logo

Douleur sous la côte gauche devant

Les sensations de douleur localisées sur le côté gauche dans la région des côtes et sous celles-ci ne sont pas spécifiques. Ils peuvent agir comme des symptômes de diverses maladies des organes internes, du système nerveux. Dans le domaine du diagnostic, une détermination précise de la nature et de l'emplacement de la douleur peut aider le médecin à déterminer la cause de la douleur.

Ce qui fait mal dans le côté gauche sous les côtes à l'avant

Dans les cas où l'hypochondre gauche fait mal, cela indique non pas des problèmes spécifiquement avec les côtes, mais les conditions pathologiques des organes internes. Dans cette zone du corps se trouvent les organes internes suivants, qui peuvent causer des douleurs sous la côte gauche à l'avant:

  • boucles intestinales;
  • rate;
  • partie de l'estomac;
  • bourgeon;
  • uretère;
  • côté gauche du diaphragme;
  • pancréas;
  • poumon.

Après manger

Si au début juste après la fin du repas, l'estomac fait mal à gauche sous les côtes de la nourriture consommée, cela indique le développement d'une gastrite. L'intensité des sensations change en raison de l'acidité de l'estomac à un moment donné. Toute fluctuation de la concentration de la substance renforce l'effet irritant sur la membrane muqueuse, entraînant des sensations douloureuses. Il provoque des brûlures d'estomac, des nausées et des vomissements. Dans les cas avancés, un ulcère de l'estomac se développe, dans lequel la douleur apparaît immédiatement après avoir mangé.

Lors de l'inhalation et de la toux

Dans les cas où le côté gauche fait mal avec un soupir, un abcès sous-phrénique est généralement diagnostiqué. La nature de la douleur est intense, diminue en position couchée ou à moitié assise, s'intensifie lors de la respiration profonde, de la toux, des mouvements brusques ou des éternuements. La douleur sous la côte peut parfois se déplacer vers la région supraclaviculaire, sous l'omoplate du même côté. En règle générale, une telle pathologie s'accompagne de symptômes d'intoxication corporelle, de fièvre sévère..

Dans la plupart des cas, un abcès sous-phrénique survient après une chirurgie (chirurgie abdominale), ce qui simplifie le processus de diagnostic. Moins souvent, la cause est un traumatisme des organes internes de la cavité abdominale, et parfois un abcès est une conséquence de la complication des processus hépatiques purulents à la suite d'une péritonite (appendicite, cholécystite aiguë, autres).

La nervure du côté gauche fait mal lorsqu'elle est pressée

L'obstruction intestinale provoque un processus inflammatoire, à cause duquel l'hypochondre gauche fait mal. L'inconfort augmente avec la pression. La douleur est accompagnée de ballonnements, de diarrhée ou de constipation. Caractérisé par des nausées, des vomissements, des symptômes d'intoxication du corps. Une augmentation de la douleur dans le côté gauche sous les côtes lorsqu'elle est pressée parle dans la plupart des cas d'une rate rompue. Avec de telles manifestations, les signes suivants de saignement intra-abdominal sont observés:

  • vertiges;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • spasme musculaire de la paroi péritonéale;
  • la chute de pression.

L'enfant a

La cause de la douleur sous la côte avant gauche chez les bébés âgés de 4 à 9 mois est la diverticulite (volvulus intestinal, partie inférieure). Il est diagnostiqué chez les enfants en surpoids. C'est une pathologie qu'un tube intestinal pénètre dans la lumière d'un autre. L'évolution de la maladie a la chronologie suivante:

  1. L'enfant devient anxieux.
  2. Tire ses jambes, se tord et pleure.
  3. Soudain, la douleur à gauche s'arrête et l'enfant continue de jouer, se calme.
  4. Après une courte période de temps, l'attaque se répète.
  5. Après l'arrêt des symptômes, les vomissements commencent.
  6. Dans ce cas, les selles de l'enfant sont normales au début, mais plus tard, un mélange de sang apparaît.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Il ne faut pas ignorer la condition quand ça fait mal sous les côtes au centre ou à gauche devant, même si l'inconfort est passé. Ce symptôme indique une maladie grave qui nécessite un diagnostic et un traitement rapides. La pratique clinique indique les causes courantes suivantes:

  • diverticulite;
  • pancréatite, inflammation chronique et aiguë du pancréas;
  • ulcère de l'estomac;
  • la leucémie myéloïde chronique;
  • glomérulonéphrite, pyélonéphrite;
  • hernie diaphragmatique;
  • cholécystite;
  • flatulence;
  • névralgie intercostale;
  • colite ischémique;
  • splénite, splénomégalie, rate rompue;
  • crises végétatives;
  • infarctus du myocarde, péricardite, smiocardite, angine de poitrine;
  • chez la femme pendant la grossesse, le volume du système broncho-pulmonaire augmente.

Bardeaux sous les côtes et dans le dos

Si une douleur survient sous la côte gauche à l'avant, qui commence plus tard à apparaître derrière, sur le dos, indique le développement d'un processus inflammatoire du pancréas (pancréatite). Le principal symptôme de cette maladie lorsqu'elle survient est une douleur à la ceinture très sévère et brûlante qui s'émousse si la personne incline le corps vers l'avant ou prend une position assise.

Stupide

Sur le côté gauche, une douleur sourde et répandue sous les côtes à l'avant provoque des maladies inflammatoires chroniques et lentes du tractus gastro-intestinal. L'inconfort survient périodiquement, mais régulièrement et pendant une longue période. Dans la plupart des cas, cela indique une pancréatite, une cholécystite, des ulcères ou une gastrite. Pour confirmer ou exclure ces maladies, vous devez consulter un gastro-entérologue pour prescrire les tests de laboratoire, l'échographie ou les procédures nécessaires.

Poignarder

Si des piqures du côté sous la côte gauche pendant l'entraînement, des charges de force, cela indique qu'un échauffement insuffisant a été effectué. Le corps n'a pas eu le temps de se préparer à une augmentation de la circulation sanguine, de telles sensations pendant l'entraînement ne devraient donc pas être très préoccupantes. Ils passent vite, n'ont aucune conséquence. Si la sensation de picotement se transforme en douleur de poignard sans raison particulière, cela peut indiquer le développement de maladies graves:

  • pneumonie du côté gauche;
  • cancer du poumon;
  • tuberculose;
  • pleurésie;
  • inflammation du côté gauche du diaphragme.

Douloureux

Quand il gémit et tire sur la gauche sous les côtes en avant, c'est un symptôme de duodénite lente (inflammation du duodénum), de colite. Lorsque ces symptômes sont accompagnés de vomissements et de nausées, cela indique un ulcère d'estomac. S'il n'y a pas d'autres signes de maladies gastro-intestinales, une angine de poitrine, une maladie coronarienne, un état pré-infarctus sans manifestations douloureuses évidentes dans la région de la poitrine peuvent être diagnostiqués.

Que faire si ça fait mal à gauche sous les côtes

Même s'il y a une douleur qui passe rapidement à l'avant à gauche sous les côtes, en dessous, dans le nombril ou au centre, accompagnée de brûlures, de vomissements, de fièvre, vous devez appeler une ambulance. Dans un premier temps, vous pouvez aider la personne à s'allonger sur le lit et à ouvrir la fenêtre et la porte pour augmenter le flux d'air frais. Il est interdit de procéder à l'auto-administration de médicaments, ce qui peut compliquer la détermination de la cause profonde de la maladie. Les médecins suivants peuvent diagnostiquer et prescrire un traitement en cas de douleur sous la côte gauche:

  • traumatologue;
  • gastro-entérologue;
  • chirurgien;
  • neuropathologiste;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • cardiologue.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes

La douleur dans le côté gauche sous les côtes est l'un des signes cliniques les plus courants dont les patients se plaignent lorsqu'ils consultent un gastro-entérologue. Ce symptôme a plusieurs options pour son évolution et peut également se manifester chez les adultes et les enfants..

La cause la plus fréquente est les conditions pathologiques gastro-entérologiques. Cependant, il existe un certain nombre d'autres maladies et sources physiologiques d'une manifestation aussi désagréable..

En plus du fait que le côté gauche fait mal sous les côtes, les symptômes comprendront de nombreuses autres manifestations cliniques. Le plus courant:

  • nausée et vomissements;
  • violation de l'acte de défécation;
  • fluctuations de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

Le processus de diagnostic vise à identifier un facteur prédisposant, c'est pourquoi il combine toute une gamme d'activités de laboratoire et instrumentales. De plus, les manipulations effectuées personnellement par le clinicien sont très importantes..

Pour se débarrasser de ce symptôme, des techniques thérapeutiques conservatrices sont utilisées. Cependant, il ne peut être complètement éliminé qu'après guérison de la maladie sous-jacente..

Étiologie

Une douleur aiguë dans le côté gauche sous les côtes ne se produit que lorsqu'il y a des dommages à l'organe interne situé dans cette zone. Il est à noter que l'hypochondre gauche est la zone située entre les deux côtes inférieures à gauche du milieu conditionnel de l'abdomen. Dans cette zone sont localisés:

  • rate;
  • pancréas;
  • certaines parties du gros et du petit intestin;
  • partie de l'estomac;
  • moitié gauche du diaphragme;
  • uretère gauche;
  • rein gauche.

Cependant, dans certaines situations, l'apparition de la douleur dans le côté gauche est provoquée par d'autres segments, dans de tels cas, les cliniciens parlent de douleur réfléchie.

En général, il y a tellement de facteurs prédisposants que les experts les divisent en plusieurs groupes:

  • maladie et processus pathologiques;
  • sources plus inoffensives.

Si une personne a une douleur dans le côté gauche directement sous les côtes, le coupable est souvent:

  • ulcère de l'estomac;
  • évolution aiguë ou chronique de la pancréatite et de la cholécystite;
  • hernie du diaphragme (il y aura une douleur lancinante dans le côté gauche sous les côtes);
  • un large éventail de blessures, telles que la rate rompue;
  • colite et duodénite;
  • néoplasmes d'évolution maligne ou bénigne avec localisation dans le tube digestif;
  • entérite et diverticulite;
  • infarctus de la rate ou augmentation du volume de cet organe;
  • diverses infections intestinales et dysbiose;
  • obstruction intestinale chronique.

Les raisons pathologiques moins rares pour lesquelles le côté gauche sous les côtes peut faire mal comprennent:

  • pneumonie du poumon gauche;
  • angine de poitrine;
  • crise cardiaque;
  • La cardiopathie ischémique;
  • cardiomyopathie;
  • les conséquences d'un traumatisme ou d'une chirurgie;
  • état de préinfarctus;
  • maladies du système endocrinien;
  • myosite;
  • maladies rhumatismales;
  • névralgie intercostale;
  • lésions rénales;
  • pleurésie du côté gauche;
  • blessure à la colonne lombaire;
  • dystrophie des muscles abdominaux;
  • ostéochondrose.

Lors de l'établissement du diagnostic correct, les médecins prêtent attention aux foyers supplémentaires de douleur. Par exemple, le côté gauche fait souvent mal sous les côtes à l'avant dans le contexte d'une fuite:

  • lésions inflammatoires des muscles intercostaux;
  • chondrite costale;
  • infarctus de la rate;
  • angine de poitrine;
  • les maladies de nature virale ou bactérienne de la rate;
  • fracture pathologique des côtes inférieures à gauche.

Dans ces situations où le côté gauche fait mal à l'arrière, les raisons peuvent être présentées:

  • une forme aiguë de pancréatite;
  • maladie du rein;
  • ostéochondrose lombaire;
  • oncologie du poumon gauche;
  • pleurésie sèche gauche.

Le syndrome de la douleur du côté gauche sous les côtes sur le côté peut être le résultat de:

  • pathologies cardiaques;
  • diverses maladies des reins et des organes du tractus gastro-intestinal;
  • lithiase urinaire.

En plus de l'objectif spécifique de la douleur, connaître l'heure d'apparition de la douleur aide à poser le bon diagnostic pour le gastro-entérologue. Les maladies suivantes provoquent le fait qu'après avoir mangé, le côté gauche fait mal sous les côtes:

  • toute variante de l'évolution de la gastrite;
  • pancréatite;
  • hernie diaphragmatique, à savoir, sa violation;
  • névralgie intercostale;
  • un ulcère duodénal ou de l'estomac.

Pour les représentantes, le côté gauche sous les côtes peut faire mal pour des raisons particulières, notamment:

  • grossesse extra-utérine;
  • annexite;
  • kyste ou torsion ovarienne;
  • le flux de la menstruation;
  • un large éventail de problèmes gynécologiques;
  • syndrome prémenstruel.

Cependant, une douleur pas toujours douloureuse dans le côté gauche sous les côtes est une conséquence de l'évolution de toute maladie. Parfois, d'autres raisons peuvent servir de provocateurs, notamment:

  • hypothermie du corps;
  • manger trop et consommer un grand nombre d'aliments gras à l'intérieur;
  • boire des boissons alcoolisées;
  • activité physique excessive;
  • sports professionnels.

Tous les facteurs prédisposants ci-dessus conduisent au fait qu'un adulte ou un enfant a une douleur dans le côté gauche sous les côtes.

Classification

Compte tenu de la durée du cours, la douleur dans le côté gauche sous les côtes est divisée en:

  • constant;
  • périodiques, qui sont le plus souvent exprimés immédiatement ou peu de temps après avoir mangé.

Selon la nature du cours, la douleur de cette localisation est divisée en:

  • terne et tirant;
  • douloureux et pointu;
  • appuyer et poignarder:
  • tranchant et brûlant;
  • palpitant et coupant.

Symptômes

Une douleur intense dans l'hypochondre gauche est souvent le premier, mais loin d'être le seul symptôme. Le tableau clinique est dicté par le principal facteur étiologique, c'est pourquoi dans presque toutes les situations, il comprendra de nombreux signes externes différents.

Les seules exceptions sont les situations dans lesquelles la douleur tirante a été formée par des sources physiologiques. De plus, dans de telles situations, l'état d'une personne peut ne pas s'aggraver du tout..

Si la raison pour laquelle une douleur aiguë est apparue était au cours d'une maladie du tractus gastro-intestinal, des symptômes supplémentaires peuvent être:

  • une augmentation de la taille de la paroi abdominale antérieure;
  • la libération d'une grande quantité de gaz;
  • propagation de la douleur, par exemple, dans le bas du dos ou l'épaule;
  • nausées entraînant des vomissements;
  • selles bouleversées;
  • brûlures d'estomac et éructations;
  • faiblesse et capacité réduite de travailler;
  • transpiration abondante;
  • une légère augmentation de la température corporelle;
  • l'apparition de taches dans les matières fécales ou le vomi.

Si le syndrome douloureux sous la côte gauche est causé par des maladies des poumons ou du cœur, les symptômes qui l'accompagnent seront présentés:

  • malaise général;
  • essoufflement, qui se produira à la fois pendant l'exercice et au repos;
  • fièvre et frissons;
  • inconfort thoracique;
  • fluctuations de la fréquence cardiaque;
  • douleur dans les muscles et les articulations;
  • augmentation de la respiration;
  • lourdeur lors de l'inhalation ou de l'expiration;
  • une augmentation des indicateurs de pression artérielle;
  • maux de tête et vertiges;
  • augmentation de la transpiration.

Comme mentionné ci-dessus, la douleur sous les côtes dans le dos peut être déclenchée par des pathologies de la rate, c'est pourquoi ce qui suit peut agir comme des manifestations externes supplémentaires:

  • une diminution de l'immunité et, dans ce contexte, une personne sera sensible aux rhumes fréquents et aux maladies inflammatoires;
  • gonflement des jambes et du visage;
  • envie accrue d'uriner;
  • abaisser la tension artérielle;
  • pâleur de la peau.

Il convient également de noter les situations dans lesquelles des sensations de douleur mineures peuvent augmenter:

  • la consommation alimentaire ou une courte période de temps après un repas;
  • activité physique excessive;
  • en inspirant, et surtout en profondeur;
  • un changement brusque de la position du corps;
  • présence à long terme d'une personne dans une position inconfortable;
  • sonder ou appuyer sur la zone à problème.

Il est à noter que les signes ci-dessus ne sont que les principales manifestations externes pouvant apparaître dans le contexte du fait qu'il y a une douleur lancinante dans le côté gauche sous les côtes chez les enfants et les adultes.

Dans tous les cas, ignorer les symptômes peut entraîner une aggravation du problème sous-jacent, qui, à son tour, entraîne la formation de complications pouvant entraîner la mort..

Diagnostique

Afin de savoir quel facteur a servi de source de syndrome douloureux d'une localisation donnée, il est nécessaire de réaliser un large éventail d'examens de laboratoire et instrumentaux..

Dans le contexte du fait que le côté gauche fait le plus souvent mal lors de la toux en raison de l'évolution des pathologies du tractus gastro-intestinal, il convient tout d'abord de consulter un gastro-entérologue. C'est ce médecin qui effectuera les manipulations du diagnostic primaire, notamment:

  • étude des antécédents médicaux pour identifier la source primaire avec une base pathologique;
  • la collecte et l'analyse d'un cycle biologique, car cela peut indiquer l'impact d'autres causes;
  • un examen physique approfondi du patient;
  • palpation profonde et percussion de la paroi abdominale antérieure;
  • mesure de la fréquence cardiaque, du tonus sanguin et de la température corporelle;
  • une enquête détaillée du patient pour obtenir des informations sur le tableau symptomatique, qui peut parfois indiquer directement la pathologie sous-jacente.

Un examen complet commence par la réalisation de tests de laboratoire, à savoir:

  • test sanguin général et biochimique;
  • coprogramme;
  • Analyse PCR;
  • études hormonales et immunologiques;
  • culture bactérienne;
  • analyse d'urine clinique générale.

Les examens instrumentaux suivants peuvent aider à poser le bon diagnostic:

  • échographie abdominale;
  • gastroscopie et coloscopie;
  • ECG et EGD;
  • CT et IRM;
  • radiographie pulmonaire et colonne vertébrale;
  • biopsie endoscopique.

Étant donné que la douleur peut se former en raison de lésions d'autres organes internes, les spécialistes suivants peuvent également participer au processus de diagnostic:

  • endocrinologue et néphrologue;
  • pneumologue et neuropathologiste;
  • traumatologue et cardiologue;
  • gynécologue et thérapeute;
  • pédiatre et vertébrologue.

Selon le médecin auquel le patient sera référé pour un examen supplémentaire, il sera affecté à des procédures de laboratoire et instrumentales spécifiques..

Traitement

Le schéma thérapeutique visant à éliminer cette douleur est élaboré individuellement pour chaque patient. Lors de l'élaboration des tactiques de traitement, le médecin s'appuie sur le principal facteur provoquant. Le plus souvent, les patients se voient prescrire:

  • administration orale ou administration intraveineuse de substances médicinales;
  • procédures de physiothérapie;
  • cours de massage thérapeutique;
  • Thérapie par l'exercice;
  • thérapie diététique, qui n'est nécessaire que lorsqu'une pathologie gastro-intestinale est devenue la base du syndrome douloureux;
  • l'intervention chirurgicale est pratiquée assez rarement et uniquement selon les indications individuelles.

La thérapie médicamenteuse vise souvent à recevoir:

  • les antibiotiques;
  • AINS;
  • enzymes;
  • analgésiques;
  • anti-douleurs;
  • les médicaments nécessaires pour soulager les manifestations externes individuelles;
  • agents fortifiants.

Après l'approbation du médecin traitant, il est possible d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle. À la maison, il est permis de préparer des boissons curatives à base de:

  • cannelle et miel;
  • mélisse et menthe;
  • rose musquée et nerprun;
  • l'immortelle et la tarie;
  • pelure de pomme de terre.

La médecine alternative devrait faire partie intégrante de la thérapie et ne pas être le principal moyen de soulager la douleur..

Les indications pour l'opération peuvent être:

  • torsion du kyste ovarien;
  • identification des néoplasmes de toute localisation;
  • dommages à la rate;
  • l'inefficacité des remèdes conservateurs;
  • violations graves du travail des organes internes;
  • formation des conséquences de la maladie sous-jacente.

Dans tous les cas, le traitement doit avoir lieu sous la stricte surveillance d'un médecin observant le patient..

Prévention et pronostic

Pour éviter la douleur de la localisation décrite chez un adulte et un enfant, il est nécessaire de respecter des mesures préventives simples. Les principales recommandations sont présentées:

  • maintenir un mode de vie sain et modérément actif;
  • nutrition complète et équilibrée;
  • éviter toute blessure, ecchymose et blessure;
  • prévenir l'influence des basses températures sur le corps humain;
  • séjour fréquent au grand air;
  • surveillance constante de la position du corps;
  • rationalisation du régime de travail et de repos;
  • diagnostic rapide et élimination complète des maladies existantes, dans lesquelles le tableau clinique comprend un symptôme désagréable similaire;
  • passage régulier, au moins 2 fois par an, un examen complet dans un établissement médical.

La douleur dans le côté gauche sous les côtes dans la grande majorité des situations a un pronostic favorable, et ce symptôme peut être facilement arrêté par des techniques thérapeutiques conservatrices. Cependant, le traitement ne sera pas complet sans l'élimination des sources de provocation..

Le refus de traiter la maladie sous-jacente entraînera non seulement de fréquentes rechutes de douleur, mais entraînera également des complications. Dans le même temps, la probabilité de décès est élevée..

Douleur dans l'hypochondre gauche

Les sensations d'inconfort et de douleur dans l'hypochondre gauche sont une raison assez courante pour les patients qui recherchent des soins médicaux. Ces phénomènes peuvent être différents dans leurs manifestations (douloureuses, coupantes, vives, etc.) et en intensité, ainsi qu'en durée. Pour établir leur cause, une visite chez le médecin ne suffit pas, des examens supplémentaires sont nécessaires. Cela est dû au fait que dans ce segment du corps, il y a plusieurs organes qui, en raison des processus pathologiques qui s'y déroulent, se font ainsi connaître.

Organes de l'hypochondre gauche

L'hypochondre gauche est la zone située sous les deux côtes inférieures sur le côté gauche du milieu conditionnel de l'abdomen. Les organes suivants se trouvent ici:

le côté gauche de l'estomac;

diaphragme (côté gauche);

rein gauche et son uretère, ainsi que les ligaments.

De plus, il existe d'autres types de douleur dans cette zone qui ne sont pas directement liés aux organes ci-dessus. Ils sont la conséquence de maladies des organes internes d'autres zones de l'abdomen ou de parties du tronc et se propagent le long des fibres nerveuses (voir ci-dessous).

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Les principales causes de douleur dans l'hypochondre gauche sont les suivantes:

maladies de l'estomac, le plus souvent - ulcères, gastrite;

maladies pancréatiques - pancréatite;

pathologie du rein gauche;

maladies du petit et du gros intestin.

De plus, non moins rarement, la douleur dans cette zone peut être causée par:

processus inflammatoires du diaphragme, des hernies et des tumeurs;

les maladies cardiaques, en particulier l'angine de poitrine, les crises cardiaques, les maladies ischémiques;

ostéochondrose de la colonne lombaire et thoracique;

processus inflammatoires dans les appendices à gauche chez la femme (annexite, etc.);

conséquences postopératoires et post-traumatiques (hématomes, coupures, points de suture, etc.);

effort physique intense.

Chacune de ces raisons peut constituer une menace potentielle pour la vie humaine. Par conséquent, pour leur élimination et leur traitement en temps opportun, un appel immédiat à un spécialiste est nécessaire..

Variétés de douleur

De par la nature de la douleur dans l'hypochondre gauche, il existe les types suivants:

En plus de ces caractéristiques, pour un diagnostic correct, le médecin prend également en compte les manifestations indirectes de la douleur. Ceux-ci inclus:

irradiation (là où elle donne);

Une personne capable de décrire correctement la nature de la douleur aide grandement et accélère le processus d'identification des causes de la maladie.

Douleur vive et vive

Une douleur vive et aiguë indique généralement la présence de lésions graves des organes internes, nécessitant une hospitalisation immédiate. Dans ce cas, une personne développe une réaction douloureuse forte, presque intolérable, souvent accompagnée d'une perte de conscience. Si cela ne se produit pas, la personne essaie d'atténuer la condition, se balançant à la recherche d'une position corporelle confortable.

Une telle douleur survient dans les cas suivants:

kyste rénal retenu;

blessures internes - rupture ou hématome de la rate, fractures des côtes, rupture du rein, rupture du ligament rénal.

Pour sauver la vie du patient, une intervention chirurgicale est souvent inévitable dans de telles situations..

Douleur sourde et douloureuse

Ce type de douleur peut survenir dans de nombreux cas, le plus souvent associé à l'évolution chronique des maladies des organes de l'hypochondre gauche. Ceux-ci comprennent les formes chroniques de gastrite, les ulcères d'estomac, la pancréatite et la pyélonéphrite, la colite ou la duodénite. En outre, les cardiopathies ischémiques et les conditions pré-infarctus sont souvent porteuses de ce syndrome douloureux..

Avec cette nature de douleur, le patient ne consulte souvent pas un médecin à temps et s'y adapte. En conséquence, des processus conduisant à la destruction d'organes ou à une dégradation irréversible des tissus se produisent dans le corps pendant une longue période sans traitement, ce qui menace la perte des fonctions de l'organe entier et la nécessité d'effectuer des opérations au fil du temps..

Dans la pratique médicale, les gens se plaignent particulièrement souvent de douleurs sourdes et douloureuses dans le cas d'une forme chronique de gastrite. Dans ce cas, le patient ressent surtout une douleur dans l'hypochondre gauche à jeun ou après avoir mangé. Son appétit diminue, il se fatigue vite. Un traitement opportun et le respect d'un certain régime alimentaire aident à faire face à la maladie. Si la maladie ne persiste pas pendant une longue période sans mesures thérapeutiques adéquates, des processus pathologiques graves conduisant à l'oncologie peuvent se développer.

En plus de ces maladies, cette nature de la douleur est inhérente aux maladies suivantes:

entérite (processus intestinaux inflammatoires);

processus inflammatoires des appendices;

oncologie du pancréas ou du foie, de la rate;

oncologie du poumon gauche;

hypertrophie de la rate due à une leucémie, une anémie, une mononucléose de nature infectieuse, une polyarthrite rhumatoïde;

Avec les pathologies intestinales et les ulcères d'estomac, la douleur survient généralement aussi après avoir mangé ou à jeun, des flatulences sévères, des ballonnements, parfois des vomissements avec du sang ou des nausées. Ces manifestations peuvent être dérangeantes la nuit..

Dans tous les cas ci-dessus, il est important de savoir que plus un examen médical est effectué tôt concernant les causes de ce type de douleur, plus le traitement sera efficace et plus la période de récupération sera rapide..

Douleur lancinante

Sur le côté gauche de l'abdomen, sous les côtes, se trouve la rate. Cet organe est difficile à palper, mais ce sont précisément ses lésions qui peuvent provoquer des tiraillements. Ceci est généralement observé quand sa taille augmente dans le contexte de processus infectieux (tuberculose) et auto-immunes en cours lent (par exemple, le lupus érythémateux).

Aussi, ce type de douleur est observé en cas d'hépatite. Avec une forme actuelle d'hépatite chronique à long terme, associée à une douleur constante ou périodique, à la fois à droite (plus souvent et plus intensément) et à gauche, une personne présente des symptômes tels qu'une complication de la maladie lors de la consommation d'aliments gras, une lourdeur à l'intérieur de l'abdomen et une augmentation de la taille du foie. S'il n'est pas traité, il peut entraîner une cirrhose.

Élancement

Les douleurs piquantes sont un autre type de douleur qui survient dans l'hypochondre gauche. Ils sont généralement associés à diverses maladies du rein gauche. Ce sont généralement les affections suivantes:

Dans ce cas, des sensations douloureuses apparaissent dans le dos ou sur le côté et peuvent être transmises à l'hypochondre. Dans ce cas, il y a une augmentation de la t corporelle, des vomissements, des nausées, une envie fréquente d'uriner et sa douleur, une faiblesse générale. Des douleurs lancinantes très sévères peuvent être associées à la présence de grosses pierres dans l'organe ou au début de leur mouvement. Dans ce cas, une opération est nécessaire.

Avec une nature de la douleur peu prononcée, des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées. Cependant, dans tous les cas, un recours à un spécialiste est nécessaire..

Douleur lancinante

Une maladie aussi dangereuse que la pancréatite provoque très souvent des douleurs dans l'hypochondre gauche et leur caractère est similaire à une forte pulsation. En plus des symptômes de douleur, il y a des vomissements de bile, de la fièvre, de la diarrhée, des ballonnements, des frissons, de la transpiration et un gonflement des membres. Le patient essaie de trouver une posture confortable pour réduire la douleur. Il se penche en avant ou s'assied. Cette maladie est très dangereuse et peut devenir aiguë lorsque des soins médicaux immédiats sont nécessaires..

Douleur chez les femmes

Les femmes au cours de divers processus physiologiques (grossesse, période prémenstruelle) peuvent également ressentir des douleurs dans l'hypochondre gauche.

Pendant la grossesse, en particulier au cours des 2-3 trimestres, lorsque le fœtus est déjà assez gros, sa pression naturelle sur les organes internes de la mère se produit. Le résultat est une douleur récurrente..

Si le corps d'une femme produit une quantité accrue d'hormones sexuelles féminines à la veille du début des règles, qui affectent les voies biliaires, les provoquant des spasmes. Dans ce cas, il peut y avoir des sensations de douleur sous la côte droite, s'étendant sur le côté gauche de l'abdomen, de l'amertume dans la bouche et une sensation de nausée. Dans ce cas, une consultation avec un gynécologue vous aidera à choisir les bonnes mesures pour prévenir de tels phénomènes..

Douleur causée par des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins

Avec les maladies du cœur et du système vasculaire, et en particulier avec la dystonie végétative-vasculaire et l'angine de poitrine, la douleur survient également dans la région sous-costale gauche. Dans le cas de la dystonie, cela est dû à une violation du mécanisme de maintien du tonus des vaisseaux sanguins et, dans le cas de l'angine de poitrine, des douleurs cardiaques sont attribuées à cette zone..

La nature de la douleur dans ces cas peut être terne, poignante et douloureuse. Les patients ont généralement du mal à décrire de tels phénomènes, car ils sont à la fois prolongés et paroxystiques avec une localisation indistincte. Au cours de la recherche, les maladies typiques des organes situés dans cette zone de l'hypochondre ne sont pas détectées et la personne est envoyée pour examen chez un cardiologue ou un neurologue.

Douleur non associée à la maladie

Parfois, des personnes ou des enfants en parfaite santé ressentent des douleurs dans l'hypochondre gauche lors d'une activité physique active (sport, travail intensif). Cela se produit généralement lorsqu'une personne a un faible niveau de formation pour ces activités. Le mécanisme de ce phénomène est tel que sous l'influence de la charge, le niveau de circulation sanguine dans le corps augmente fortement.

En réponse à cela, tous les vaisseaux sanguins augmentent de diamètre, y compris la veine cave droite, qui court à côté du foie et commence à appuyer dessus. En conséquence, une douleur lancinante apparaît à droite, qui est transmise à l'hypochondre gauche. Peu de temps après l'arrêt de l'exposition, la réaction douloureuse passe d'elle-même et ne nécessite aucune mesure thérapeutique. De nombreux écoliers sont confrontés à de telles manifestations lors de croisements ou de dépassement des normes sportives.

Parfois, des sensations de douleur similaires peuvent apparaître avec des mouvements brusques ou des inclinaisons du corps. Cela est dû au contact des organes internes avec la surface de la côte et, par conséquent, à la réaction protectrice du corps sous forme de douleur.

Mesures pour la douleur

Si le diagnostic n'a pas encore été établi et que la douleur est gênante, il est nécessaire de demander l'aide et les conseils d'un thérapeute qui mènera la recherche initiale et déterminera les actions ultérieures du patient..

Bien entendu, chaque type de douleur spécifique nécessite d'être référé à un spécialiste spécifique:

Douleur dans l'hypochondre gauche: les raisons qu'il signale

Vous pouvez ressentir de la douleur dans le quadrant supérieur gauche pour diverses raisons. Mais ces signaux corporels ne peuvent être ignorés car ils peuvent indiquer des problèmes avec le tractus gastro-intestinal et d'autres organes vitaux. Je vais vous parler des causes les plus probables de la douleur.

Photo: Olson T., Wojciech P. Atlas d'anatomie humaine. - M.: Littérature médicale, 2012.-- 504 p..

Vos côtes protègent des organes internes importants. Dans ma pratique, il y a eu des cas où la douleur sous la côte gauche était associée à un muscle tiré et a rapidement disparu sans conséquences. Bien sûr, en plus de cela, d'autres organes peuvent également déranger. Voici ce qui est à gauche sous les côtes:

Je vais décrire les problèmes les plus probables, mais vous devriez quand même consulter un médecin. Voici quelques-unes des préoccupations:

Douleur dans l'hypochondre gauche: syndrome du côlon irritable

Le stress, une infection bactérienne ou des sensibilités alimentaires peuvent provoquer une constellation de symptômes appelés IBS. En termes simples, c'est un facteur irritant qui entraîne des douleurs fréquentes dans la région intestinale. Ce faisant, vous pouvez rencontrer:

  • la diarrhée;
  • constipation;
  • crampes et ballonnements;
  • fatigue.

De plus, du mucus blanc peut être présent dans les selles. Si vous craignez une douleur éclatante dans l'hypochondre gauche, faites attention à ces symptômes. Un bon repos, un mode de vie actif et beaucoup de fibres peuvent aider.

Causes des flatulences et comment s'en débarrasser

Douleur douloureuse dans l'hypochondre gauche: accumulation de gaz

La formation de gaz fait partie intégrante de la digestion. Dans ma pratique, j'ai observé des cas où les gaz traversent lentement ou mal le tube digestif, ce qui conduit à:

  • crampes douloureuses;
  • ballonnements,
  • douleur sous les côtes.

Les gens ressentent souvent des coliques du côté gauche. Pour que les gaz soient éliminés normalement, vous devez modifier votre régime alimentaire, manger en petites portions, éviter de grandes quantités de produits laitiers, d'aliments frits, de boissons gazeuses.

Inconfort dans l'hypochondre gauche: constipation

Est-ce difficile d'aller aux toilettes? Si les selles ne se produisent pas plus de trois fois par semaine, cela indique une constipation. Dans le même temps, mes patients ressentent une douleur sourde du côté gauche, ainsi que des problèmes tels que:

  • selles dures;
  • incapacité à vider vos intestins;
  • se sentir bloqué, vous empêcher d'aller aux toilettes.

Par conséquent, une douleur dans l'hypochondre gauche la nuit peut indiquer une accumulation de matières fécales. Avec de tels problèmes, je recommande de ne pas endurer longtemps, de mener une vie active, de manger des aliments riches en fibres. Ce problème est décrit plus en détail par une source WebMD faisant autorité..

Gonflement pendant la grossesse: causes et comment réduire

Douleur à gauche sous la côte: inflammation intestinale

C'est un nom commun pour diverses maladies qui entraînent une inflammation du tractus gastro-intestinal, y compris la colite. Mes patients dans des situations similaires se plaignaient souvent de symptômes tels que:

  • fatigue constante;
  • perte de poids rapide;
  • la diarrhée;
  • crampes dans l'abdomen;
  • chaleur.

Consultez immédiatement un médecin. Je recommande également de changer votre alimentation, y compris de vous entraîner dans votre routine quotidienne..

Photo: Olson T., Wojciech P. Atlas d'anatomie humaine. - M.: Littérature médicale, 2012.-- 504 p..

Douleur dans le côté gauche: côtes meurtries

Si les côtes sont blessées, vous pouvez ressentir des douleurs autour de la partie affectée, ainsi que des douleurs lors de l'inhalation. La rééducation prend généralement 3 à 6 semaines si les organes internes ne sont pas affectés. Voici ce qui devrait être alarmant:

  • dyspnée;
  • augmentation des sensations de douleur;
  • tousser du sang.

Consultez ensuite immédiatement un médecin pour éviter des conséquences graves..

Douleur dans le côté gauche sous les côtes: pancréatite

L'inflammation aiguë ou chronique du pancréas provoque souvent des douleurs du côté gauche après avoir mangé. Faites attention aux symptômes qui l'accompagnent:

Constipation chez la femme enceinte: comment résoudre le problème?

  • les sensations douloureuses s'étendent au dos;
  • la température s'est élevée;
  • inquiet des nausées et des vomissements.

Il s'agit d'une affection grave qui, dans les cas graves, peut nécessiter une intervention chirurgicale. Par conséquent, ne tardez pas à essayer d'être traité à la maison. Des manifestations similaires sont également décrites dans un article de ma collègue Beth Sissons pour MedicalNewsToday.

Douleur dans le côté gauche: gastrite

J'ai personnellement observé des patients dont la douleur causée par l'inflammation de la muqueuse gastrique se propageait au côté gauche de l'abdomen. Les symptômes peuvent s'améliorer après avoir mangé. Si vous vous inquiétez de ce qui fait mal sous la côte gauche, faites attention aux signes suivants:

La gastrite peut être causée par une infection, un traumatisme et un stress constant. L'abus d'alcool, d'aliments épicés et frits affecte également. Le traitement implique généralement des médicaments qui réduisent la production d'acide dans l'estomac, permettant à la membrane muqueuse de guérir.

Douleur dans l'hypochondre gauche: infection rénale

Vous vous demandez: pourquoi le côté gauche fait-il mal? La pratique montre que cela peut être le signe d'une infection rénale, surtout si vous ressentez également:

  • douleur en urinant;
  • douleur au dos ou à l'aine;
  • nausée et vomissements;
  • température élevée.

Causes de la plaque blanche sur la langue

Le médecin vous prescrira le traitement nécessaire.

L'hypochondre gauche fait mal: calculs rénaux

Je dois dire que de petites pierres passent souvent sans douleur du corps dans l'urine. Mais une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche peut indiquer de gros calculs. Le problème a également d'autres symptômes:

  • douleur dans l'abdomen et le dos;
  • la nausée;
  • sang dans l'urine;
  • douleur en urinant.

Pour minimiser les symptômes, je recommande de boire plus d'eau. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans un article de ma collègue Diana Wells..

Le côté gauche fait mal: rate hypertrophiée

Comment savez-vous si votre rate vous fait mal? Parfois, il suffit de savoir ce qui se trouve sous la côte gauche et quels symptômes accompagnent le problème. La rate peut devenir hypertrophiée en raison d'une infection ou d'autres conditions médicales. En plus de la douleur dans l'abdomen gauche, vous pouvez ressentir:

  • saturation rapide avec une petite quantité de nourriture;
  • fatigue;
  • anémie.

La blessure peut également provoquer une fracture de la rate et des douleurs dans le côté gauche du corps. Dans le même temps, des étourdissements et un pouls rapide sont observés, ce qui nécessite des soins médicaux urgents..

Ça fait mal sous la côte gauche: maladie cardiovasculaire

Douleur dans l'hypochondre droit: symptômes, raisons, que faire

Qu'est-ce qui fait mal dans l'hypochondre gauche? Un symptôme similaire peut indiquer une crise cardiaque, en particulier lorsqu'il est combiné avec:

  • sensation d'oppression et de compression dans la poitrine;
  • fatigue;
  • nausées, brûlures d'estomac, douleurs abdominales;
  • dyspnée;
  • sueur froide.

Si vous avez au moins deux signes qui correspondent, appelez immédiatement une ambulance.

Les organes internes souffrent non seulement de blessures, mais aussi de votre style de vie. Par conséquent, l'hypochondre gauche peut faire mal et des symptômes supplémentaires peuvent survenir. N'ignorez pas ces signes et consultez un médecin.

Attention! Le matériel est à titre informatif seulement. Vous ne devez pas recourir au traitement qui y est décrit sans consulter au préalable votre médecin.

Sources:

  1. Beth Sissons. Qu'est-ce qui cause la douleur abdominale supérieure gauche sous les côtes? // MedicalNewsToday. - 2019. - 22 juillet. - Mode d'accès: https://www.medicalnewstoday.com/articles/325815#irritable-bowel-syndrome
  2. Diana Wells. Qu'est-ce qui cause la douleur sous mes côtes dans l'abdomen supérieur gauche? // Healthline. - 2020. - 23 mars - Mode d'accès: https://www.healthline.com/health/upper-left-abdominal-pain-under-ribs#digestive-causes
  3. Minesh Khatri. Qu'est-ce que la constipation? // WebMD. - 2019. - 23 novembre - Mode d'accès: https://www.webmd.com/digestive-disorders/digestive-diseases-constipation#1

Pourquoi les pieds transpirent et comment se débarrasser des odeurs de pieds

Auteur: Candidate en sciences médicales Anna Ivanovna Tikhomirova

Examinateur: Candidat en sciences médicales, professeur Ivan Georgievich Maksakov

Pourquoi l'ondulation sous la côte gauche est-elle dangereuse??

Les sensations désagréables dans la poitrine nécessitent un diagnostic minutieux. La pulsation sous la côte gauche peut être le symptôme de nombreuses maladies et pathologies: de la névralgie intercostale à l'exacerbation des ulcères d'estomac. Il s'agit souvent d'une manifestation d'une violation du rythme cardiaque, indiquant des changements dangereux dans les muscles du myocarde. La nature et la fréquence de la douleur, la présence de bruits parasites affectent le diagnostic..

Causes de pulsation sous la côte gauche

Lorsque des tremblements douloureux apparaissent sur le côté gauche de la poitrine, la plupart des patients commencent à prendre des médicaments de manière intensive pour normaliser le travail du cœur, suspectant des problèmes avec cet organe important. En effet, l'examen doit commencer par un thérapeute: une pulsation sous la côte gauche dans 70% des cas indique un dysfonctionnement de la fonctionnalité de la rate, de l'estomac, du pancréas.

Le symptôme se produit avec les problèmes de santé suivants:

  1. inflammation de la rate sur fond d'intoxication;
  2. une attaque de pancréatite;
  3. calculs ou néoplasmes dans le pancréas;
  4. gastrite;
  5. ulcère de l'estomac.

Une douleur pulsatile dans l'hypochondre gauche peut être donnée par l'intestin supérieur. Avec la dysbactériose, la colite, l'ulcère gastroduodénal, les spasmes commencent dans les boucles. Ils affectent les terminaisons nerveuses, donnent sous le cœur. Dans de rares cas, des sensations similaires se produisent après avoir trop mangé, lorsque l'estomac appuie sur le diaphragme, mais ne s'accompagne pas de douleur.

Si le patient se plaint de contracter l'hypochondre gauche et de faire mal, le médecin suggère une ostéochondrose de la colonne thoracique. Le problème apparaît avec un travail constant en position assise, lorsqu'une personne se penche sur la table et serre la poitrine. Des crampes sévères peuvent provoquer:

  • diverticulite;
  • processus rhumatoïde;
  • inflammation du poumon (lobes inférieurs);
  • oncologie;
  • pression d'une côte cassée.

Lorsqu'il y a une pulsation sous la côte gauche, il faut écouter la nature des sensations. Si la douleur irradie sous l'omoplate et dans le dos, elle se propage par spasmes, on parle de névralgie intercostale. Elle est causée par un nerf pincé avec des saillies ou des hernies, des maladies virales passées, une hypothermie, un stress. La maladie n'affecte pas le travail du cœur, mais se caractérise par une douleur insupportable, souvent confondue avec un infarctus du myocarde.

Les problèmes énumérés sont considérés comme des conditions aiguës, nécessitant un traitement obligatoire. Selon le diagnostic, l'aide est apportée par un gastro-entérologue, un chirurgien, un pneumologue ou un oncologue.

Causes cardiaques de la pulsation

Pour toute sensation désagréable, vous devez absolument consulter un spécialiste. S'il se contracte fortement dans l'hypochondre gauche et fait mal, il est nécessaire d'exclure les problèmes cardiaques qui nécessitent une intervention immédiate:

  1. hypertension artérielle;
  2. infarctus du myocarde;
  3. inflammation de la valve;
  4. notocorde dans l'un des ventricules;
  5. myocardite;
  6. la cardiopathie ischémique.

Avec l'hypertension artérielle, la pression reste constamment élevée, ce qui incite le cœur à travailler plus fort. Il doit pomper beaucoup plus de sang, ce qui use considérablement les vaisseaux et les valves. Des douleurs thoraciques douloureuses, des picotements, des sensations de brûlure pendant les périodes d'exacerbation rejoignent progressivement la pulsation. Sans la prise quotidienne de médicaments spéciaux, la situation ne fait qu'empirer, elle devient la cause d'un accident vasculaire cérébral précoce, d'une crise cardiaque et d'une fatigue rapide.

Les accords congénitaux dans le cœur sont considérés comme la pathologie organique la plus diagnostiquée. Selon les cardiologues, environ 10 à 20% de toutes les personnes vivent avec un tel trouble. La plupart des patients ne connaissent même pas l'existence d'une carence, ils l'apprennent par hasard lors d'un examen de routine..

Il existe plusieurs types et étapes de développement de la notocorde. Dans 80% des cas détectés, il n'interfère pas avec le fonctionnement des vannes, n'affecte pas la pression. Mais avec une forte prise de poids, un travail dans des conditions difficiles, une poussée de croissance, un adolescent peut éprouver des étirements. Il se manifeste sous forme de pulsation dans l'hypochondre gauche après un effort physique ou un stress..

La myocardite est un problème plus dangereux et imprévisible. Il s'agit d'une inflammation aiguë de la muqueuse du cœur, qui affecte les muscles du myocarde, la poche cardiaque. Il s'agit souvent d'une conséquence de maladies à évolution infectieuse et purulente: angor, otite moyenne, pneumonie, amygdalite, diphtérie. Les principaux symptômes sont:

  • battements indolores sous la côte gauche;
  • essoufflement;
  • lèvres et muqueuses bleues;
  • développement de poches;
  • inflammation du foie.

La myocardite se transforme rapidement en une maladie cardiaque purulente. L'exsudat inflammatoire enveloppe l'organe, comme s'il le serrait dans un étau. Chez les jeunes, la maladie se développe progressivement et se transforme souvent en une forme chronique. Si l'infection n'est pas arrêtée à temps, une insuffisance cardiaque se produit et le risque de thromboembolie augmente. Selon les statistiques, la myocardite est la cause de décès chez 12 à 15% des patients de moins de 35 ans.

Pulsation comme signe d'ischémie

Les cardiopathies ischémiques représentent environ 60 à 70% des décès avec diagnostic cardiaque. Le principal groupe à risque est constitué des représentants du sexe fort de plus de 55 ans, qui ont de mauvaises habitudes, sont en surpoids, qui travaillent depuis longtemps dans des travaux dangereux..

La cause de la pathologie est la mort de certaines parties du cœur sur les murs. Ils arrêtent de soutenir le travail, pompant le sang au même niveau. Les vaisseaux endommagés sont fermés avec des caillots sanguins ou des plaques sclérosantes, mal conduisant l'oxygène, le potassium, le magnésium. Les symptômes d'une pathologie dangereuse sont les signes suivants:

  1. des pulsations se produisent périodiquement sous les côtes gauches;
  2. des crises d'arythmie surviennent;
  3. la pression artérielle augmente;
  4. il y a une sensation constante de manque d'oxygène;
  5. difficile de mener une vie active

Avec une maladie avancée, une personne subit souvent des crises de panique provoquées par une altération de la circulation sanguine et de la nutrition du cerveau. Le cœur bat vite et fort, vertiges, faiblesse, somnolence tourmente. La personne note qu'elle transpire abondamment, souffre d'oubli, souffre d'insomnie par peur d'une crise cardiaque.

Méthodes de traitement de l'ischémie

La cardiopathie ischémique nécessite un traitement obligatoire. Plus la pathologie est détectée tôt, plus les chances d'éviter une opération complexe sont élevées. Au stade initial, les cardiologues choisissent un traitement médicamenteux qui élimine la cause de l'ischémie, soulage les symptômes douloureux et rétablit la circulation sanguine. Les principales mesures pour réduire les brûlures et les pulsations dans la poitrine:

  • traitement avec des agents antiplaquettaires, des bloqueurs adrénergiques;
  • régime spécial avec restriction de sel, protéines animales, aliments gras;
  • diminution de l'activité physique;
  • perte de poids;
  • lutter contre les poches.

Dans les situations difficiles, le seul moyen d'éviter des conséquences tragiques est l'opération d'un pontage coronarien. Avec son aide, la circulation sanguine se forme dans les zones mourantes en contournant les vaisseaux affectés. Parfois, un stenting plus doux est utilisé avec l'introduction d'un ballon miniature qui dilate l'aorte ou la veine bloquée. Un canal créé artificiellement est une sorte de chirurgie plastique du cœur, qui donne au patient la possibilité de vivre et de travailler.

La douleur dans le côté gauche sous les côtes provoque

La douleur dans le côté gauche sous les côtes est un signe de maladies, de blessures traumatiques, de troubles du système musculo-squelettique, de lésions des tissus mous et de certaines infections virales. Les caractéristiques de la clinique, le programme de diagnostic et les tactiques de traitement dépendent de la cause de la douleur.

Causes de la douleur

Pancréatite

L'inflammation du pancréas est la cause la plus fréquente de douleur à gauche sous les côtes. Il y a plusieurs raisons à l'inflammation des organes:

traumatisme à l'étage supérieur de la cavité abdominale;

Infection à Helicobacter pylori;

complications après opérations et manipulations (endoscopie).

Une crise de pancréatite est caractérisée par une douleur intense sous la côte gauche, irradiant vers le dos et l'épaule. Les gens se plaignent souvent d'une douleur aiguë à la ceinture, associée à des vomissements indomptables.

Dans l'inflammation chronique, le syndrome douloureux a un caractère terne et douloureux, aggravé par l'effort physique, la suralimentation, l'abus d'alcool ou la consommation excessive de fruits frais. Cette forme de la maladie est une continuation logique de la pancréatite aiguë non traitée..

Le soulagement de la douleur dans la pancréatite aiguë consiste en une thérapie visant à éliminer sa cause - l'inflammation du pancréas. De plus, à des fins symptomatiques, des analgésiques sont prescrits et des blocages de la novocaïne sont effectués. L'introduction d'un anesthésique local dans le lit de l'organe dans la phase aiguë du processus inflammatoire soulage considérablement ses manifestations douloureuses.

Névralgie intercostale

L'ostéochondrose, les hernies discales intervertébrales, les fractures par compression des vertèbres dans l'ostéoporose servent souvent de déclencheur à une douleur intense dans l'hypochondre gauche. Des sensations désagréables de coups de couteau commencent à l'arrière de la colonne vertébrale par une attaque soudaine. Le mécanisme de cette pathologie est la compression des nerfs intercostaux par les structures de la colonne vertébrale. La névralgie peut simuler certaines maladies des organes abdominaux. Ses particularités:

douleur aiguë sous la côte gauche du dos, à partir des vertèbres;

le début est associé à un mouvement brusque;

la douleur s'aggrave en tournant et en pliant simplement le corps;

peut disparaître en position stationnaire;

il n'y a pas de symptômes dyspeptiques (nausées, vomissements, ballonnements, changements dans la nature des selles).

Une autre caractéristique du syndrome douloureux est son soulagement rapide après une injection d'un anti-inflammatoire (diclofénac, dicloberl) ou une séance de thérapie manuelle. En l'absence de soins appropriés et d'élimination de la cause, les crises de névralgie se répètent périodiquement.

Ulcère gastroduodénal

Une douleur douloureuse sous la côte gauche à l'avant est provoquée par un ulcère d'estomac ou duodénal. Elle est localisée sous le processus xiphoïde ou, de manière populaire, «sous la cuillère». Un lien clair avec la nourriture est noté, grâce auquel la localisation présumée du défaut ulcéreux est établie:

la douleur immédiatement après avoir mangé correspond à un ulcère de la section d'entrée (cardiaque) et du corps de l'organe;

les symptômes quelques heures après apparaissent avec un ulcère de la section sortante;

les douleurs nocturnes sont prédominantes pour un défaut de la muqueuse duodénale.

De plus, les symptômes dyspeptiques sont inhérents à l'ulcère gastroduodénal. Des symptômes similaires et une douleur douloureuse sous la côte gauche peuvent également être notés avec une hernie diaphragmatique. Une caractéristique distinctive d'une hernie est le vomissement précoce après avoir mangé, ce qui apporte un soulagement. Il se caractérise également par un symptôme spécifique - le fait de se coucher immédiatement après avoir mangé provoque une régurgitation du suc gastrique dans l'œsophage, qui se manifeste par un goût amer insupportable dans la bouche..

La douleur associée à l'ulcère gastroduodénal disparaît ou diminue considérablement avec une alimentation diététique et la prise de médicaments qui réduisent l'acidité.

Blessure

Les parois latérales de l'abdomen et de la poitrine sont riches en terminaisons nerveuses, avec des lésions traumatiques entraînant une douleur. Après une fracture des côtes, elle persiste plusieurs mois. Arrêté après avoir pris des analgésiques et des compresses anti-inflammatoires locales.

Le principal danger de blessure à l'arc costal gauche n'est pas une fracture des côtes, mais des lésions des organes internes. L'étiologie de la douleur sous la côte gauche d'un caractère prononcé peut consister en une rupture de la rate - une condition qui menace une hémorragie intra-abdominale massive.

Lorsqu'un organe se rompt, la douleur irradie vers la paroi abdominale inférieure, où le sang coule, et vers l'épaule gauche, qui est associée à une irritation des fibres nerveuses phréniques. Avec cette blessure, il y a aussi un symptôme spécifique. Lorsqu'une personne essaie de s'allonger, la douleur dans l'abdomen et l'épaule augmente fortement, ce qui la fait monter rapidement. Dans la littérature médicale, cela s'appelle le symptôme "vanka-vstanka".

Une rate rompue est une maladie grave qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Dans la plupart des cas, l'essence de l'opération est l'ablation complète d'un organe qui ne remplit plus les fonctions vitales chez l'adulte. Dans des cas extrêmement rares, lorsque l'état du patient est stable et que le degré de destruction des organes est insignifiant, une chirurgie permettant de sauver des organes peut être réalisée.

Cardiopathie

Une douleur sourde sous la côte gauche est une manifestation de l'angine de poitrine et de l'infarctus du myocarde, lorsque le retard et le diagnostic erroné ont un mauvais pronostic. Traiter la pancréatite, la névralgie ou les ulcères lors de crises cardiaques aiguës est pire que l'inactivité absolue. Il est conseillé de se souvenir des symptômes accompagnant la forme abdominale de l'infarctus du myocarde:

engourdissement du bras gauche;

Un électrocardiogramme avec ces symptômes devrait être la principale procédure de diagnostic, sans laquelle le traitement ne peut être instauré. Le soulagement de la douleur en cas de crise cardiaque consiste à introduire des analgésiques narcotiques et à utiliser des comprimés de nitroglycérine. Si vous soupçonnez ce diagnostic, un appel d'ambulance doit être immédiatement.

Pneumonie et pleurésie

L'inflammation du poumon ou de la plèvre recouvrant cet organe est une cause potentielle de douleur à la place de l'arc costal gauche. La douleur de nature poignardante augmente avec une respiration profonde et une pression des doigts sur les espaces intercostaux. Ces maladies surviennent dans le contexte d'un rhume et, en plus de la douleur, s'accompagnent d'un certain nombre de symptômes:

retard de la moitié gauche de la poitrine dans l'acte de respirer;

lissage des espaces intercostaux.

Le soulagement de la douleur se produit pratiquement seul après le début du traitement du problème sous-jacent. Pour cela, des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, antitussifs et expectorants sont utilisés. En cas de pleurésie exsudative, lorsque du liquide s'accumule dans la cavité pleurale, il peut être nécessaire de pratiquer une ponction et une aspiration d'exsudat inflammatoire.

Maladies du côlon

À gauche dans l'hypochondre se trouve l'angle splénique du côlon. Avec son inflammation, son volvulus ou son gonflement à cet endroit, des douleurs peuvent survenir. Souvent, il est accompagné de certains des symptômes:

impuretés pathologiques dans les selles (mucus, sang, pus);

diarrhée ou constipation;

pas de gaz ni de selles.

Un retard dans un tel cas menace une intervention chirurgicale. Par conséquent, si vous présentez de tels symptômes, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital. Le syndrome douloureux dans la pathologie du côlon est rarement le principal symptôme, il s'arrête donc rapidement après l'élimination de la cause fondamentale de la maladie.

Colique rénale

Des concrétions ou du sable dans les voies urinaires sont une cause probable d'une altération de l'écoulement de l'urine dans la vessie à partir des reins. Dans de telles situations, dans le bassin de ce dernier, une pression accrue se produit, le tissu et la capsule de l'organe s'étirent et un syndrome douloureux prononcé se produit. La douleur de nature aiguë et perçante est principalement localisée sous les côtes derrière. Une telle attaque s'accompagne d'une violation de la nature de la miction sous la forme d'un retard, d'une envie fréquente ou d'une coloration sanglante de l'urine. Les patients sont toujours agités, il leur est difficile de trouver un endroit ou une position confortable dans lesquels l'attaque ne serait pas aussi prononcée.

Les soins urgents pour les coliques rénales consistent en l'introduction d'une combinaison de divers médicaments anti-inflammatoires, analgésiques et antispasmodiques. Plus souvent, la douleur disparaît après cela. Pour éviter une deuxième crise, il est recommandé de prendre un bain chaud, de mettre un coussin chauffant sur le point sensible ou de boire une petite quantité d'alcool fort. Ces activités conduisent à une relaxation des muscles lisses des voies urinaires, à un écoulement de petites pierres et de sable. Par la suite, le patient a besoin d'une consultation obligatoire et planifiée d'un urologue pour clarifier les tactiques de traitement ultérieur de la lithiase urinaire.

Zona

Le virus de la varicelle, après la disparition des symptômes de la maladie, ne quitte pas le corps humain, mais est envoyé dans les ganglions des nerfs spinaux, où il est à l'état inactif. Avec un système immunitaire affaibli, une hypothermie et d'autres circonstances aggravantes, le virus peut être activé. Mais dans ces cas, il ne provoque plus la varicelle, mais une maladie appelée zona.

Le tableau clinique est caractérisé par une douleur brûlante se propageant de la colonne vertébrale le long de l'espace intercostal. Quelques jours plus tard, de petites vésicules apparaissent sur ce site, ressemblant à une éruption cutanée sur les lèvres avec l'herpès. Même plus tard, les vésicules éclatent et des blessures apparaissent, causant beaucoup d'inconvénients à une personne. La pathologie est caractérisée par un malaise et une fièvre légère.

Traitement

Pour le traitement, en plus des analgésiques, des agents antiviraux sont utilisés pour éliminer la cause de la maladie.

Comme déjà mentionné, la douleur dans l'hypochondre gauche n'est qu'un symptôme et non une maladie indépendante. Lors de sa première apparition, un examen complet obligatoire est nécessaire pour aider à identifier la cause de la douleur et prévenir son apparition à l'avenir. Sinon, le processus peut devenir chronisé, menaçant de douleur constante, ce qui conduit à l'apathie, à la dépression et à d'autres troubles psychologiques..

Appelez notre centre de contact au 8 (495) 230 03 09 et nous vous aiderons à prendre rendez-vous avec un spécialiste!

Publications Sur Cholécystite