ingrédients, plongez-les dans une casserole et versez 2 litres d'eau. Faire bouillir les pruneaux, les flocons d'avoine et les betteraves à feu doux pendant une heure. Après cela, filtrez le bouillon et réfrigérez. Avant de vous coucher, vous devriez boire 1 verre.

Il aide également à la constipation pendant la grossesse des pruneaux, des abricots secs et des raisins secs avec du miel. Pour préparer ce mélange, vous aurez besoin de fruits secs (100 g chacun) et de 2 cuillères à soupe. l. mon chéri. Bien rincer les pruneaux, les abricots secs et les raisins secs et émincer. Ajoutez ensuite le miel et mélangez bien. Il est recommandé de consommer ce remède avant le coucher pendant 2 cuillères à café, lavé à l'eau tiède..

Il est bon pour la constipation de boire une compote d'abricots secs et de pruneaux. Il a un léger effet laxatif, ce qui est particulièrement important lors du transport de miettes..

Ingrédients:
Pruneaux - 100 gr;
Abricots secs - 150 gr;
Eau - 2 l.

Préparation:
Faire tremper les fruits dans l'eau chaude pendant 15 minutes.
Égouttez l'eau et rincez les fruits.
Transférer les fruits cuits à la vapeur dans une casserole et les recouvrir d'eau froide.
Une fois la compote bouillie, réduisez le feu. Faire bouillir les fruits secs pendant 7 à 10 minutes.
Après, ajoutez le sucre et retirez la casserole du feu.
Laisser reposer la compote pendant 1 heure, couverte.
Dans une telle compote, vous pouvez ajouter du miel (au goût), un peu de jus de citron ou une pincée de cannelle / vanille (au goût).

Il convient de noter que certains remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse sont interdits (par exemple, les feuilles de séné, la rhubarbe, l'écorce de nerprun, les fruits joster).

Prévention de la constipation pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent ne pas souffrir de constipation si elles suivent certaines mesures préventives.

Tout d'abord, vous devez faire attention à votre alimentation. Le régime doit inclure des aliments riches en fibres. Il améliore le processus de digestion. Il est conseillé que le menu du jour contienne un plat liquide (par exemple, soupe ou bortsch). Les aliments qui contribuent à la constipation doivent être exclus de l'alimentation..

Une attention particulière doit être portée au régime de consommation d'alcool. Beaucoup de gentilshommes ont peur de consommer beaucoup de liquides en raison de l'apparition possible d'un œdème. C'est totalement faux. Une femme enceinte devrait boire suffisamment d'eau. Les aliments salés doivent être exclus de la consommation. Cela est nécessaire pour que le sel ne retienne pas l'eau dans le corps..

Pour éviter une constipation sévère pendant la grossesse, vous devez bouger autant que possible. Les mères modernes mènent une vie sédentaire. Quelqu'un a peur de bouger à nouveau, croyant que les mouvements peuvent nuire à l'enfant, tandis que quelqu'un est plus occupé à communiquer sur les réseaux sociaux.

Le manque d'activité physique provoque un ralentissement de la digestion. Bien sûr, en position, vous ne pouvez pas faire du jogging ou des exercices difficiles, mais vous ne devez pas oublier la marche au grand air, la marche ordinaire..

En conclusion, il convient de noter que l'option la plus raisonnable, grâce à laquelle une femme en position peut éviter une vidange difficile, est la prévention. Si vous deviez encore faire face à la constipation au début de la grossesse ou à une date ultérieure, vous pouvez utiliser des remèdes populaires.

Cependant, il convient de garder à l'esprit que tous ne sont pas inoffensifs. N'ayez pas peur de consulter un médecin. Il peut vous conseiller sur un bon remède sûr contre la constipation pendant la grossesse et, si nécessaire, prescrire un médicament et expliquer comment le prendre..

Constipation pendant la grossesse

Régime thérapeutique

Une bonne nutrition est très importante pour la femme enceinte - en particulier lorsqu'il s'agit de grossesse dans le contexte de maladies chroniques. Quel type de régime le médecin peut-il vous prescrire comme traitement?

Anna Ivanchina
Médecin-thérapeute, City Clinical Hospital No.71, Moscou

La constipation est l'un des problèmes de santé les plus courants chez les femmes pendant la grossesse. Afin de lutter contre cette maladie «traditionnelle» des femmes enceintes, une bonne nutrition est très importante..

Qu'est-ce que la constipation?

La médecine définit la constipation comme une vidange difficile ou systématiquement incomplète des intestins, ou comme l'absence de défécation pendant un jour et demi ou plus. La constipation survient souvent déjà aux premiers stades de la grossesse, lorsque les intestins ne sont pas encore sous la pression d'un utérus hypertrophié, et à l'avenir, la femme est poursuivie par les 40 semaines de grossesse attribuées par la nature.De plus, la naissance d'un enfant ne signifie pas toujours la normalisation de la fonction intestinale.

Les causes de la constipation chez différentes femmes à différents stades de la grossesse et pendant la période post-partum sont différentes, mais elles sont toutes associées d'une manière ou d'une autre à une violation de la formation et du mouvement des matières fécales à travers les intestins, causée par des troubles de l'activité motrice (motilité) des muscles intestinaux, affaiblissant l'envie de déféquer. À leur tour, ces troubles sont provoqués par un certain nombre de changements dans le corps féminin. Parmi eux, les suivants sont les plus significatifs:

  • Un changement du fond hormonal, qui réduit le tonus des muscles de l'utérus, et en même temps de toutes les autres cellules musculaires similaires (dans les parois de l'intestin et dans les parois des gros vaisseaux).
  • Régime inapproprié d'une femme enceinte.
  • Changement de la position de l'intestin dans la cavité abdominale, son déplacement progressif par l'utérus grossissant à une date ultérieure.
  • Peur de fatigue en fin de grossesse (plutôt un problème psychologique). Il est plus fréquent chez les femmes ayant un tonus utérin accru et une menace d'avortement.
  • Un mode de vie sédentaire, en particulier avec un tonus utérin accru.
  • Stress psychologique.
  • Traits intestinaux congénitaux, tels que des selles allongées.

Il existe une constipation spastique et atonique, qui diffèrent par le mécanisme de leur apparition et par les particularités de leur manifestation, Naturellement, les régimes recommandés pour différentes formes de constipation sont également différents.

La variante atonique est associée à une diminution du tonus de la paroi musculaire de l'intestin, le péristaltisme (selles qui assurent le mouvement des aliments) devient lent, lent et improductif. Cette faiblesse musculaire, à son tour, peut survenir en raison d'erreurs d'alimentation, de changements hormonaux, ainsi qu'après une intervention chirurgicale.Cette constipation s'accompagne d'une sensation de satiété des intestins, de douleurs abdominales douloureuses et tiraillantes, de flatulences et de ballonnements, d'un manque d'appétit, de nausées, de léthargie, apathie, humeur dépressive, lors de la défécation, beaucoup de matières fécales; leur partie initiale est formée, dense, son diamètre est plus grand que d'habitude, la partie finale est aqueuse, pâteuse. La défécation est douloureuse, même des déchirures de la membrane muqueuse du rectum et de l'anus peuvent survenir, puis des traînées de sang restent à la surface des matières fécales.

Une autre forme de constipation - spastique - au contraire, est associée à une augmentation du tonus intestinal, le péristaltisme ralentit également, mais en raison de l'état «clampé» de l'intestin, les raisons psychologiques sont plus caractéristiques de ce type de constipation. Avec une forme spastique, la douleur est paroxystique, voire parfois des crampes. Ils apparaissent plus souvent sur le côté gauche de l'abdomen le long du côlon et sont administrés dans la région de l'aine gauche. Une femme peut être hantée par des flatulences (ballonnements), un manque d'appétit, une fatigue insuffisante et inexpliquée, de la nervosité, de l'irritabilité, des nausées. Les envies de selles peuvent survenir plusieurs fois par jour, mais les selles sont incomplètes, difficiles, par petites portions. Les excréments sont très denses, se détachent en petits fragments arrondis séparés, sous la forme des soi-disant «excréments de mouton».

La constipation associée à l'allongement du gros intestin doit être soulignée. Premièrement, leur apparition n'est pas associée à la grossesse, bien qu'elle puisse les intensifier. Deuxièmement, bien que, extérieurement, une telle constipation se manifeste de la même manière que le spastique, elle n'est pas associée à une augmentation du tonus intestinal, mais à un passage plus long des matières fécales le long d'un chemin plus long. Dans le même temps, plus d'eau est absorbée dans le corps par le contenu intestinal et les matières fécales deviennent solides. Une telle constipation doit être traitée non pas comme spastique, mais plutôt comme atonique.

Pour résoudre le problème des selles régulières, il est tout d'abord nécessaire d'organiser correctement la nutrition d'une femme enceinte..

  • Il doit être consommé en petites portions, mais 5 fois par jour. De longues pauses (plus de 4 heures) entre les repas sont également inacceptables..
  • Il est recommandé de cuire à la vapeur, bouillir ou cuire des plats. Il vaut mieux ne pas moudre de nourriture.
  • Le régime doit inclure des fruits et légumes frais..
  • Les kissels, la gelée, la viande en gelée et en gelée, ainsi que la friture ralentissent le péristaltisme intestinal - ces plats doivent être jetés.
  • Il est extrêmement important de choisir un régime en tenant compte du type de trouble de la motilité intestinale et des éventuelles réactions allergiques, que chaque personne a ses propres.
  • Il est nécessaire de recevoir au moins 1,5 à 2 litres par jour. liquides, sinon la cellulose alimentaire (pectine, etc.) cessera d'exercer une fonction adsorbante qui consiste à «piéger» les substances toxiques. Cela ne contribue pas à la normalisation des intestins, mais augmente seulement la production de gaz et peut même provoquer des coliques dans les intestins chez les personnes sujettes à des réactions spastiques. Les eaux minérales de minéralisation élevée et moyenne, ainsi que les eaux contenant des ions magnésium et des sulfates (par exemple, Essentuki n ° 4 et 17, Moscou), ont un effet laxatif. Les eaux minérales doivent être à température ambiante. Ils sont bu 2-3 fois par jour pour un demi-verre..

Pour une constipation chronique d'origines diverses, fonctionnelle, associée à une alimentation malsaine, une diminution de l'activité physique, une grossesse ou une maladie intestinale chronique, il est recommandé de suivre un régime. Il est physiologiquement complet, contient toutes les substances, vitamines et micro-éléments nécessaires à une femme enceinte et à son bébé en pleine croissance. Le régime alimentaire comprend des aliments riches en fibres alimentaires qui ne provoquent pas de flatulences, n'irritent pas la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal et ne sont pas des stimulants trop puissants de la sécrétion gastrique et pancréatique.

Avec la constipation atonique, le régime est construit en fonction du type de «charge de scories» avec une quantité accrue de fibres alimentaires (dans la littérature, elles sont également appelées substances de ballast, fibres, cellulose). Les fibres alimentaires ne sont pas digérées dans le tube digestif, certaines d'entre elles sont utilisées par la microflore intestinale et d'autres sont en transit. La fonction principale de la fibre est l'adsorption d'eau, ce qui augmente le volume des matières fécales et normalise le péristaltisme. En termes de teneur en substances de ballast dans les produits, le son alimentaire (53-55% des fibres) arrive en premier, suivi des légumes (20-24%) et du pain de seigle (5-10%). Produits raffinés: farine blanche de première qualité, sucre, etc. - ne contiennent pas de fibres. Les substances de ballast prises avec de la nourriture ont un effet laxatif de gravité variable sur la qualité des selles, en fonction de leur capacité à se lier, à adsorber l'eau (moins l'eau est liée, plus les matières fécales sont denses). Ainsi, la capacité de liaison des pommes de terre et des pois est relativement faible et s'élève à 40-100 g d'eau pour 100 g d'aliment, tandis que pour les pommes et les carottes, elle est respectivement de 180 et 220 ml d'eau pour 100 g de produit, et 1 g de son se lie. jusqu'à 18 g d'eau. Une ration alimentaire qui comprend 200 g de pain complet (contient 16 g de ballast), 200 g de pommes de terre (7 g), 250 g de légumes en moyenne (7 g) et 250 g de fruits en moyenne (5 g) par jour, ce qui donnerait au total les 35 g requis de substances de ballast par jour.

Il est conseillé de consommer jusqu'à 20-30 g de son de blé par jour, qui est aspergé d'eau bouillante et consommé sous sa forme pure ou ajouté à des plats liquides. Vous pouvez également prendre du son dans un mélange avec du kéfir, du yogourt selon le schéma: en commençant par 4 cuillères à café par jour et en augmentant la dose de 1 cuillère à café par jour jusqu'à ce que des selles régulières soient rétablies. Après avoir obtenu l'effet dans les 2 semaines, la dose de son est progressivement réduite à la dose d'entretien minimale requise, cette dose est individuelle pour tout le monde. Le son doit être pris pendant au moins 6 semaines, alors qu'il est nécessaire de boire une quantité suffisante de liquide - comme déjà mentionné, au moins 1,5 à 2 litres. Un apport quotidien de 30 g de son raccourcit le temps de transit des masses fécales de 2 à 3 fois.

Les intestins sont activés par les légumes, les fruits et les baies, principalement crus, au moins 200 g par jour; pruneaux ou abricots secs (8 à 12 morceaux); miel (1 cuillère à soupe 3 fois par jour - avec du thé ou en complément des plats); bouillie de sarrasin, d'orge, d'orge perlé, en particulier friable. Variétés spéciales utiles de pain: "Barvikhinsky", "Santé", "Doktorsky", céréales, etc., à base de grains ou de son broyés. Les boissons froides bues le matin à jeun - eau gazeuse ou plate, verre de lait froid ou jus de légumes - favorisent la vidange intestinale. Cela provoque par réflexe une augmentation du péristaltisme..

Pour la constipation spastique, surtout si elle s'accompagne de douleurs abdominales coliques, une alimentation riche en fibres alimentaires peut augmenter la douleur. Dans de tels cas, dans un premier temps, un régime à faible teneur en fibres alimentaires grossières est utilisé, respectivement, et sans ajout de son. Les légumes sont autorisés principalement dans les pommes de terre bouillies finement hachées ou en purée. Une grande attention est portée aux graisses végétales: il est recommandé de prendre 1 à 2 cuillères à soupe d'huile végétale par jour à jeun ou ajoutées à un verre de kéfir (à boire le soir). Les plats de viande et de poisson sont également hachés, bouillis ou cuits à la vapeur. Pour réduire puis éliminer les spasmes intestinaux, des aliments contenant des fibres délicates (par exemple, des fruits secs) sont ajoutés progressivement aux aliments. Étant donné que les prunes contiennent des acides organiques qui favorisent la défécation, malgré la teneur relativement faible en fibres (seulement 0,5 g pour 100 g de fruits), les patients souffrant de constipation sont recommandés pruneaux sous toutes les formes, y compris l'infusion, la purée de fruits secs.

Un exemple de menu peut être représenté comme suit:

Premier petit déjeuner: salade de légumes à l'huile végétale, omelette vapeur, thé. Ou fromage cottage au sucre et crème sure, bouillie de lait d'avoine, thé.

Deuxième petit-déjeuner: pomme fraîche.

Déjeuner: soupe végétarienne aux choux avec crème sure ou soupe à la betterave. Viande bouillie avec betteraves cuites ou poulet bouilli en sauce au lait avec chou-fleur. Compote de fruits secs.

Collation de l'après-midi: bouillon d'églantier, biscuits.

Dîner: poisson bouilli sauce blanche sur bouillon de légumes, purée de pommes de terre, cheesecake au fromage cottage, thé.

La nuit: kéfir ou autres boissons lactées fermentées.

En conclusion, permettez-moi de vous rappeler que le recours aux laxatifs et aux lavements nettoyants pour la constipation n'est autorisé que sur recommandation du médecin traitant.

Produits et plats recommandés

Produits de pain et de farine. Nous recommandons le pain de blé à base de farine de deuxième qualité, si toléré - seigle. Tous les produits de boulangerie ne sont que des produits de boulangerie séchés d'hier. Biscuits crus, biscuits secs, pâtisseries crues aux fruits et baies.

Soupes. Ils sont préparés principalement à partir de légumes dans du bouillon de viande, du bortsch, de la soupe de betteraves, de la soupe de chou frais, des soupes de fruits et de légumes froides sont recommandées. Viande et volaille. Vous pouvez manger des variétés maigres de divers types de viande, poulet, dinde (bouillie ou cuite au four, tranchée ou hachée), saucisses laitières. Un poisson. Les poissons faibles en gras et modérément gras sont autorisés (morue, merlu, poisson de glace, sandre, navaga, etc.) - sous forme bouillie et cuite au four.

Produits laitiers. Le lait entier est acceptable - avec une bonne tolérance ou en complément de divers plats. Diverses boissons au lait fermenté sont recommandées: kéfir, yaourt, yaourt, acidophilus (bon pour la nuit!), Fromage cottage frais et plats préparés à partir de celui-ci: puddings, boulettes paresseuses et cheesecakes. La crème et la crème sure sont autorisées comme ajouts aux plats.

Des œufs. Pas plus d'un œuf par jour est autorisé. Les œufs peuvent être cuits à la coque ou durs (si tolérés), ajoutés aux plats; vous pouvez manger des omelettes à la vapeur.

Des céréales. Nous recommandons les céréales friables, les casseroles et les céréales (bouillie cuite au four avec du fromage cottage) de sarrasin, millet, blé, orge, bouillis dans de l'eau avec l'ajout de lait, de muesli. Bouillie d'avoine utile dans de l'eau avec de l'huile végétale.

Des légumes. Betteraves utiles, carottes, tomates, laitue, concombres, courges, citrouilles, chou-fleur, brocoli - crus et bouillis pour les plats d'accompagnement et sous forme de casseroles. Le chou blanc, les pois verts sont utilisés bouillis avec une bonne tolérance. Les pommes de terre sont autorisées, mais en quantités limitées. Le caviar de courgettes est utile comme collation.

Des collations. Salades recommandées de crudités et vinaigrette à l'huile végétale, salades de fruits; fromage doux, jambon faible en gras, langue bouillie, une fois par semaine - hareng trempé.

Des fruits. Vous pouvez manger des fruits et des baies non acides, mûrs et sucrés - crus et cuits au four. Les jus naturels sont utiles - mieux avec la pulpe. Les fruits secs (pruneaux, abricots secs, abricots, figues) sont utilisés trempés et dans divers plats, en compote.

Bonbons. Miel autorisé, confiture en petite quantité, marmelade, guimauve, caramel au lait.

Sauces et épices. Les sauces sont cuites sur un bouillon de viande et de poisson faible, elles utilisent de la sauce au lait béchamel, moins souvent de la crème sure, de la sauce aux fruits. De l'aneth, du persil, du céleri sont ajoutés aux plats.

Breuvages. Le thé faible, le café de substituts et les produits naturels faibles sont acceptables; décoction de son de rose sauvage et de blé, jus de fruits et légumes (de prunes, abricots, carottes, etc.).

Les graisses. Vous pouvez utiliser du beurre, de la margarine molle (en vrac); huiles végétales - dans les plats (y compris les olives).

Les petites propriétés laxatives indépendantes sont possédées par: les olives, les compotes de fruits secs, les pruneaux crus, bouillis ou trempés, le miel, la pastèque, le melon, les pommes, les abricots, les raisins, les groseilles rouges ou son jus, les cerises.

Produits à exclure ou à limiter

Les patients souffrant de constipation et de ballonnements sont limités voire exclus de l'alimentation des aliments riches en fibres alimentaires et entraînant une augmentation de la production de gaz, à savoir les jus de légumineuses, de chou, d'oseille, d'épinards, de pomme et de raisin. Limiter voire interdire les légumes riches en huiles essentielles: oignons, ail, radis, radis, navets. Retardez la vidange intestinale des aliments contenant du tanin: myrtilles, coings, cornouiller, poires, grenade, aubépine, bananes, cassis, thé noir fort, cacao, chocolat. La motilité intestinale est inhibée par les aliments en purée, les substances visqueuses (soupes visqueuses, céréales, en particulier la semoule, les plats de riz, les pommes de terre), ainsi que les graisses réfractaires (porc, agneau, bœuf, graisse mixte).

Non recommandé: pain à base de farine de première qualité, pâte au beurre, pâtes, nouilles, bouillons forts, viandes et poissons gras, champignons, plats et assaisonnements épicés (raifort, moutarde, poivre), viandes fumées et conserves, noix, fromage à pâte dure, lait avec une faible tolérance.

Constipation pendant la grossesse: conséquences, traitement et prévention

La constipation peut être aiguë et durer jusqu'à 6 mois. Et chronique - plus de six mois. Les deux peuvent être organiques et fonctionnels.

  1. Biologique. Ils se développent dans le contexte de tumeurs, de structures du gros intestin d'origines diverses, de diverticulose, de caractéristiques anatomiques.
  2. Fonctionnel. Les méthodes de diagnostic modernes ne détectent pas les changements morphologiques ou métaboliques qui pourraient causer de la constipation.
  3. Spasmodique. Les parois intestinales se contractent au hasard. Les excréments prennent l'apparence d'un mouton, perturbés par de vives crampes abdominales.
  4. Atonique. Le tonus intestinal diminue, la nourriture se déplace lentement, se déshydrate.

La constipation fonctionnelle peut être une maladie distincte. Ou indiquer la présence de diverses conditions pathologiques.

Traitement de la constipation pendant la grossesse avec des remèdes populaires

  • Broyez des quantités égales d'abricots secs, de raisins secs et de pruneaux dans un mélangeur, mangez une cuillerée avant le petit déjeuner. Vous pouvez ajouter quelques cuillères de miel au mélange.
  • Versez de l'eau bouillante sur une cuillère à soupe plate de graines de lin, laissez reposer 4 heures. Boire toute l'infusion une demi-heure avant de manger. Avant d'utiliser la perfusion, consultez votre médecin, car il est capable de provoquer un léger tonus utérin.
  • Broyer cinq pruneaux dans un mélangeur et mélanger avec un verre de kéfir et boire toute la nuit. Au lieu de pruneaux, vous pouvez mélanger le kéfir avec une cuillerée d'huile d'olive.
  • Prenez les betteraves, les pruneaux et les flocons d'avoine en proportions égales (50 g chacun), épluchez et râpez les betteraves. Mélangez les betteraves râpées, les pruneaux lavés et les flocons. Versez un litre d'eau. Faites cuire pendant une heure, égouttez. Boire un verre avant de se coucher.

Les raisons

Les changements hormonaux dans le corps sont la principale raison de la constipation chez les femmes enceintes aux premiers stades. Après la conception, les niveaux de progestérone augmentent. Cette hormone détend tous les muscles, la motilité du côlon ralentit..

  1. Diminution des niveaux de motiline. Cette substance est responsable de la motilité du tube digestif; après la conception, sa concentration diminue. La sensibilité des récepteurs intestinaux à l'acétylcholine, la sérotonine, qui activent le travail du tube digestif, est affaiblie.
  2. Prendre certains médicaments. Les préparations de fer et de calcium rendent les matières fécales plus denses. Les antispasmodiques et les progestérone affaiblissent le péristaltisme.
  3. Augmentation de la taille de l'utérus. L'organe appuie sur les intestins, ce qui empêche le mouvement normal du bol alimentaire.
  4. Réduire l'excitabilité de l'utérus. Pendant la grossesse, l'utérus est détendu. Et les intestins et l'utérus ont un système d'approvisionnement en sang et une régulation neurohumorale communs. Par conséquent, dans le contexte d'un utérus détendu, le péristaltisme ralentit.
  5. Alimentation déséquilibrée, mode de vie sédentaire.
  6. Stress, instabilité émotionnelle - un affaiblissement neurogène de la motilité intestinale se développe.
  7. Non-respect du régime de consommation d'alcool.
  8. Toxicose sévère.

La constipation peut être provoquée par l'abus de chocolat, de pâtisseries, de plats à base de riz.

Comment se débarrasser de la constipation sévère pendant la grossesse?

Mangez des aliments qui contiennent des fibres:

  • son (jusqu'à une cuillerée par jour),
  • pain de blé entier,
  • des céréales,
  • pommes,
  • kiwi,
  • betterave,
  • brocoli,
  • les légumineuses.

Buvez des jus de légumes et de fruits, de l'eau bouillie avec du citron ou du miel à jeun. Tisane ou tisane aux fruits. Mangez des fruits et légumes crus, des fruits secs - des prunes, des raisins secs, des abricots, des figues, des canneberges. Vous pouvez également manger des yaourts à boire, du kéfir.

Buvez au moins 1,5 litre d'eau par jour - à l'exclusion du café ou du thé. Activités de plein air - une promenade de 20 minutes ou une demi-heure dans la piscine devrait aider.

Ce qui est dangereux

Sous une forme négligée, la constipation est dangereuse pour le fœtus et la femme enceinte.

Pourquoi la constipation est-elle dangereuse pendant la grossesse:

  1. Les excréments stagnent, les processus de décomposition et de fermentation commencent en eux. Les toxines pénètrent dans la circulation sanguine, ce qui provoque une intoxication grave chez une femme.
  2. Les substances toxiques pénètrent dans le fœtus par la circulation sanguine utéro-placentaire. Conséquences - insuffisance placentaire, hypoxie, retard de développement, vieillissement précoce du placenta.
  3. Au cours du premier trimestre, la constipation peut entraîner une interruption de grossesse, à des stades ultérieurs - naissance prématurée.
  4. En raison du déséquilibre de la microflore intestinale, la microbiocénose vaginale en souffre. La colpite se développe, les membranes s'infectent. La probabilité de complications post-partum augmente - inflammation des sutures, endométrite.

Dans le contexte d'une constipation prolongée, les femmes enceintes développent des hémorroïdes, des fissures se forment dans le canal anal.

Qu'est-ce qui affecte l'apparition de la constipation

Malheureusement, le régime alimentaire d'une femme enceinte n'est pas complet sans de petites faiblesses, surtout en ce qui concerne l'apport accru de substances telles que le chocolat, le riz blanc et le pain..

De plus, la constipation pendant la grossesse et sa formation sont affectées par le mode de vie moins actif de la femme enceinte. Le processus de ralentissement de la digestion a également un effet important.

Ce que vous mangez reste plus longtemps dans les intestins, donc plus de nutriments sont absorbés par le corps. Cependant, plus tôt vous commencez à penser à prévenir la constipation, mieux c'est pour vous et votre bien-être..

Diagnostique

Pour établir la cause de la constipation, vous devez subir un examen complet..

  • test sanguin général et biochimique;
  • tests hormonaux;
  • Analyse d'urine;
  • coprogramme;
  • frottis pour la microflore bactérienne;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • TDM, IRM.

Ce n'est que sur la base des résultats du diagnostic que le médecin pourra établir un schéma thérapeutique efficace.

Qu'est-ce que la constipation?

  • En médecine, la constipation est l'absence totale de selles pendant 2 jours ou plus;
  • En outre, il existe le concept de constipation fonctionnelle. Dans ce cas, la défécation est régulière, mais en même temps la femme s'inquiète de la sensation de vidange incomplète des intestins et les selles elles-mêmes sont trop sèches et dures.

Ce problème est considéré comme si délicat que de nombreuses femmes n'osent tout simplement pas consulter un médecin et cherchent des moyens de s'en débarrasser elles-mêmes. Et ce n'est pas bien!

La rétention des selles ne donne pas seulement de l'inconfort à la future mère, mais peut également nuire à elle et au bébé. La constipation entraîne une modification de la composition de la microflore intestinale, à la suite de laquelle des micro-organismes pathogènes commencent à se développer activement.

De telles violations peuvent avoir de nombreuses raisons et la grossesse devient une sorte de facteur de provocation.

Cliquez pour obtenir 3 didacticiels vidéo sur la grossesse en santé et la préparation à l'accouchement

Le plus souvent, une femme souffre de constipation en début de grossesse et à sa fin.

Traitement

Comment se débarrasser de la constipation pendant la grossesse, le médecin vous le dira. L'automédication peut avoir un effet négatif sur le développement et la gestation du fœtus. L'élimination du problème commence par la normalisation du mode de vie et de la nutrition.

Constipation pendant la grossesse - que faire.

  1. Retirez du régime les aliments qui augmentent la charge sur les intestins. Légumes à cosse, chou blanc, plats gras, salés, marinés, épicés. Les épinards, les oignons et l'ail, les radis et les radis, les jus de pomme et de raisin peuvent provoquer des problèmes de selles..
  2. Les médicaments contre la constipation pour les femmes enceintes sont prescrits avec prudence. Les plus sûrs sont les suppositoires à la glycérine, le traitement de la zone anale avec de la vaseline., Micro lavement Microlax.
  3. Médicaments oraux sûrs. Laxatifs osmotiques - Duphalac, Macrogol ont un léger effet laxatif. Les femmes enceintes peuvent prendre Mucofalk, Fitomucil, Forlax.

Pendant la grossesse, il est contre-indiqué de prendre des laxatifs puissants, de faire des lavements. Cela peut provoquer une contraction sévère de l'utérus, ce qui peut entraîner une fausse couche ou une naissance prématurée..

Laxatifs interdits pendant la grossesse - préparations à base de nerprun, séné, rhubarbe, huile de ricin, bisacodyl, sulfate de magnésium.

Prévention de la constipation pendant la grossesse


Pour éviter la constipation, une femme enceinte doit suivre des méthodes de prévention. En l'absence de restrictions, marchez plus en plein air, essayez de penser positivement, ne prenez pas les problèmes à cœur et réjouissez-vous avec une variété de petites choses agréables - écoutez votre musique préférée, discutez avec des amis. Mais le moyen le plus important de prévenir la constipation est de suivre un régime. Voici les principes de base de la nutrition:

  • Mangez de petits repas et souvent.
  • Bois de l'eau. Il est très important. Une femme enceinte devrait boire environ deux litres d'eau par jour. L'œdème n'est pas une indication de restriction hydrique sauf s'il est causé par un cœur, un foie, un rein ou une glande thyroïde.
  • Les repas doivent être complets en termes de teneur en protéines, lipides et glucides. Mais il est préférable de manger des aliments protéinés dans la première moitié de la journée pour qu'il ait le temps de bien digérer avant de se coucher..
  • Profitez de plats légers l'après-midi. Les produits laitiers fermentés, les fruits et légumes conviennent.
  • Mangez des fruits secs, en particulier des abricots secs et des pruneaux - ils ont un effet laxatif prononcé et aident à combattre la constipation. Faites-en une règle de manger quelques morceaux par jour - et vous verrez bientôt le résultat.
  • Assaisonner les salades de légumes avec des huiles végétales, elles améliorent la motilité intestinale. L'huile d'olive, de tournesol, de citrouille ou de lin fera l'affaire..
  • Il est préférable de remplacer le thé et le café par de la compote, de l'eau par du miel et du jus de citron, une boisson aux fruits.
  • Limitez les aliments gras et frits.
  • Remplacez les glucides simples par des glucides complexes: bonbons, biscuits, petits pains, pain blanc pour le sarrasin, flocons d'avoine, millet, pain au son.

Ces directives diététiques simples empêcheront non seulement la constipation, mais aideront également à se débarrasser des problèmes existants..

Que ne pas faire avec la constipation en fin de grossesse

Des précautions particulières doivent être prises dans les dernières semaines. Tout médicament ne peut être utilisé qu'après consultation d'un médecin. De nombreux laxatifs peuvent provoquer une augmentation du tonus utérin..

Les lavements à une date ultérieure sont hautement indésirables. L'eau pénétrant dans les intestins l'élargira et augmentera la pression sur l'utérus. Cela tonifiera et provoquera des contractions utérines. La seule exception concerne les microclysters approuvés pour les femmes enceintes..

Vous ne devriez pas essayer de vider vos intestins en poussant fort. Vous pouvez donc provoquer une naissance prématurée ou une fausse couche..

La prévention de la constipation soulagera les conséquences désagréables de cette maladie à tout stade de la grossesse. Le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal affecte le bien-être général et le processus de l'accouchement. Et l'absence de constipation vous libérera de la nécessité de prendre des laxatifs qui affectent les organismes de la mère et du fœtus.

La prévention

La prévention de la constipation pendant la grossesse comprend les points clés suivants:

  • Il est recommandé de diviser l'alimentation quotidienne en petites portions.
  • Le menu du jour devrait inclure des aliments avec des fibres grossières.
  • Les produits de confiserie et de boulangerie, la restauration rapide, les plats frits, fumés et épicés doivent être exclus du menu.
  • S'il n'y a pas de risque d'œdème, il est recommandé de boire beaucoup de liquides sous forme d'eau, de thé, de jus de fruits frais et de boissons aux fruits.
  • Les femmes enceintes sont encouragées à mener une vie active. Aujourd'hui, il existe des cours spéciaux pour les femmes enceintes, à savoir la natation, l'aérobic et la danse..
  • Les fruits secs doivent être inclus dans l'alimentation quotidienne, ce qui vous permet de normaliser le processus digestif..

Suppositoires de constipation pour les femmes enceintes

Les bougies pour la constipation pour les femmes enceintes seront aidées par un médecin, mais c'est peut-être le principal remède qui permettra à une femme de se débarrasser d'un tel problème.


Une femme enceinte peut utiliser des suppositoires à la glycérine.

Les suppositoires à la glycérine sont les plus couramment recommandés. Leur rôle est de ramollir les selles et de faciliter leur transit intestinal..

Leur avantage est qu'ils ne sont pas absorbés dans le sang par la paroi intestinale et ne perturbent rien dans le corps de la femme. Leur action, douce et efficace, est d'irriter les récepteurs intestinaux et de ramollir les selles..

Comment identifier la constipation

La constipation est une violation de la fonction intestinale. La présence de constipation est principalement indiquée par un retard de la fréquence des selles. Les symptômes de cette maladie comprennent des difficultés à selles et un manque de soulagement des intestins après une selle. Avec la constipation, la masse des selles sortantes diminue, elles deviennent denses et sèches. Les selles accumulées dans les intestins émettent beaucoup de gaz, cela entraîne des ballonnements, des flatulences, des douleurs dans le bas de l'abdomen.


Le traitement de la constipation ne doit être instauré qu'après consultation d'un spécialiste.

Qu'arrive-t-il au corps pendant la grossesse?

La grossesse affecte considérablement le travail du corps d'une femme. En particulier, la gestation a un effet profond sur le système digestif. Chez la femme enceinte, les sensations gustatives changent, il y a souvent une envie de vomir. Le sac fœtal déplace les organes internes, les intestins et l'estomac vers le haut. Cela provoque le drainage du contenu de l'estomac dans l'œsophage, qui se manifeste souvent par des brûlures d'estomac..

La taille et la position du fœtus affectent la motilité intestinale.

Les hormones libérées pour tonifier l'utérus affectent également l'activité des muscles des intestins, ce qui conduit souvent à la constipation. Les matières fécales accumulées peuvent entraîner une intoxication, par conséquent, dès les premiers signes de constipation, il est important de demander conseil à un gastro-entérologue afin de résoudre rapidement le problème du tube digestif.

Causes de selles pauvres aux premiers stades de la gestation

Le premier trimestre d'une position intéressante s'accompagne toujours de l'apparition de divers symptômes, indiquant que des changements naturels se produisent dans le corps. Ils sont essentiels pour une gestation normale et réduisent le risque de fausse couche spontanée..

Les femmes enceintes pendant cette période se plaignent de somnolence constante, de nausées et de constipation. Le premier trimestre de la grossesse est la période pendant laquelle les femmes, essayant de préserver le fœtus et de se protéger, modifient radicalement leur mode de vie, ce qui devient souvent la raison d'une mauvaise vidange..

Ainsi, les facteurs suivants peuvent provoquer une constipation au cours du premier trimestre:

  1. Diminution de l'activité physique. Souvent, au cours des trois premiers mois de gestation, il est recommandé aux femmes enceintes de se reposer au lit afin de minimiser le risque de fausse couche. De plus, la plupart des filles pendant cette période se sentent somnolentes, donc elles dorment plus que d'habitude..
  2. Réduire l'apport hydrique. De nombreuses femmes enceintes, connaissant la possibilité d'un œdème, arrêtent de boire de l'eau en quantité appropriée, ce qui entraîne des problèmes de fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  3. Instabilité émotionnelle. La grossesse s'accompagne toujours de changements d'humeur soudains, causés par des changements hormonaux. Pour cette raison, les femmes subissent un stress, qui est également connu pour être la cause de la constipation..
  4. Médicaments. La constipation est souvent associée à la prise de médicaments contenant de grandes quantités de calcium et de fer..

La vidange retardée et l'accumulation constante de matières fécales dans les intestins pendant la grossesse affectent négativement, tout d'abord, la santé de la femme enceinte. En raison de la décomposition des matières fécales, une intoxication du corps se produit, ce qui augmente la charge sur le foie et le tube digestif.

Recettes, menus et produits diététiques

Méthodes traditionnelles de traitement

Que faire à la maison en cas de constipation pendant la grossesse? Vous pouvez essayer des recettes folkloriques, mais uniquement après l'autorisation du médecin, car des contre-indications sont possibles.

Ainsi, nous proposons plusieurs laxatifs efficaces:

  • À base de betteraves et de pruneaux, vous pouvez préparer non seulement un bouillon sain, mais aussi un bouillon de guérison. Tous les ingrédients doivent être hachés, recouverts d'eau bouillante et cuits pendant plusieurs minutes. Filtrez le bouillon obtenu et ajoutez une cuillerée de miel naturel pour le goût, s'il n'y a pas de réactions allergiques. Une décoction de pruneaux et de betteraves se caractérise par un niveau d'efficacité accru.
  • Vous pouvez simplement préparer un bouillon à base de pruneaux. Pour ce faire, versez quelques baies avec de l'eau bouillante et insistez pendant plusieurs heures. Nous filtrons et prenons un verre avant le petit déjeuner.
  • L'eau d'aneth est autorisée dès les premiers jours de la vie en raison de l'absence de contre-indications. De plus, on peut distinguer une propriété aussi positive que la capacité à éliminer la formation accrue de gaz et les ballonnements..
  • Thés aux graines de fenouil. C'est une plante sûre qui est recommandée dès les premiers jours de la vie d'un bébé et pendant la grossesse..
  • L'infusion de camomille aidera non seulement à diluer les matières fécales solides, mais aussi à soulager les spasmes.

Formes de la maladie

Selon les particularités de transit et d'évacuation des matières fécales, la constipation pendant la grossesse peut être:

  • cologénique - caractérisé par le mouvement lent du contenu à travers le gros intestin;
  • proctogène - associé à un dysfonctionnement du rectum et (ou) du sphincter anal, se distingue par une évacuation altérée des matières fécales et l'acte de défécation.

Par la nature du flux, on distingue deux formes de constipation:

  • aigu - est une conséquence d'un ralentissement de la capacité du gros intestin. La maladie a un caractère épisodique et transitoire, son apparition est souvent associée à une situation stressante, à des modifications des conditions nutritionnelles, à des voyages;
  • constipation chronique - ils en parlent si, pendant trois mois ou plus, l'acte de défécation est effectué moins de trois fois par semaine, ou s'il y a des difficultés lors de la défécation avec la libération d'une masse de contenu intestinal inférieure à 35 g par jour, la vidange intestinale est impossible sans prendre de laxatifs, lavement ou assistance manuelle.

Il n'est pas recommandé aux femmes enceintes de prendre des médicaments laxatifs, ils ne sont prescrits par un médecin qu'en cas d'absolue nécessité..

Par la nature de la chaise:

  • constipation - la rétention des selles se produit pendant deux jours ou plus, souvent la vidange des intestins est insuffisante, les matières fécales peuvent avoir une consistance différente;
  • constipation - la vidange automatique est difficile, les selles ont une consistance dure.

Huile pour la constipation chez la femme enceinte

La vaseline, l'huile végétale, de lin, de citrouille est considérée comme un bon remède contre la constipation. Mais, encore une fois, les femmes enceintes sont une catégorie spéciale et vous devez toujours choisir le moyen le plus délicat et le plus sûr de vous débarrasser de la constipation..

IMPORTANT: Il est strictement interdit aux femmes enceintes d'utiliser de l'huile de lin et de vaseline.

Quant à l'huile végétale ou à l'huile d'olive, seul un médecin peut donner une telle recommandation. Mais l'huile de graines de citrouille peut fonctionner.


L'huile de citrouille aide à soulager la constipation.

RECETTE: Huile de pépins de citrouille pour la constipation Les femmes enceintes, avant la normalisation des selles, peuvent être recommandées de prendre de l'huile de pépins de citrouille 3 fois par jour pendant une cuillère à café. L'huile de pépins de courge dans un volume de 1 cuillère à café peut être ajoutée à 1/3 d'un verre de yaourt mélangé avec 1 cuillère à soupe de miel. Ce mélange est pris avant le coucher..

Si vous prenez de l'huile d'olive ou de tournesol non raffinée, il est préférable de l'ajouter à n'importe quelle bouillie. L'effet laxatif bénéfique de l'huile, ainsi que la fibre de la céréale, est un excellent moyen de prévenir la constipation..

Symptômes

Les problèmes de selles provoquent les symptômes désagréables suivants:

  • diminution de la fréquence des selles;
  • selles molles et dures qui sortent en morceaux;
  • compression, éclatement et douleur pendant l'acte de défécation;
  • fissures anales, provoquant des douleurs, des démangeaisons et des brûlures dans la région anorectale;
  • sensation de vidange incomplète;
  • sensations douloureuses dans l'abdomen et l'aine gauches;
  • changement de goût dans la bouche;
  • la nausée;
  • attaques de maux de tête;
  • perte d'appétit;
  • l'apparition de veines d'abri à la fin des selles;
  • invalidité;
  • ventre qui gronde;
  • enduit blanc sur la langue;
  • apathie, nervosité;
  • ballonnements.

Pruneaux pour la constipation chez la femme enceinte

Les pruneaux et autres aliments sont le meilleur remède contre la constipation. Ils sont naturels et, entre autres, ils renforceront le corps de la femme avec des substances utiles et des vitamines, principalement du fer. Les produits à base d'acide lactique, les prunes, les betteraves et les pruneaux doivent être introduits dans l'alimentation quotidienne.


Les pruneaux ont un léger effet laxatif.

RECETTE: Décoction de pruneaux 2-3 baies sont versées avec un verre d'eau bouillante, un peu insisté. Le bouillon est bu, les baies sont mangées. Un tel bouillon peut être enrichi en ajoutant un peu de raisins secs et 2 à 3 abricots secs aux pruneaux.

Remèdes contre la constipation pour les femmes enceintes. Laxatif pour la constipation chez la femme enceinte

  • Malheureusement, la constipation chez la femme enceinte peut avoir des conséquences désagréables pour la femme enceinte et son bébé, car les intestins sont situés à proximité de l'utérus et du canal de naissance.
  • Si la microflore intestinale est perturbée et que des bactéries pathogènes s'y développent, elles peuvent également infecter le canal génital
  • En outre, les déchets de bactéries pathogènes peuvent pénétrer dans la circulation sanguine et infecter le corps.


Tous les laxatifs ne sont pas autorisés pendant la grossesse..
Le désir de se débarrasser des masses accumulées dans les intestins pousse la femme enceinte à pousser, ce qui peut entraîner une fausse couche et une naissance prématurée.

IMPORTANT: Tous ces problèmes doivent être évités, cependant, il s'avère qu'il n'y a pas tant de moyens pour se débarrasser de la constipation chez la femme enceinte

Une femme enceinte ne peut pas utiliser de laxatifs habituels pour diverses raisons:

  • en raison de leur effet gênant
  • en raison de l'effet sur les muscles lisses
  • en raison de leur capacité à perturber la composition enzymatique et minérale, ce qui n'est pas souhaitable pour une femme

Cependant, il existe certains médicaments qu'une femme enceinte peut prendre en consultation avec son médecin. Ce sont microlax et fortrans, dyklak.

  1. Microlax est un mini-climax qui aura un effet laxatif en quelques minutes
  2. Dyuklak est un probiotique qui prend soin de la préservation et du développement des bactéries bénéfiques dans les intestins, un médicament à base de lactulose avec un léger effet laxatif


Mikrolax aidera la future mère à résoudre le problème de la constipation.

  • Aux préparations mentionnées ci-dessus comme Duklak et Microlax, vous pouvez également ajouter du phytomucil à base de fibres végétales, qui aide à adoucir le contenu de l'intestin et à favoriser sa vidange en douceur.
  • Cependant, nous soulignons encore une fois, tous les médicaments, même les plus délicats, doivent être pris après les recommandations d'un obstétricien-gynécologue
  • En plus de ces médicaments modernes, les femmes enceintes peuvent traditionnellement utiliser des suppositoires pour la constipation.

Caractéristiques de puissance

La constipation en fin de grossesse doit nécessairement être traitée uniquement sous la surveillance d'un médecin, car des médicaments mal sélectionnés peuvent entraîner une naissance prématurée.

À la maison, une nutrition diététique aidera à établir un processus digestif stable. Il est recommandé d'inclure dans le menu quotidien des produits pour la constipation pendant la grossesse avec un effet laxatif. De grandes quantités de fibres se trouvent dans le chou, les courgettes, les concombres, les céréales, les pommes, les pastèques et les produits laitiers fermentés. L'essentiel est de cuire à la vapeur ou de cuire au four avec un minimum d'épices et de graisses..

Huiles saines

Le traitement de la constipation pendant la grossesse ne doit être effectué qu'avec des méthodes sûres approuvées par les médecins..

Les huiles sont riches en graisses qui peuvent affecter négativement le système digestif, comme le foie ou le pancréas.

Boire une cuillerée d'huile d'olive, d'huile de lin ou d'huile de tournesol avant le petit-déjeuner peut aider à désamorcer les déchets solides dans le côlon..

Salades de fibres

Dans les dernières étapes de la grossesse, vous devez écouter attentivement votre corps afin d'identifier les éventuels symptômes de constipation à temps. Après tout, des méthodes de traitement mal sélectionnées peuvent conduire à une naissance prématurée..

Vous pouvez établir un processus digestif normal en utilisant le menu diététique. Il est recommandé d'inclure des aliments riches en fibres grossières dans le menu du jour. C'est la fibre qui nettoie rapidement le système intestinal des toxines..

En journée, il est recommandé de préparer des salades fraîches à base de chou et de betteraves. Il vaut mieux ne pas utiliser de carottes, car elles peuvent provoquer des réactions allergiques..

Pour le petit-déjeuner, une salade de pommes fraîches, de kiwi et de prunes, assaisonnée de yaourt avec des bactéries vivantes, est utile. Cette salade accélérera le processus digestif et nettoiera l'estomac des toxines. Vous pouvez ajouter du son à la salade pour une meilleure efficacité..

Vous pouvez également faire une salade de betteraves et de carottes si vous n'êtes pas allergique. Il est recommandé d'assaisonner avec des herbes fraîches et de l'huile végétale.

Fruits secs

Les fruits secs se caractérisent par des propriétés uniques. Les pruneaux sont particulièrement appréciés en raison de leur effet laxatif rapide. De plus, la prune ne provoque pas de réactions allergiques et est autorisée presque dès les premiers jours de la vie d'un bébé..

Pour préparer un bouillon de guérison, vous devez verser un verre d'eau bouillante sur quelques pruneaux. Insister pendant plusieurs heures, filtrer et prendre un verre avant le petit déjeuner.

S'il n'y a pas de réactions allergiques, vous pouvez moudre des pruneaux, des abricots secs, des raisins secs et des noix. Versez le mélange obtenu avec du miel et prenez une cuillerée avant le petit déjeuner. Ce n'est pas seulement efficace contre la constipation, mais aussi bon pour le corps..

Aliments interdits

Pendant la grossesse, il est recommandé d'exclure les aliments à effet raffermissant du menu du jour, à savoir:

  • Boulangerie et confiserie.
  • Saucisses fumées et conserves.
  • Aliments épicés et frits.
  • Riz, légumineuses, pommes de terre, gelée.

Solutions médicamenteuses

Que faire de la constipation pendant la grossesse, si elle se reproduit régulièrement, vous devez demander à votre médecin. Depuis le mauvais choix de médicaments, certains remèdes populaires peuvent nuire et tonifier l'utérus. Il est interdit d'utiliser les médicaments et plantes médicinales suivants:

  • sulfate de magnésium;
  • Sel de Karlovy Vary;
  • Huile de castor;
  • écorce d'argousier;
  • Rhubarbe;
  • séné.

De plus, vous ne pouvez pas utiliser d'agents qui ramollissent les matières fécales en augmentant le volume d'eau. Ce sont les graines de lin, l'agar-agar, les produits à base de cellulose et les algues. Ils contribuent à la déshydratation, ce qui est particulièrement dangereux dans le dernier terme.

Le traitement de la constipation pendant la grossesse est effectué avec des agents doux qui n'ont pas d'effet systémique. Les médicaments suivants sont le plus souvent utilisés à la maison.

  • Bougies à la glycérine. C'est un remède topique à base de glycérine distillée. Les suppositoires translucides incolores, lorsqu'ils sont injectés dans le rectum, ramollissent les matières fécales, lubrifient leur surface, ce qui facilite l'excrétion. Le «glycérol» irrite par réflexe la surface intestinale, ce qui améliore la motricité et la vidange. Il est utilisé un suppositoire le matin 15 minutes après le petit déjeuner. Mais vous ne pouvez pas l'utiliser trop souvent - cela perturbe la défécation naturelle et le mode de fonctionnement du rectum.
  • Mikrolax. Il s'agit d'un médicament combiné pour la constipation, qui contient trois ingrédients actifs. Ils déplacent l'eau liée des selles, diluent le contenu de l'intestin et augmentent le débit de liquide. L'action se développe rapidement, en 5 à 15 minutes. Il suffit d'utiliser 1 micro lavement par jour. Pour ce faire, cassez la pointe de l'emballage, pressez une goutte de substance pour lubrifier la pointe. Il est inséré sur toute sa longueur, il mesure environ 6 cm et le contenu est pressé.
  • Duphalac. C'est un remède oral contre la constipation pendant la grossesse, qui est un sirop de lactulose. Le mécanisme d'action est basé sur la division du lactulose par la microflore intestinale en composés qui abaissent le pH dans l'intestin, augmentent la pression osmotique et le volume du contenu. Le lactulose agit également comme un prébiotique, augmentant la croissance des lacto- et bifidobactéries, supprimant la reproduction de la flore opportuniste. La posologie quotidienne est choisie individuellement en fonction de l'effet. Habituellement, 15 à 45 ml de solution ou un à trois sachets suffisent. La posologie peut être réduite plus tard. Les flatulences et les ballonnements peuvent être un effet secondaire, mais cela disparaît tout seul.

Les avis sur l'utilisation de ces fonds chez les femmes enceintes sont positifs. Les médicaments ne provoquent pas d'effet "pénétrant", mais agissent doucement.

Quand sonner l'alarme?

Le nombre de selles est considéré comme normal de deux fois par jour à trois fois par semaine. La constipation est caractérisée par les symptômes suivants: une petite quantité de matières fécales, sa sécheresse et sa dureté accrues.

Il est important de prêter attention aux symptômes existants en temps opportun, en particulier pour les femmes en position. La constipation est dangereuse à la fois pour la femme enceinte et l'enfant..

Si une femme ne ressent aucun symptôme, mais qu'il y a un retard dans les selles, un médecin doit également être consulté. Un écart par rapport à la norme est l'absence totale de matières fécales pendant 2-3 jours.

Constipation au premier trimestre: que faire

Pour la constipation au cours du premier trimestre, vous pouvez utiliser des lavements, tandis que la meilleure solution serait d'utiliser des microclysters - par exemple, Mikrolax. Leur volume n'est que de 15 ml (c'est le maximum), ils se distinguent par un effet doux, un nettoyage en douceur des intestins. Une femme devrait consulter un gynécologue sur le traitement de la constipation, il ne donnera la permission pour les lavements que dans certaines circonstances:

  • la constipation dure plus de 5 jours;
  • les méthodes conservatrices ne donnent pas de résultat positif;
  • en raison de l'accumulation de matières fécales, des symptômes d'intoxication (empoisonnement) du corps apparaissent.

En général, cette méthode de résolution du problème est considérée comme extrême lorsque d'autres moyens n'aident pas et que la stagnation des masses fécales prend une évolution chronique. Il est strictement interdit d'effectuer de telles procédures lorsque:

  • une histoire de fausses couches chez une femme;
  • augmentation du tonus de l'utérus;
  • menace diagnostiquée d'interruption prématurée de grossesse;
  • insuffisance isthmique-cervicale précédemment détectée.

Publications Sur Cholécystite

Est-il possible de manger du kaki avec une pancréatite?

Œsophage

Le kaki est aimé par beaucoup, il a un goût sucré inhabituel, une pulpe délicate avec un léger soupçon d'astringence. En plus du goût, les baies sont riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et autres nutriments.

Gardien de l'estomac: qu'est-ce que c'est? Maladies, chirurgie

Œsophage

Le gardien (pylore) est situé dans la section pylorique de l'estomac, le sépare du duodénum, ​​régule le mouvement du gruau alimentaire et est responsable du transport de l'acide chlorhydrique.